Trans Musicales de Rennes – Gagnez des compilations

Le dernier festival de l’année approche. Le plus fou, le plus visionnaire, le plus risqué – question programmation mais pas que. Cette année, Le Transistor part en Bretagne s’exposer aux intempéries pour aller découvrir les grands noms de demain du 30 novembre au 4 décembre 2011. Parce que dans Transistor, y’a Trans…

Et comme on ramène toujours un cadeau de nos voyages, on vous offre en prime une compilation des 33e Rencontres Trans Musicales. 2 CD. 42 morceaux. 160 minutes. Si vous ne pouvez venir aux Trans, elles s’invitent chez vous.

Trans Musicales de Rennes - Gagnez des compilations

Trans Musicales de Rennes - Gagnez des compilations

*Les artistes notés d’une étoile figurent sur la compilation.

A noter que c’est le Kütu Folk Records qui est en charge de la Création Trans. Donc de l’inauguration à la clôture, le label de Clermont-Ferrand est mis à l’honneur en résidence à l’Aire Libre :
Mercredi : The Delano Orchestra* ouvrira les 33e Trans Musicales de Rennes, suivi du petit prodige Zak Laughed, de St Augustine, qui présente son nouvel album à paraître en février prochain, et de Kütu Folk – The Band.
Jeudi : Dempster Highway nous fait part de son voyage en Bolivie, St Augustine encore, Hospital Ships qui présente ici un album solo et Kütu Folk – The Band.
Vendredi : On fera un détour pour voir Garciaphone, à l’univers aérien. Puis ce sera Evening Hymns*, qui revient avec son très attendu deuxième album, Spectral Dusk, pour ensuite laisser sa place à Kütu Folk – The Band.
Samedi : Soirée plus musclée, on commence par Soso, puis The Delano Orchestra*, ensuite kIM NOVAk viendra réveiller tout le monde avant de laisser la main à Kütu Folk – The Band.
Dimanche : dès 17h, Soso chauffera la dernière soirée pour les plus courageux, suivi d’une version noise de Pastry Case pour finir sur Kütu Folks – The Bands.

YouTube Preview Image

Jeudi 1er décembre – c’est encore gérable niveau timing.
A 14h aux Champs Libres, on fait un jeu de l’Ouïe avec l’Orchestra of Spheres* de Nouvelle Zélande – avec des instruments inventés et construits par les musiciens eux-mêmes.
A partir de 14h30 on part pour l’UBU qui présente une sélection française : Les Spadassins* très sixties, Rhum For Pauline* (selectionnés par le dispositif FOCUS), Monkey & Bear* hauts en couleur et Dissonant Nation* (selectionnés par le dispositif FOCUS) qui n’ont pas la langue dans leur poche… ni les doigts noués !
A partir de 18h30 direction La Cité avec Group Rhoda* tout en poésie, Michael Kiwanuka qu’on compare à Raphael Saadiq, mais surtout Bumpkin Island* qui a tout du rêve éveillé.
Et à partir de 20h, c’est au Liberté que ça se passe avec DJ Kosmo Pilot, Saidah Baba Talibah* qui sait se faire entendre, Vinnie Who* androgyne au possible, Lewis Floyd Henry* le one-man-band passionné, Magnifico* qui amène le charme des fanfares slovènes en Bretagne, Capacocha le monsieur 100 000 volts, We Are Standard* à la légèreté toute espagnole et Christine qui sous un nom innocent cache un duo de DJ agressifs.

http://www.dailymotion.com/video/xmdjyo

Vendredi 2 décembre – c’est déjà le bordel.
A 14h aux Champs Libres, le jeu de l’Ouïe sera avec Hanni El Khatib le lover de ces dames.
A partir de 14h30 on part pour l’UBU qui présente une sélection française : les Juveniles* qui montent et s’imposent, Splash Wave* très vintage, Wonderboy* le Rennais à l’harmonica, et Shiko Shiko (selectionnés par le dispositif FOCUS) à voir en live.
A 18h, le 4 Bis propose Isbells, le cousin européen de Fleet Foxes et Bon Iver, et Moss, qui livre de la pop stylée.
A partir de 18h30 direction La Cité avec Haight Ashbury* noyé dans la réverb, Sallie Ford & the Sound Outside au son brut et rétro et Maylee Todd* qui viendra réchauffer tout le monde avec ses compositions tropicales.
A 20h, le Triangle vous invite à écouter le Pokemon Crew pour un instant breakdance et à 20h30, rendez-vous au Centre Culturel de Cesson-Sevigné pour Janice Graham Band* très ska et Galaxie* pour une envie de blues.
Au Parc Expo, trois hall, trois ambiances.
Hall 3 : Luz un désaxé engagé, Kakkmaddafakka* pleins de vitalité, Orchestra of Spheres* les inventeurs, Fuel Fandango* les favoris du programmateur et Stuck In The Sound* pour vous bluffer.
Hall 4 : Wilkimix un DJ cinématographique, Za ! plus déstructuré tu meurs, le très attendu Robin Foster*, Colin Stetson* qui manie le sax comme personne, Alexander Tucker* au drone obsédant, Motor City Drum Ensemble ou la touche house, Totally Enormous Extinct Dinosaurs le futur grand nom de la pop electronique et Dellarge à la perversité esthétique.
Hall 9 : Souleance l’union de DJ Soulist et Fulgeance, Breton* qui va exploser sous peu, Hollie Cook* qui rend hommage au reggae britannique, Todd Terje pour vous faire danser, Sbtrkt au doigté déroutant, Silverio* qui a le sens de l’entertainment et Factory Floor à la fois sales et séduisants.
A partir de 23h, la Green Room ouvre ses portes avec Nekochan pour démarrer, Childrum pour donner la fièvre, Black Ham pour embraser et Niveau Zero pour hypnotiser.

YouTube Preview Image

Samedi 3 décembre – on a encore rien vu !
A 15h30 aux Champs Libres, le jeu de l’Ouïe sera en compagnie de Sallie Ford & the Sound Outside si vous les avez loupés la veille.
A 14h30, les francophiles se dirigent vers l’Ubu pour 50 Miles From Vancouver* entre rock garage et pop sixties, Jesus Christ Fashion Barbe* (selectionnés par le dispositif FOCUS) dont le nom donne envie d’aller écouter, Mein Sohn William* en folk déjanté et Im Takt (selectionnés par le dispositif FOCUS) qui sans un mot arrive à vous ensorceler.
A 18h, le 4 Bis propose Giana Factory aussi froides que les terres scandinaves, et Guadalupe Plata.
A partir de 18h30 direction La Cité pour Epic Rain* au rap mélancolique, Ghostpoet à l’image de son nom et Backpack Jax*(selectionnés par le dispositif FOCUS) pour du hip-hop quali.
Au Parc Expo, trois hall, trois ambiances.
Hall 3: Gloria Dave pour ouvrir l’appétit, Galaxie* et Janice Graham Band* qu’on aura pu croiser la veille à Cesson-Sevigné, Hanni El Khatib qui s’était prêté au Jeu de l’Ouïe la veille, Holloys* avec double batterie et double basse et Wolf People pour du psyché sombre.
Hall 4 : Rivoli avec le chanteur de Success – à aller voir impérativement donc, Mexican Institute of Sound un nom prétention pour un son ambitieux, Shabazz Palaces du rap old-school avant-gardiste, Pokemon Crew la veille au Triangle, Spoek Mathambo* pour perdre pied, Spank Rock* qui vient de sortir un album explosif, Zé Brown* pour du rap gorgé de culture brésilienne et Senior Picante l’alter ego de Dellarge.
Hall 9 : Zomby pour vous déstabiliser, Carbon Airways* créent l’émeute, Nguzunguzu melting-pop inprononcable, Agoria qu’on ne présente plus, Huoratron en mode C++, Don Rimini* et ses hymnes dancefloor et Fukkk Offf pour finir.
A partir de 23h, la Green Room ouvre ses portes avec Suckafish P. Jones pour une electro déviante, les Numeric Ravers armés et masqués vont vous détrousser, Cardopusher dans la lignée de Kid 606, et Baadman le plus jeune membre du collectif Dirty Frenchy.

Et pour gagner votre compilation des 33e Rencontres Trans Musicales, venez nous le demander gentiment sur Facebook.
La manip est simple :
1 Se créer un compte sur Facebook – comment ça c’est déjà fait ?
2 Devenir fan du Transistor – donc ça aussi c’est réglé !
3 Venez nous demander une compilation sur le wall Facebook. Une vidéo peut aider.
Le concours se finit le mercredi 30 novembre à 23h59. Les gagnants seront désignés par tirage au sort.


Remerciements : Maxime (ATM)

Catégorie : Albums
Artiste(s) : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

15 réactions »

  • Entretien avec Hanni El Khatib | Le Transistor :

    […] Après un passage remarqué aux festival des Inrocks Black XS, il remplace désormais au pied levé l’artiste iranien Kourosh Yaghmaei aux Trans Musicales. Le Transistor a voulu rencontrer cet artiste féru des années 50 jusqu’au bout des mèches […]

  • Concours pour Endless Boogie, Mars Red Sky, The Crookes et Axel & the Famers le 27 novembre | Le Transistor :

    […] bout. A la Flèche, soirée Inrocks Indie Club avec The Naked & Famous, Shields et Dissonant Nation (qui seront aux Trans Musicales). Au Petit Bain, on va se faire plaisir avec Tahiti 80 (interview) ! A l’EMB, vous allez […]

  • william lehurt :

    Salut le transistor! je vous ecris pour tenter de gagner des compil des trans jespere que la chance sera de mon coté.

    la bise a vous!

  • cottleya :

    Bonjour, merci pour le concours et les supers lots à gagner. Je croise les doigts !!!
    Bonne continuation.

  • benech :

    je participe bonne chance à tous

  • sylvie lopes :

    je tente merci

  • scaphoide1965 :

    Merci pour ce concours : un cd explosif!!!

  • irina :

    Let’s rock à rennes avec les trans!

  • irina :

    Let’s rock à Rennes avec les Trans !

  • Gagnez des places pour les soirées De Bon Augure les 14 et 15 décembre | Le Transistor :

    […] de choix mais pas moins quali. Déjà au Nouveau Cas, on retrouve Tom Vek (à la Flèche), avec Im Takt – qu’on a enfin rencontrés aux Trans – en première partie. A la Boule Noire, Kid Congo, ex Bad Seed, s’éclate avec ses […]

  • Entretien avec Im Takt | Le Transistor :

    […] noter qu’au passage, Robin Foster, une des têtes d’affiche de cette édition des Trans, s’est arrêté pour leur dire […]

  • mopas :

    Je participe et espere avoir la chance d’écouter cette super compil des trans
    Merci à vous

  • agnes (author) :

    c’était l’année dernière… désolée

  • Yo :

    Vive les trans et merci au musicos de ns faire vibrer! Rennes existe grâce a vous …

  • cat :

    1 concentré de découvertes explosives à voir en live et parfois à 3 heures du mat’,c’est ça être rock à 50 ans.
    A plus à Rennes
    CAT de YUTZ

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins