I AM UN CHIEN !!

Pour le festival Rock en Seine, Le Transistor était partenaire d’I AM UN CHIEN !! Il était temps que nous les rencontrions. Et comme ils sortent un deuxième EP avant de s’atteler à leur premier album (prévu pour Janvier 2012), on s’est enfin calé une petite interview avec David, très enthousiaste, et Doug, plus en retrait, qui regarde la neige tomber par la fenêtre.

I AM UN CHIEN !! (c) Olivier Rodriguez

I AM UN CHIEN !! (c) Olivier Rodriguez

I AM UN CHIEN !! a commencé sur les cendres d’un groupe de rock. « On avait pas un bon batteur ni un bon bassiste, du coup on arrivait pas à faire vraiment de titres, ou à faire carrément de la musique. Et Doug et moi on s’est foutu dans la cave, et avec des logiciels on a fait un remix de Don’t Shoot. Pour le coup, on avait batterie et basse, y’avait une structure, tout était calé, bien en place. On l’a mise sur Internet, et ça a lancé la machine. » Du coup ils sont catalogués électro. « C’est ça qui est marrant, alors qu’on a commencé en y connaissant rien à l’électro. On se revendique carrément comme un groupe de rock : tout est dans l’attitude, l’état d’esprit. Pour moi les Birdy Nam Nam c’est pas de l’électro, c’est un groupe de punk. En fait ça veut dire quoi électro ? les Pony Pony Run Run c’est de l’électro rock ? C’est tellement vaste. » S’il faut les catégoriser, ils préfèrent l’appellation heavy electro. « Parce que Doug fait du tapping, qu’on a de grosses guitares, surtout sur le deuxième EP, et qu’on connaît pas de groupes de heavy electro… on se dit que ça sonne nouveau. »

En digne enfants de la génération Internet, ils ont attiré l’attention grâce à un énorme buzz : ChatRoulette. « Notre photographe, Pierre Lapin, nous avait envoyé le lien au tout début du truc, y’avait personne encore dessus. On a buggé dessus pendant une soirée, on a rigolé, bref, sans plus. Et un pote à moi, Frank Seiler, le réalisateur, m’a appelé à 5h du mat en sursaut pour me dire qu’il avait une pure idée. Il voulait cliper Hologram, proposait de tester le morceau devant ChatRoulette pour voir les réactions des gens, de la Chine aux States. J’étais mort de rire, c’était drôle une fois, mais y’a que des quéquettes ! » Et quelques semaines plus tard, lors d’une soirée chez José, ils ont tenté l’expérience, pour s’amuser. En quelques heures, les images étaient montées et balancées sur Internet. Le lendemain, le clip était partout. « Ce qu’on savait pas, c’est que ChatRoulette venait d’éclater, toute la presse voulait en parler, mais pouvait pas montrer d’exemple parce que y’avait tous les secondes des quéquettes – donc on nous a pris pour l’exemple. C’était un pur hasard, mais on est même passés sur Canal, genre gros gros coup de promo. Ca faisait flipper, genre on est en train d’être surclassés. Mais ça nous a grave aidés pour les programmations et les festivals. » David en deviendrait presque philosophe. « Comme dit Gondry, avec Zéro €, tu peux faire un putain de truc. »

YouTube Preview Image

Après cette exposition médiatique, tout s’est emballé, ils ont même reçu des propositions de majors. « Ca nous correspondait pas vraiment, c’était une grosse blague. Ils avaient écouté 20 secondes d’un morceau… Genre on vous file 150.000€ , il va falloir faire cinq albums et si possible en Français ! Nous on débarquait et ça nous faisait un peu peur. » Heureusement le manager de Stuck leur propose de les signer sur le tout nouveau label It’s Records. « C’est trop cool, on est en famille, on est maître de nos œuvres, on fait nos clips, on décide de tout, du coup on est pas stressés. Et ça marche… pour l’instant. »

Bien évidemment, c’est un groupe à découvrir en live. « On est très très forts dans les petits clubs, quand les gens sont très très proches et nous on est serrés. Ca fonctionne vraiment quand t’es coincé par le son, à la limite du claustro. » Si certains qualifient leur son de violent, ils préfèrent le terme d’énergie. « Les concerts c’est plutôt bon enfant : la preuve c’est qu’on a surtout un public de filles. Les concerts avec que des mecs, ça part en couilles. On pourrait faire peur parce qu’on bouge vraiment en mode métal, parce qu’on kiffe la scène et qu’on adore jouer nos titres en live. Mais le public, il sourit, c’est une violence positive ; on est pas hard core. » Ils invoquent leurs idoles comme justification. « Tous les groupes qui nous ont donné envie de faire de la musique, c’était des groupes qui s’excitaient sur scène. Nirvana, At The Drive-In, Rage Against The Machine, c’est des groupes qui nous ont bercés. »

Malgré tout le tapage autour de leur nom, ils sont conscients qu’ils ont encore du travail. « On a vraiment de la chance d’être entourés de gens comme Stuck et Birdy Nam Nam qui aiment notre musique et nous apportent leur conseil.» Autant pour la production de leur EP : « On a même pas été en studio, on a appris à baisser un peu le volume pour pas que ça tape dans le rouge et que ça grésille. » Que pour la scène… « On est bien en formation à trois avec Pezlo, ça nous pousse à travailler le plus possible, à donner le maximum. Ca nous fait avancer et progresser. On peut pas se permettre de rajouter un batteur, on a pas encore fini notre travail à trois. » En conclusion : « On taffe encore, on est des bébés !! »

Ils ne renie en aucun cas l’aide que leur a apporté Stuck in the Sound. « José c’est le mentor d’I AM UN CHIEN !! Ce qu’il faut dire c’est que c’est Stuck qui nous a lancés ! » David n’hésite pas à exprimer l’admiration qu’il éprouve pour José. « Ce qui est super intéressant, c’est que je me suis vachement démarqué de ce que fait mon frère, et qu’on exprime pas la musique de la même manière. Mais j’ai vraiment besoin de lui, parce que là où je l’admire vraiment c’est que Stuck il l’a fait tout seul, sans personne. C’est balèze. Je l’entendais jouer tout seul dans sa chambre à jouer pendant des heures. » C’est donc en toute objectivité qu’il s’exclame : « Stuck, c’est le meilleur groupe de rock du monde. C’est de la balle, ça déchire. » Quant à You !, le nouveau projet auquel ils ont participé. « You ! c’est Romuald Boivin le compositeur, c’est un gros chat… C’est un aristochat. Et puis c’est un génie, quoi. L’album il est magique. J’ai été très ému quand l’album est sorti parce que c’était très très dur comme projet à rendre vivant. »

http://www.dailymotion.com/video/xe2pec

Reclame

Le nouvel EP sort le 3 décembre
La release party se fera le jeudi 16 décembre au Social Club


Remerciements : Rachel (Ephélide)

Catégorie : Entretiens
Artiste(s) :

8 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins