midem festival – première édition

Le Midem, c’est beaucoup de conférences et beaucoup d’analyses de l’industrie de la musique. Et pour la première fois, le midem a décidé de se doter d’un festival : pour les Cannois, mais pour les professionnels aussi. Une sorte de résumé des meilleures performances scéniques de l’année : Imany, Skip The Use, Selah Sue, Stuck In The Sound, The Ting Tings, 2 Many DJs, Orelsan, Brigitte et Shaka Ponk.

Premier soir : c’est samedi soir, et de l’autre côté de la ville, y’a les NRJ Music Awards. Alors bien sûr, Imany, Skip The Use et Selah Sue ne jouent pas dans la même catégorie, mais la French Riviera est adepte des paillettes, ne l’oublions pas. Une sorte de contre-soirée s’organise alors.

Imany

L’ancien mannequin ouvre le bal et s’en sort très bien : elle réussit à faire réagir le public, faisant chanter les filles qui l’admirent déjà. Elle profite alors de ce rôle pour dispenser quelques conseils en matière de garçons : pas la peine d’essayer de changer son copain, c’est plus simple de changer de mec. La chaleur de sa voix réconforte le public refroidi par la pluie. C’est donc sur une note positive que la belle Imany laisse la main à Skip the Use.

Skip The Use

On a beau avoir vu Skip The Use des dizaines de fois et se dire qu’on commence à bien les connaître, ils arrivent encore à nous surprendre. Ce soir, le public n’est sûrement pas familier avec les influences ska et punk du groupe, et pourtant Matt va réussir à retourner le public. En descendant dans le public, en suant jusqu’à devoir se séparer de ses t-shirts, Matt va gagner du terrain, jusqu’à faire beugler les Cannois comme des chtis sur ‘PIL’ : « We gotta keep on dancing ». Ca marche à tous les coups, mais on ne s’en lasse pas de cette énergie.

Selah Sue

Avant d’arriver sur scène, Selah Sue est la reine de cette soirée. Tete d’affiche, disque certifié platine, la petite blonde a séduit tout le monde avec son ‘Raggamuffin’. Malheureusement, à part une reprise de Lauryn Hill sur ‘Lost Ones’ et son impressionnant ‘This World’ qui donne envie d’instantanément s’engager dans les Peace Corps, Selah Sue n’arrive pas à tenir son set. Le public s’essouffle et s’arrête bientôt de danser… Comment des chansons comme ‘Crazy Vibes‘, absolument irresistibles sur galette, peuvent paraître aussi fades en live ?

http://www.dailymotion.com/video/xjfw52

Deuxième soir, il a encore plu toute la journée, difficile de motiver un public un lundi soir, et pourtant…

Stuck In The Sound

C’était tellement bon, qu’on a fait un papier dédié : ici.

The Ting Tings

Le public les réclame et le duo n’y va pas par quatre chemin en lâchant les singles dès le début. Une fois la salle hystérique de les retrouver avec ‘Great DJ‘ et ‘We Walk‘, les Ting Tings se sent à l’aise pour lâcher les titres issus du nouvel album Sounds From Nowheresville. Katie s’excite sur scène, mais le set part dans tous les sens : un coup urbain puis complètement electro destroy, difficile de suivre les deux tarés sur scène. Pour faire bouger la foule, The Ting Tings balancent un remix de Hand et transforment le chapiteau en la plus grande discothèque du monde. Heureusement que ‘Shut Up And Let Me Go‘ et ‘That’s Not My Name‘ restent des valeurs sûres de leur répertoire.

2 Many Djs

Quel est l’intérêt d’un Live Report de DJ set ? 🙂

YouTube Preview Image

Troisième et dernier soir. Beaucoup ont déjà fui le climat peu engageant d’une côte d’azur pourtant hospitalière en temps normal. Mais comment louper une soirée Wagram ?

Orelsan

On a préféré se réserver pour le Bataclan, et on a bien fait (ici).

Brigitte

Deux belles femmes qui assument toute leur sensualité et livrent de la pop bubblegum : comment résister ? En plus, à elles deux, elles incarnent toutes les femmes de ta vie, et ça fait plaisir de voir qu’on a toutes plusieurs facettes en nous. Cependant, le délire Dalida à paillettes fatigue légèrement et si on est ravis qu’elles aient un univers bien à elles, on ne comprend toujours pas ce que foutent deux chèvres sur scène. A vouloir autant plaire à la ménagère de moins de cinquante ans qu’au hipster du troisième, on se perd un peu, non ? Et non, les garçons ne sont pas trop beaux, arrêtez à la fin !

Shaka Ponk

Des qu’on amène le trampoline le public est à fond et réclame les Shaka. Beaucoup dans la salle sont des curieux, car la réputation de Goz et sa bande les précède de loin. Et ils ne seront pas déçus, car Frah est à fond peu importe la salle – que ce soit un Zénith ou un festival. Ce soir, les métalleux comme les plus réfractaires aux lourdes basses se font plaisir et c’est toute la salle qui s’éclate sur ‘Let’s Bang’. Impossible de ne pas danser au rythme de leurs compos, et même si on est à Cannes en janvier, c’est une ambiance de féria qui plane bientôt sous le chapiteau.

http://www.dailymotion.com/video/xisqbw

Réclame

Imany est nominée aux Victoires de la Musique pour son album The Shape of a Broken Heart sorti chez Think Zik! / Warner.
Skip The Use vient de sortir leur deuxième album Can Be Late chez Polydor. On les attend le 22 mars au Bataclan.
Selah Sue a sorti son premier album éponyme chez Because. Voir sa reprise de Lauryn Hill pour P20RIS.
Stuck In The Sound vient de sortir leur troisième album Pursuit chez Discograph. Le groupe sera en concert au festival Inde’Rock (on vous fait gagner des places) le 16 février, en attendant leur Cigale du 22 mars.
Lire l’Interview de Stuck In The Sound
The Ting Tings préparent la sortie de Sounds from Nowheresville pour le 5 mars chez Columbia/Sony. Ils fêteront l’évènement par une Cigale le 9 mars.
Orelsan est nominé aux Victoires de la Musique pour son deuxième album Le Chant des Sirènes sorti chez 3eme Bureau. Un Olympia est prévu le 31 mai.
Brigitte sont nominées aux Victoires de la Musique pour leur premier album Et Vous, Tu m’Aimes ? paru chez 3eme Bureau. Elles seront au festival Chorus des Hauts-de-Seine le 26 mars avant leur Zénith du 26 mai.
Shaka Ponk est fier de son troisème album The Geeks and the Jerkin’ Socks paru chez Tôt ou tard qui rassemble une fan-base de plus en plus solide. Ils continuent à jouer à guichets fermés dans toute la France et feront un Olympia le 2 mai.
Lire l’Interview de Shaka Ponk


Remerciements : Laure (Alias)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : , , , , , , , ,
Evenement(s) :
Production(s) : , , , , , , ,
Ville(s) :

3 réactions »

  • Agenda – gagnez des places pour Daniel Darc le 5 avril au Trianon | Le Transistor :

    […] Morrow fraichement débarqué dans les bacs. Au Magic Mirror, soirée paillettes avec Julien Doré, Brigitte (au Midem)et We Were Evergreen. Au Divan du Monde, soirée Les Femmes s’en Mêlent avec Still Corners, Beth […]

  • Virgin Radio Live Experience avec The Dø - Le Transistor | Le Transistor :

    […] La prochaine soirée Virgin Radio sera une Creative Live Session le 28 octobre toujours au Yoyo avec Brigitte, As Animals, George Ezra, Alle Farben et FM Laeti Lire le live report de Brigitte […]

  • Solidays 2015 - samedi - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Le set des Brigitte est plutôt bien gaulé, si tu me passes l’expression. Entre l’ouverture sur le très disco et presque électro ‘L’Echappée belle’ et le final avec ‘Battez-vous’, le chapiteau Dôme n’a pas le temps de s’ennuyer et résonne sans cesse des cris des fans. Aucun temps mort donc pour les deux langoureuses élégantes à robes ultra échancrées. On reste un peu circonspects mais on constate que la sauce a pris que le public en redemande. lire le live report au Midem festival […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins