Gagne tes places pour le festival Les inRocKs Philips 2015

Une fois de plus, Les inRocKs s’imposent comme un magazine musical pertinent en proposant son festival. Pour sa 28e édition, le festival Les inRocKs Philips se déroulera du 11 au 17 septembre et dans 5 villes de France (plus une date à Londres). Le Transistor t’invite le vendredi 13 novembre à la Cigale avec Fat White Family, The Districts, Wolf Alice et Bo Ningen pour contrer le mauvais œil qui s’est abattu sur la programmation. En attendant, on te déroule la programmation bien alléchante malgré l’annulation de Girl Band.

Programmation

Tout commence le mercredi 11 novembre au Casino de Paris. Donnant l’impression de débarquer de la série Girls, The Prettiots vont donner le coup d’envoi ! Ensuite viendront les jeunes Last Train (vus à Rock en Seine) biberonnés aux Black Rebel Motorcycle Club. Puis, s’inspirant de leurs racines louisianaises, Algiers (vus à la Route du Rock) aiment à épicer leurs incantations de tous les styles. Enfin, elle nous avait sublimée lors de son passage en 2012, Brittany Howard vient défendre Sound & Colour, le deuxième album de Alabama Shakes.

YouTube Preview Image

Jeudi 12 novembre, le duplex commence. Pour ouvrir la soirée à la Cigale, c’est le prix du jury du tremplin Sosh aime Les inRocks : Minuit… Toute ressemblance avec les Rita Mitsouko n’est absolument pas fortuite puisqu’il s’agit de leur progéniture. Après les vibrations soul du producteur Rationale, Jack Garratt apportera son electro James Blakesque. Enfin Odezenne viendra clore la soirée de ses textes francs mais recherchés. En parallèle, à la Boule Noire, les Mancuniens de Blossoms viennent noircir le tableau de leur pop faussement légère, puis The Big Moon viendra poser une voix de cabaret sur des riffs impatients. Et Wall of Death (vus à la Maroquinerie) rendra fiers ses mentors de chez The Black Angels.

YouTube Preview Image

Vendredi 13 novembre, Le Transistor a très envie de partager la soirée avec toi. Surtout à la Cigale, où on pourra découvrir ensemble le quator japonais de noise Bo Ningen, puis appréhender les milles personnalités de Wolf Alice (vus à Rock en Seine), se laisser prendre par les compositions déchirantes de The Districts (lire l’interview) et surprendre par les imprévisibles Fat White Family (vus à la Route du Rock). Pendant ce temps, à la Boule Noire, les frangins de Lusts présentent leur sombre premier Illuminations, puis le trio Yak, originaires de Londres et non d’Himalaya, se devra d’être à la hauteur de leur réputation scénique. Pour finir avec les Gallois de chez Pretty Vicious, qui du haut de leurs trois pommes font des doigts d’honneur à tout le rock anglais. A la Machine du Moulin Rouge, on apprécie les DJ sets de Pablo Valentino, The Polyversal Souls et Motor City Drum Ensemble.

YouTube Preview Image

Samedi 14 novembre, à la Cigale toujours mais dans une autre ambiance. Les jumeaux de Formation donnent dans l’électro-punk, puis ce sera au tour de Flavien Berger de faire danser la fosse au son hypnotique de Léviathan. Puis après avoir plongé dans les boucles de Ghost Culture, Son Lux (vus au festival Pitchfork) s’imposera de son nouveau Bones. La Messe est dite, mais pas à la Boule Noire ! Qui programme une soirée de nanas avec le duo de folkeuses Beau de chez Kitsuné, avec l’envoûtante Norvégienne Emilie Nicolas et la prometteuse Lapsley (que beaucoup comparent à Adele). A la Machine du Moulin Rouge, la soirée n’est jamais finie grâce aux DJ sets de Gordon en B2B avec Ricardo Tobar, Pional et le live de Lindstrom.

YouTube Preview Image

Dimanche 15 novembre, dernière soirée parisienne du festival, du coup on commence tôt à la Cigale avec la guitare acoustique en mode blues de Barns Courtney, on enchaîne avec les envolées pop-lyriques de C Duncan, suivies du touchant Max Jury, de l’élégante Flo Morrissey et de l’émouvant John Grant (lire l’interview). A la Boule Noire, on découvre la folk aux arrangements hispaniques de Charlie Cunningham, on se laisse attraper par les compositions faussement calmes de Palace et charmer par les épanchements de BC Camplight.

YouTube Preview Image

Pour gagner tes places pour la soirée du festival des inRocKs Philips 13 novembre à La Cigale avec Fat White Family, The Districts, Wolf Alice et Bo Ningen, poste une vidéo d’un des groupes programmés.
La manip est simple :
1 Se créer un compte sur Facebook – comment ça c’est déjà fait ?
2 Devenir fan du Transistor – donc ça aussi c’est réglé !
3 Poster sur le wall du Transistor une vidéo de Fat White Family, The Districts, Wolf Alice ou Bo Ningen.
Le concours se finit le mercredi 11 novembre à 23h59 !


Remerciements : Charlotte [Les inRocKs]

Catégorie : A la une, Dossiers
Artiste(s) : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Salle(s) : , , ,
Evenement(s) :
Production(s) : , , ,
Ville(s) :

Une réaction »

  • Le Nair :

    Merciiiii ! je sais que c’est tard, mais sur un malentendu!! 🙂

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins