La programmation du Primavera Sound 2014

Cela fait 14 printemps que le festival barcelonais occupe fin mai des dizaines de milliers de rockers et hipsters européens. Il s’étale désormais sur huit jours dont trois énormes journées les jeudi 29, vendredi 30 et samedi 31 mai. Le Primavera Sound propose des concerts dans plusieurs hauts-lieux disséminés dans la ville mais on va surtout se retrouver devant les sept scènes du gigantesque Parc del Forum. Espérons juste que cette année le soleil sera de la fête… en tout cas, la programmation fait saliver et mérite un petit brief pour ne rien oublier…

Mercredi 28 mai

C’est la journée réduite accessible gratuitement. Attention : elle se déroule maintenant sur le site du Forum et non plus à l’Arc de Triomf comme les années passées. On a hâte d’y retrouver à 19h les jeunes chevelus psychés de Temples (vus au festival des inrocks), et juste après, un jeune belge dénommé Stromae. On verra ensuite ce que donne le duo synth-pop de chez DFA, Holy Ghost!, avant de tenter un crochet à 0h40 par l’Apolo (à l’autre bout de la ville) où officieront encore des rockeurs psychés, mais un peu plus âgés : les Brian Jonestown Massacre (interview). On devrait sûrement finir sur la piste du Teatre Principal pour les DJ set électro de Jamie XX et John Talabot.

YouTube Preview Image

Jeudi 29 mai

On risque d’aller revoir dès 16h le saxophoniste du label Constellation Colin Stetson (vu aux Trans) à l’Auditorium, peut-être enchaîné par les Chiliens psychés Föllakzoid sur la scène ATP. A 18h40, on hésitera entre le Brésilien Rodrigo Amarante et sa saudade-folk sur la scène Ray-Ban, Real Estate et leur pop mélancolique sur la scène Heineken, ou Glasser, dans une veine plus bjorkienne, sur la scène Pitchfork.
Nous jetterons un œil furtif sur les néerlandais post-punk de The Ex à 19h30 sur la scène ATP, avant de s’enivrer de la folk psyché des Midlake (vus au festival des inrocks) sur la scène Sony. Dilemme : à 19h45, Le Transistor ne veut surtout pas manquer le rock psyché de Pond, side-project péchu de certains membres de Tame Impala (vus au Eurockéennes), sur la scène Pichfork. Plus cosmique encore, les mythique jazzmen du Sun Ra Arkestra officieront à 20h35 à l’Auditorium. Mais dans le même temps, il y aura la folk-pop atmosphérique de Caveman sur la scène Vice, l’afrobeat d’Antibalas sur la scène Ray-Ban, et le rock langoureux des quatre filles de Warpaint (vues au festival des inrocks) sur la scène Heineken… Ces dernières ont notre préférence mais on tentera aussi une percée sur la Pitchfork pour le duo canadien dark-pop Majical Cloudz.
Après un passage furtif par les folkeux fuzzy, la grosse tête d’affiche de cette édition, Neutral Milk Hotel, direction la scène Sony pour le live de St Vincent (vue à l’Alhambra).
Mais la soirée risque surtout de s’organiser autour des énormes plats de résistance que seront Queens of the Stone Age à 23h sur la scène Heineken, Arcade Fire (vus au Pavillon Baltard) à 0h30 sur la scène Sony, et Metronomy (vus au Zénith) à 3h15 sur la scène Ray-Ban.

YouTube Preview Image

Dommage pour la synth-pop gentillette de Chvrches (interview) ou la curiosité rock anglo-japonaise Bo Ningen. On tentera tout de même de capter quelques minutes du groupe de Steve Albini, Shellac, à minuit sur l’ATP, et du soulman Charles Bradley sur la scène Ray-Ban. On pourrait trouver un peu de temps pour l’électro-dark de Moderat à 2h15 sur l’ATP, ou la house qui se danse les bras en l’air de Disclosure sur la scène Heineken.

Vendredi 30 mai

On tentera d’être prêts pour une hallucination entre rock expérimental et J-Pop nommée Yamatanka/Sonic Titan à 17h50 sur la scène ATP. Puis on s’attardera peut-être sur l’ex collègue de Nick Cave, Mick Harvey, qui chantera Gainsbourg à l’Auditorium à 19h15. Mais à la même heure se produira The Wedding Present sûrement à un endroit impromptu (comme l’an dernier sur une espèce de balcon juste avant le concert de Blur), puis la noise anglaise de Loop sur l’ATP.
Ensuite, on découvrira la révélation anglaise du trip-hop FKA Twigs à 21h30 sur la scène Pitchfork, mais il faudra vite courir pour apprécier la folkeuse Sharon Van Etten (vue au Café de la Danse) sur la scène ATP ; elle-même jouant, malheureusement, en même temps que Slowdive sur la scène Sony ; encore un choix cornélien…
On assistera au moins au début de Lee Ranaldo (and the Dust) sur la scène Vice à 22h25. Difficile ensuite de passer voir la folk planante de The War on Drugs sur la scène Pitchfork car les Pixies (vus à l’Olympia) débutent sur la scène Heineken à 22h50 et s’annoncent comme le gros morceau de la soirée (rien de physique, Kim Deal n’est toujours pas revenue…).
Un crochet par la scène Vice sera ensuite probable pour twister au son des Growlers qui commencent à 23h45. On essaiera également de suivre une partie du mythique groupe post-rock Slint sur l’ATP, sans louper The National à 0h20 sur la scène Sony. Le projet électro/guitare Darkside de Nicolas Jaar s’annonce plus intéressant que ses dj-sets, à 1h sur la scène Ray-Ban.
On butinera quelques minutes du set électro de SBTRKT dès 2h sur la scène ATP, avant d’aller bouger nos fesses quelques minutes après au son des !!! (chk chk chk), sur la scène Heineken. Le Transistor a surtout hâte de retrouver à 3h05 sur la scène Ray-Ban l’électro-rock psyché planante de Jagwar Ma, enchaîné à 4h par un set de Laurent Garnier (qui, espérons-le, jouera techno et non pas jazzy comme lors de ses live super-planplan).

YouTube Preview Image

Samedi 31 mai

On devrait débuter vers 17h30, soit par la jolie pop d’Hebronix, l’ancien leader de Yuck (interview) sur la scène ATP, soit à l’Auditorium pour le mythique quatuor à cordes Kronos Quartet, qui sera enchaîné par un projet du toujours aussi fou Blixa Bargeld. Mais dès 18h30, on essaiera d’écouter la jolie folk de Jonathan Wilson sur la scène Heineken, et peut-être quelques effluves pop d’Islands sur la scène Ray-Ban. L’Australienne Courtney Barnett promet également un set rock-indé intéressant sur la scène Pitchfork. Mais à 19h30, il faudra absolument passer voir les légendaires Television qui joueront en entier leur album Marquee Moon. Sur la fin, on essaiera d’entrevoir sur la scène Vice les rockers brésiliens psyché Boogarins, et à 20h la pop sucrée des Dum Dum Girls (interview) sur la scène Pitchfork.
On ne manquera pas non plus l’ovni de la soirée, l’immense guitariste brésilien Caetano Veloso sur la scène Ray-Ban. Juste après, on aura peut-être le temps de voir les filles d’Hospitality sur la scène Vice ou la pop de Spoon (vus à l’Elysée Montmartre) sur la scène Heineken. Gros problème : il faudra être présent pour Godspeed You ! Black Emperor (vus à la Route du Rock) à 21h50 sur l’ATP, alors que Volcano Choir débute au même moment sur la scène Sony, et que Connan Mockasin (vu à la Maroquinerie) commence à 22h05 sur la scène Vice…
On ira ensuite voir ce que donne la star du rap west coast Kendrick Lamar sur la scène Heineken. Puis on hésitera entre le grunge de Cloud Nothings (vus au festival Pitchfork) sur la Vice, l’afro-beat de Seun Kuti sur la Ray-Ban, ou Blood Orange, side project de Lightspeed Champion, dès minuit sur la Pitchfork.
Encore un conflit dans l’agenda : il va falloir jongler entre les stars du soir Nine Inch Nails (vus à Rock en Seine) à 0h30 sur la scène Sony et Mogwai (interview) sur la scène ATP à 1h… Aaaaarghhh !!!
Le timing va rester serré : On ne manquera pas le son garage de Ty Segall à 1h30 sur la scène Pitchfork, puis les Foals (vus au Point Ephemere) sur la scène Heineken. Et évidemment on reviendra sur la Pitchfork afin d’être aux premières loges pour les Black Lips à 3h.

YouTube Preview Image

Dimanche 1er juin

Il restera quelques concerts à se mettre sous la dent, dans les deux salles principales du centre de Barcelone : l’une des révélations indie de l’année Angel Olsen au BARTS à 23h pendant que Cloud Nothings, Chromeo et Ty Segall, tous présents la veille au Parc del Forum, reviennent à l’Apolo.


Remerciements : Aymeric (City Slang)

Catégorie : (re)Découvertes, A la une
Artiste(s) : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

2 réactions »

  • La Route du Rock Party ! au Trabendo - Le Transistor | Le Transistor :

    […] of Stars et Boogarins. Si tout le monde attendait cette tête d’affiche brésilienne – programmée au Primavera Sound festival, c’est sur Ibiza que le Transistor a flashé. Ne t’inquiète pas, Le Transistor va aussi te […]

  • Entretien avec Slowdive - Le Transistor | Le Transistor :

    […] l’idée. Rachel : Ca a pris des proportions… Nick : On savait pas du tout à quoi s’attendre. Quand le festival Primavera nous a donné ce créneau, on était effarés : Si haut sur l’affiche, vous êtes sûrs ? Mais dans un sens, ça a […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins