Les Inrocks Indie Club du mois de mars

L’autre soir, on a été invité aux Inrocks Indie Club. Et ça c’est cool. Parce que grâce aux Inrocks, on déniche tout un tas de groupes bien chouettes.

Genre, aux soirées Custom, on pouvait découvrir Are We Brothers?,  3OH !3Puggy (reportage), Cymbals Eat GuitarWe Are ENFANT TERRIBLE (interview), Yoav (interview),  GroupLove (interview), Funeral Party (live report), Young The Giant (interview), I Am Un Chien!! (interview),  et avoir l’occasion de voir enfin en live The Antlers, Beast, Cage The Elephant (à Rock en Seine)Art Brut (interview), OK Go, Buck 65 (live Report)… Bon, maintenant les soirées Custom, c’est plus les Inrocks, passons.

Inrocks Indie Club du mois de mars 2012

Inrocks Indie Club du mois de mars 2012

Aux Inrocks Indie Club, on avait découvert Nasser, The Vaccines (live report), Lawrence Arabia, pu revoir The Lanskies (interview), les Sarah W Papsun (interview), et pu enfin voir sur scène Hadouken ! , Fanfarlo ou The Go ! Team (interview) dans des salles à taille humaine. Le pied !

Cette fois-ci, la programmation était la suivante : Dog Is Dead, Polock et Morning Parade. En fait, c’était pas la prog initiale : Morning Parade n’avait apparemment pas rempli sa date à la Marock, donc les Inrocks leurs ont filé un coup de main en les calant dans la prog. Du coup, The Ritch kids (groupe dont on avait plus entendu parler depuis genre 2 ans) a joué beaucoup plus tôt et on les a loupés. Bref.
Ce qui fait que les Inrocks Indie Club se sont retrouvés avec deux groupes qui étaient déjà au festival des Inrocks en novembre dernier. Il y a six mois donc. On repassera pour le défrichage.

Et en fait, les groupes étaient sympas – à part Morning Parade qui est tout simplement de la soupe. Mais Dog Is Dead et Polock, c’était plaisant, sauf que ça ne remue rien. Au début, je me suis un peu ennuyée, donc j’ai élaboré un papier comparatif des t-shirts portés – parce que c’est vrai que Dog Is Dead en portaient des canons ! Le guitariste en avait un qui clamait son amour pour les Gibson alors qu’il jouait sur une Fender. Mais comme les Polock portaient des tenues plus sobres, on pouvait pas faire de comparaisons. Donc en résumé : Dog Is Dead = jolies harmoniques mais un peu mollasson.

Polock c’était plus cool, plus entraînant. Par contre, ça nous rappelle fortement un groupe sauf qu’on arrive pas à mettre le doigt dessus – ou alors des milliers d’autres ? Donc en résumé : Polock = frais mais pas franchement original – à part l’accent espagnol ?
C’est pourquoi je remercie le sponsor qui a sauvé cette soirée : Jack Daniel’s !

YouTube Preview Image

Remerciements : Cedrick (East West)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : , , ,
Salle(s) :
Evenement(s) :
Production(s) : , ,
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins