Route du Rock – Jour 2

Deuxième journée de la Route du Rock. Le climat breton se rappelle à notre bon souvenir, aussi l’après-midi restera calme. Heureusement, le ciel se dégage rapidement dès le début des concerts au Fort Saint Père. Le programme est quelque peu plus léger que la veille : on démarre avec le jeune Jackson Scott, on enchaîne avec les étonnants Woods, et les élégants Efterklang. Scotchés par Godspeed You! Black Empereur, on zappe complètement Zombie Zombie, tente d’apprécier Bass Drum of Death et jette une oreille peu attentive au DJ set de TNGHT.

Jackson Scott

Le tableau est presque touchant : un (très) jeune chanteur se démène sur scène, se tirant la bourre avec son bassiste pour tenir le devant de la scène, tandis que dans l’ombre un batteur réussit se faire oublier. A la première écoute son album Melbourne – alors qu’il est originaire de Pittsburg-, on se dit que Jackson Scott fait encore du lo-fi, comme ce qui était à la mode il y a quelques années dans le monde indé. Une fois en live, les lignes mélodiques – même si dissonantes – ressortent mieux, mais le fond noise légèrement psychédélique garde cet aspect instantanément prenant. Et ‘That Awful Sound‘ est plus terrible qu’horrible.
YouTube Preview Image

Woods

Au loin, on entend Woods démarrer le concert. Quelle surprise de constater que ce n’est pas une femme à la voix soul qui chante, mais bien un barbu qui balance de la folk. Enfin, ce serait réducteur : leur son, enthousiaste, curieux et avide se nourrit de beaucoup de styles. Mais justement, rien de franc n’en ressort. On est attirés mais pas happés.
YouTube Preview Image

Efterklang

Ces Danois savent très bien animer une scène, on ne sait à quel détail faire attention pour saisir l’ensemble. Mais rapidement, l’impression se fait nébuleuse, on se laisse submerger en essayant de dénombrer chaque élément sur lequel repose l’ensemble fragile en apparence. On aimerait pouvoir s’assoir pour saisir toutes les subtilités, et à la fois se laisser emporter par les vagues de son. C’est à ce moment que la pluie vient voler la vedette à la mini-tempête qui s’agite sur scène. Heureusement, on aura l’occasion de les revoir au festival Heart of Glass Heart of Gold.
YouTube Preview Image

Godspeed You! Black Emperor

Dès l’énorme larsen qui s’impose comme une introduction, impossible d’échapper aux Canadien. De là, Godspeed You! Black Emperor divise carrément la Route du Rock. D’un côté ceux qui se réfugient pour ne pas subir une heure et demie de surcharge sonique, de l’autre, ceux qui se sentent saisis par chaque centimètre carré de leur épiderme.

Les montées sont longues, presque insupportables, les coups de grosse caisse font l’effet d’une décharge électrique. La trame reste subtile : on suit la sinueuse mélodie semée d’embûches dans cet interminable tunnel, batterie en éclaireuse. Prisonnier, on ne comprend absolument rien, tout se brouille, voire s’accélère sans violence aucune. Les dissonances résonnent mais l’atmosphère reste sereine, presque triomphante.

Static’ se réveille d’un coup, et un feu commence à s’emparer d’une ville sous nos yeux, mais l’incendie fascine plus qu’il n’inquiète. Tout s’intensifie, les guitares se retrouvent prises de spasme au rythme des immeubles qui éclatent étage par étage. Le point d’orgue se fait strident tandis que les explosions finales étouffent tout espoir d’oxygène.
YouTube Preview Image

Zombie Zombie

On a été tellement bouleversé qu’on a zappé d’aller voir Zombie Zombie sur la scène des remparts. On se rattrapera au festival Heart of Glass Heart of Gold.
YouTube Preview Image

Bass Drum of Death

Sans s’attarder sur ce nom absolument ridicule, ce groupe est incompréhensible. Le projet de John Barrett (nous espérons qu’il n’y a aucun lien de parenté avec Syd) ressemble à un juke-box pour nostalgique des années 90. Une intro fortement marquée par un amour de Rage Against The Machine bascule en copie de Nirvana. Les références sont certes bonnes, même si peu risquées… Toutefois le morceau suivant osera mêler Green Day et The Cure. Une sorte de Beat Torrent version rock ? Passons notre chemin.
YouTube Preview Image


Remerciements : Maxime Lecerf

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : , , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins