Primavera Sound ou le parcours du combattant

Le festival qui agite tous les amateurs de musique, et beaucoup de hipsters, c’est le Primavera Sound, qui se tient sous le soleil de Barcelona du jeudi 23 mai à 16h jusqu’aux petites heures du dimanche 26. Alors oui les rumeurs disent que la bière n’est qu’à 1 € mais il y a aussi tout un programme à établir pour tenter de voir tous les groupes excitants. Le Transistor a tenté de plannifier, grâce à Clashfinder, même si dans le feu de l’action, toute découverte sera la bienvenue. Là c’est juste pour déblayer un peu l’immense et inextricable programmation qui s’étend sur 6 (à 7) scènes !

primavera-sound-2013-2

Jeudi 23 mai

Après avoir tenté de prendre ses marques, on se dirigera vers la scène Heineken pour voir si Wild Nothing s’est amélioré depuis le Pitchfork festival – sinon on retourne boire du Malibu avec les Naive New Beaters (interview) sur la scène Adidas. C’est justement sur la scène Pitchfork que jouent ensuite les Savages (vues au festival des inRocKs et au Printemps de Bourges). Premier clash : les psychédéliques Tame Impala ou découvrir la noise de Metz ? De même, à peine difficile de choisir entre les réputés Dinosaur Jr et la folk de Chris Cohen (qui sera à la Villette Sonique pour ceux qui seront coincés à Paris) – tandis que beaucoup seront à Jessie Ware. Par contre, on délaisse The Postal Service (trop Death Cab for a Cutie) pour les plus expérimentaux Deerhunter.
Aux alentours de 23h, les choses sérieuses commencent : alors que Grizzly Bear (Pitchfork festival) tient la scène Primavera, la scène ATP enchaîne Hot Snakes, Death Grips et Fuck Buttons… mais c’est à la scène Vice que le Transistor sera pour les saisissants Menomena (interview) avant de courir à la scène Heineken voir le nouveau Phoenix ! On loupera sûrement Simian Mobile Disco et Dead Skeletons, mais on se consolera avec les fabuleux Animal Collective (Pitchfork festival). Et si on a du courage, on restera pour John Talabot à 4h du matin.

YouTube Preview Image

Vendredi 24 mai

Grasse mat’ oblige, on débarque pas avant 18h pour Kurt Vile & the Violators (au Nouveau Casino) à la scène Heineken, voire 18h40 pour Nick Waterhouse à la scène Ray-Ban (ah ces sponsors qui font rêver autrement que le Crédit Mutuel !). Ensuite, juste avant les sur-estimés Django Django (au festival des inRocKs) et Christopher Owen, on va sûrement passer voir les énergiques Peace. Mais le clou de la soirée sera – attention légende – The Breeders ! (Kim Deal & Sis !!) Et dommage pour le r’n’b de Solange et la soul de Matthew E White. Pareil pour The Jesus & Marie Chain, ces rois de la surf qui surplomberont les inspirants Tinariwen et les Local Natives (interview).
A partir de minuit, Le Transistor se dirigera vers la scène Vice pour revoir Daughter (qui nous avait fait frémir au festival des inRocKs), qui joue en même temps que James Blake (festival des inRocKs) et les punks de Neurosis (qui seront à Villette Sonique pour les Parisiens) quoique… ce choix est à vérifier quand même parce que Neurosis dans le genre légendes à voir, ça se tient ! Ensuite on essaie de passer rapidement revoir How To Dress Well (Pitchfork festival) avant la cohue pour Blur (qui a parlé de nostalgie de trentenaires ?). On finira sur The Knife – qui nous réservera sûrement des surprises, et peut-être un Disclosure par curiosité.

YouTube Preview Image

Samedi 25 mai

Pas trop le temps de dormir, à 16h Pantha du Prince & the Bell Laboratory prennent l’Auditorium en main (oui une septième scène, c’est fou !) On reste un peu pour le magicien Nils Frahms, puis on hésite entre la folie de Adam Green & Binki Shapiro et la féérie de Mount Eerie – mais ça va pas aider à se réveiller, c’est sûr ! On file ensuite à la scène Pitchfork voir si Melody’s Echo Chamber a pris de l’assurance depuis ses Trans Musicales, puis on restera sûrement à Mac DeMarco qu’on a loupé au Printemps de Bourges, pendant que le choix cornélien entre Dead Can Dance et Band of Horses paralysera le reste de la population. Pour se déboucher les oreilles, il y aura Thee Oh Sees (Eurocks) sur la scène ATP, ou le Wu-Tang Clan sur la scène Primavera… à moins de céder à la parenthèse magique offerte par Dan Deacon (fireworks! festival).
A minuit, on tentera de pleurer cette fois-ci devant Nick Cave & the Bad Seeds (au Trianon) ou alors on ira voir par nous-même ce que vaut Camera Obscura (au nom plus obscure que leur musique) ? Direction ensuite la scène Pitchfork d’un pas déterminé pour s’exposer à la puissance de Liars ! Petit détour par la scène Ray-Ban pour les Crystal Castles mais dès que My Bloody Valentine commence, on file à la scène Heineken. Pour finir la soirée tranquillement, on se paie un léger Hot Chip, mais il est déjà quatre heures du mat et on a un avion à prendre demain… euh tout à l’heure en fait !!

YouTube Preview Image

Et vous ? vous avez envie de voir quoi au Primavera Sound ?


Remerciements : Laura Alvaro

Catégorie : (re)Découvertes, A la une
Artiste(s) : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

7 réactions »

  • Yvon :

    1€ la bière ? Voius allez être déçu.

  • agnes (author) :

    on y va pas pour la bière hein ? :p

  • Christophe :

    Ne pas oublier Parquet Courts à la salle Apollo le mercredi soir !

  • agnes (author) :

    super ! merci 😉

  • Christophe :

    Je t’ai écrit un mp sur fb 🙂

  • agnes (author) :

    ah bon ? où ça ? à qui ?

  • Christophe :

    Ca doit être dans tes courriers indésirables de facebook… Sinon je te l’envoie ici

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins