La Route du Rock 2016 – samedi

Deuxième jour au Fort Saint Père pour La Route du Rock 2016. Les températures montent, il n’y a donc pas de quoi se plaindre. Néanmoins de la programmation de cette journée on se souviendra de ne pas se laisser avoir par un single comme pour Requin Chagrin, du noise grunge de Ulrika Spacek, de l’irrattrapable performance de LUH. (aka Lost Under Heaven aka le nouveau projet du chanteur de Wu Lyf), de la solitude de Tindersticks, des magnifiquement insupportables La Femme et comme d’hab du batteur de Battles.

Requin Chagrin

Sur la plage de Bon Secours, pendant que les potes font un volley, on tente de s’intéresser à Requin Chagrin. Quelque part, ils rappellent l’insouciance de Granville – parfait donc pour se prélasser au soleil – la niaiserie en moins et avec l’avantage de chanter juste. Cependant si c’est mignon, on a l’impression d’entendre la même chanson tout au long du set. C’est donc de l’indie pop française sans aucune surprise.

Ulrika Spacek

En approchant de la scène, on ne perçoit que des chevelures : les musiciens sont tous penchés sur leurs guitares, sans un regard pour le public. Mais de cet écran de noise s’échappent de jolies mélodies. Ulrika Spacek a beau se réclamer du courant psychédélique, ça fleure bon le Sonic Youth, le shoegaze et le krautrock tout ça ! Au fil des montées, le groupe s’ouvre un peu et même si on n’arrive pas à démêler les lignes de guitare métalliques, ça donne bien envie d’aller écouter leur premier album The Album Paranoia, paru il y a quelques mois.
YouTube Preview Image

LUH.

Après Wu Lyf (World Unite! Lucifer Youth Foundation), Ellery Roberts revient avec LUH. (Lost Under Heaven). Et comme il était fondamentalement l’identité de l’éphémère groupe Wu Lyf, on s’attend à sensiblement le même esprit. Mais en fait, c’est pire, puisque tout repose sur sa voix – qui finit par casser un peu les tympans. Pourtant, sur cette formation, il est en duo avec la chanteuse Ebony Hoorn, sauf qu’on ne l’entend absolument pas.

Pour donner le change, des accents Springsteen-iens se font sentir, qui passent difficilement avec sa voix de chaton éraillé. D’autant qu’il ressert son gimmick typique de Wu Lyf, qui consiste à répéter en hurlant une phrase censée être porteuse de sens. En l’occurrence : « You fucked up this world but you won’t fuck with me ». LUH. tentera même de lancer un ‘People Have The Power’, mais n’a pas le charisme de Patti Smith qui veut ! Et pour se rattraper, part en mode dancefloor. C’est incompréhensible et surtout inintéressant.

Tindersticks

Depuis vingt-cinq ans maintenant, une des valeurs sûres, c’est bien Tindersticks. Ne serait-ce que pour l’élégance de Stuart Staples, son implication, son émotion communicatrice. Cependant, sa voix de crooner qui d’habitude parvient à émouvoir les pierres, n’a jamais réussi à (nous) toucher en plein air. Le fait est que ce soir, le public est plus intéressé par une nouvelle annulation (The Field) que par ce que les Britanniques ont à raconter. On se rattrape en allant écouter leur nouvel album The Waiting Room paru en début d’année.

Lire l’interview de Tindersticks

La Femme

Ce soir La Femme promet de nous donner du plaisir, et commence par son nouveau single ‘Sphynx’. Après ‘Packshot’, c’est au tour de ‘Où va le monde ?’ issu de l’album à paraître tout début septembre. Alors certes les paroles sont bancales, mais la mélodies reste implacablement en tête ! Puis La Femme annonce une chanson qui s’appelle ‘Micose’ (sic), et le comble c’est que ce n’est pas une blague ! Contrairement à leur comique de répétition un peu lassant qui restera une vanne tout au long du week-end « Est-ce que vous êtes rock ? »

Même si leur disposition alignée derrière leurs machine fait plus penser à Kraftwerk, La Femme est rock et le revendique : de par la crête du batteur ou le cuir de Marlon. Et pour la première fois du festival, on voit les slams fleurir sur ‘Nous Etions Deux‘. C’est enfin le bordel qu’on n’espérait plus ! La Femme en profite pour proposer une chenille… et balancer de plus belle « Vous aimez la queue à ce que je vois ».

La foule est désormais bien chaude, « c’est parti pour le tube » annoncent-ils avant de balancer ‘Sur la planche’. Le final se fera tonitruant sur leur fameux hymne ‘Anti-Taxi’. Certes, comme d’habitude ils étaient insolents, impertinents, imbus de leur personne, mais la mission est accomplie !

Lire l’interview de La Femme

Battles

Pour finir cette soirée, rien de mieux que le math-rock aliénant de Battles. Le trio commence sur l’entraînante mélodie de ‘Dot Com’, que la batterie vient bientôt dévaster, pendant que les claviers folâtrent sur les cendres. Le trio enchaîne sur les accords qui s’accélèrent de ‘Ice Cream’, et c’est déjà le boxon sur scène. On adore les lignes de guitares expérimentales, voire groovy sur ‘FF Bada’, mais c’est clairement la batterie qui donne envie de danser de manière incontrôlée.

John Stanier est donc le batteur fou de cette formation. Il est tellement rapide, qu’on en vient à supposer l’existence d’une troisième main. Et surtout, il s’obstine à placer sa cymbale tellement haut, que chaque pèche est un exploit. Quand il paraît à bout, il s’accorde une mini pause et redonne un coup de cymbale pour repartir de plus belle. En dehors de cet effet dramatique dont on ne se lasse pas, on reste subjugué par la boucle incessante de ‘IPT2’ !

Bref, ce concert était monumental, avec bien évidemment le martial ‘Atlas’ et les volutes de ‘The Yabba’ en points culminants. Sans compter leurs chaleureux remerciements après le set.


Remerciements : Maxime Lecerf

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

2 réactions »

  • Gagne tes places pour Jagwar Ma au festival des inRocKs 2016 | Le Transistor :

    […] : oui Ellery Roberts, le leader de l’intrigante formation, revient avec un nouveau projet, LuH (Lost Under Heaven) accompagné de sa fiancée Ebony Hoorn (vus à la Route du Rock). Enfin, Jagwar Ma (vus à la Flèche d’Or) va faire danser le festival des inRocKs au son de […]

  • La Femme au Zénith | Le Transistor :

    […] de Nuit et Garorock. Lire l’interview de La Femme Voir les photos de La Femme au Rockstore Lire le live report de La Femme à La Route du Rock Lire le live report de La Femme au festival des […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins