Soirée Coop à la Flèche d’Or : surprise et émotion avec The Head and the Heart

Cooperative Music, c’est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber. On passe de la folk-rock avec The Coral à de la noise expérimentale avec Health, en passant par de la pop hype avec The Drums, et puis du rock à sensation avec Cold War Kids, ou du sexy blues avec The Black Keys, ou encore du lo-fi avec Times New Viking… j’en passe et des meilleurs ! Donc quand le label nous invite à une soirée, autant dire qu’on sait pas trop à quoi s’attendre – mais normalement, ça va être du lourd.

Les groupes annoncés, Mechanical Bride et The Head and the Heart sont plutôt de la verve folk. Mais plus folk acoustique que Trevor Moss and Hannah Lou, tu fais pas. Ils se sont rencontrés dans un groupe de bluegrass, Indigo Moss, puis ils sont tombés amoureux, et depuis ont décidé de se lancer à deux. Ils chantent maintenant d’un souffle toutes leurs compos : partageant le micro, ils se regardent amoureusement, se chuchotant à l’oreille… Ils font presqu’un, une sorte de créature à deux voix et deux manches et nous racontent leur bonheur d’être ensemble et amoureux – de quoi faire fondre les plus cyniques.

The Head and the Heart

The Head and the Heart

Au lieu d’écouter vaguement un album d’une oreille distraite tout en checkant ses mails, une salle de concert est révélatrice de la qualité d’un artiste. Aussi, Mechanical Bride a une voix tellement plus impressionnante en live que sur l’EP, bien trop lisse dans sa production. Le côté fragile est remplacé par une puissance, soutenue par ses musiciens. Lauren Doss n’est pas seule, et la flûte traversière, l’accordéon et le clavier se font entendre, semblables à des broderies venant rehausser la robe virginale d’une future mariée.

A côté de Mechanical Bride et Trevor Moss and Hannah Lou, The Head and the Heart passeraient presque pour du métal hardcore. Les hanches commencent enfin à se libérer et on se prend à vouloir chanter avec le groupe. En effet, ‘Ghost‘ donne l’image d’une bonne bande de potes, malgré des paroles contradictoires… ‘Down In The Valley‘ vous prend à la gorge de souvenirs, quand ‘Lost in My Mind‘ saisit de sincérité… Et quand une voix féminine reprend le micro pour ‘Rivers and Roads‘, l’intensité emplit la pièce pour un final en beauté.

Gardez un œil ouvert et une oreille branchée, le premier album de The Head and The Heart est déjà sur Deezer, demain sur votre platine et bientôt partout dans les médias. Au fait, ils offrent des titres sur leur site, courrez-y vite !


Remerciements : Michael (Coop)

Catégorie : (re)Découvertes, Concerts
Artiste(s) : , ,
Salle(s) :
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins