Les Inrocks Black XS – dimanche à la Cigale et la Boule Noire

Le dimanche soir du festival des Inrocks Black XS c’est toujours compliqué. On est tous fatigués, malade, gueule de bois, des fois tout accumulé… C’est malgré tout les signes concluants d’un bon festival qui prend de plus d’ampleur chaque année. Au programme de cette pénultième journée : boxViolet, Sound of Rum, Alex Winston,Django Django et SebastiAn à la Cigale, avec une surprise à la Boule Noire, Dry The River.

boxViolet

boxViolet au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

boxViolet au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Les Inrocks n’ont pas été tendres avec nous. Là où on aimerait des groupes calmes, pour pouvoir se reposer, ils nous programment des groupes décapants. Sur scène,ils sont trois ils donnent tout ce qu’ils ont pour marquer les esprits. Et il faut avouer que Margot Paige a du coffre ! Malgré tout, cette rage pourrait passer pour un caprice… question à approfondir.

Sound Of Rum

Sound of Rum au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Sound of Rum au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Pour changer un peu de tous ces groupes de pop-rock, place à Sound of Rum, constitué d’un ordi, d’un batteur et de Kate Tempest, une jeune femme qui balance un flow acéré. Elle déblatère, balance ses rimes, puis attend, avec un grand sourire, que le public applaudisse. Mais sous ses airs bourrus et son rap énervé, on découvre une gamine sincère dans ce qu’elle raconte. Est-ce suffisant pour affirmer que c’est une bonne artiste ?

Alex Winston

Alex Winston au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Alex Winston au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Sous une masse de cheveu qui défierait presque Amy Winehouse se cache Alex Winston. La jeune femme a l’air ravi d’être là et commence à sauter partout pour donner vie à ses chansons. Pourtant, on se demande un peu où elle veut en venir. Elle a certes une très belle voix, mais ses compositions n’ont un peu ni queue ni tête. Et à sept sur scène, on s’attend à ce que ce soit le bordel, mais c’est Alex qui s’en charge toute seule. Au bout d’un moment, les mimiques et cette bonne humeur débordante agacent un peu.

Django Django

Django Django au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Django Django au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Depuis le début de la soirée, tous étaient curieux de voir Django Django sur scène. Cette ambiance jungle et des vidéos délires avaient appâté le public affamé de découvertes. Tout semble nature sur scène, même les percus sont faites à base de noix de coco. Puis l’électro commence à saisir la foule, et on a l’impression que la fatigue s’envole. L’effet sera pourtant de courte durée, on commence à se lasser des incantations vocales… Tout le monde tape du pied, mais dans la fosse, seuls quelques uns dansent. On parcourt la salle du regard pour remarquer que si tous hochent la tête en rythme, les visages restent impassibles. Django Django n’a apparemment pas convaincu le public…

SebastiAn

SebastiAn au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

SebastiAn au festival des Inrocks Black XS par Olivier Hoffschir

Belle tête d’affiche pour finir la soirée, les fans sont venus en nombre pour voir SebastiAn. Le balcon est peut-être fermé au public, mais la salle est désormais blindée, ce qui est rare un dimanche soir après cinq jours de festival. Et SebastiAn en est conscient. Installé sur une tribune, il sirote tranquillement son rhum arrangé et enchaîne les clopes, tout en levant les bras de temps en temps en signe de la victoire. SebastiAn président hurlent les affiches, pendant qu’en fond des images guerrières défilent. D’habitude, la musique est associée aux codes religieux, pour une fois qu’on nous laisse le choix d’une démocratie ! Sauf qu’il a des faux airs de Napoléon.

En fin de compte, les fans de SebastiAn font un peu peur et on commence à se dire que si ça se trouve, les meilleurs groupes étaient à la Boule Noire. On a loupé Zulu Winter, François and the Atlas Moutains et Dog Is Dead. Si on se dépêche, on peut encore attraper Dry the River.

Dry The River

C’est clairement une autre ambiance qui nous attend à la Boule Noire. Sur scène, un groupe de jeunes gens semble s’élancer dans un folk envoûtant. Heureusement, au lieu de s’enfoncer dans une contemplation, ils dérapent complètement et explosent. C’est assez étonnant de voir des mecs chanter leur amour à plein poumons sur un son flirtant avec la puissance du metal. C’est comme si on avait le droit à plusieurs morceaux en un. On assiste comme à une crise de schizophrénie : le violon et la guitare acoustique qui se débat avec ses démons incarnés par la batterie et la basse affûtés. Qui a dit que le folk devait être mou ?
En plus, on se régale à observer le bassiste, qui a l’air de s’être trompé de casting avec son look à la Biffy Clyro, mais qui pourtant mime chaque parole comme si elles étaient siennes. En tous cas, on aime les recherches harmoniques – et cette image du violon qui continue de jouer sur les décombres d’un morceau complètement détruit par la passion.

YouTube Preview Image

Remerciements : La belle Abi

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : , , , , ,
Salle(s) : ,
Evenement(s) : ,
Production(s) : ,
Ville(s) :

4 réactions »

  • Cybernyber :

    “on commence à se dire que si ça se trouve, les meilleurs groupes étaient à la Boule Noire.”

    J’ai l’impression qu’il y avait beaucoup de soirée à la Cigale comme çà…

    je partage bien ton avis.
    A l’exception de Sounds Of Rum qui pour moi vaut le coup !

  • Cybernyber :

    “on commence à se dire que si ça se trouve, les meilleurs groupes étaient à la Boule Noire”

    Bien d’accord sur pas mal de date..

    Je partage complètement ton avis, Django Django sérieux…c’était vraiment pas top.

    Sounds Of Rum est cependant bon je trouve !

  • Gagnez des places pour Kurt Vile le 22 mars au Nouveau Casino | Le Transistor :

    […] Straws  (au MaMA) et The Wankin Noodles. A la Boule Noire, on va voir si le jeu de scène de Django Django s’est amélioré depuis les Inrocks Black XS. On peut aussi s’aventurer à l’Espace B pour Paulette et Mev’. Sinon, l’équipe d’Ivox […]

  • Primavera Sound ou le parcours du combattant - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Ray-Ban (ah ces sponsors qui font rêver autrement que le Crédit Mutuel !). Ensuite, juste avant les sur-estimés Django Django (au festival des inRocKs) et Christopher Owen, on va sûrement passer voir les énergiques Peace. Mais le clou de la soirée […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins