Baxter Dury au Printemps de Bourges

A l’été dernier, Baxter Dury sortait son troisième album Happy Soup, mettant fin à cinq ans de silence. On le connaissait torturé, mais on ne s’attendait pas à ce cocktail d’austérité et de mélodies enjouées. En cette première soirée au 22 d’Auron, Baxter Dury vient séduire à l’anglaise le public du Printemps de Bourges.

En britannique pure souche, Baxter Dury se présente en costume, l’air nonchalant et la bouclette apprêtée. La scène est terne, presque triste, seule la robe de la choriste parvient à illuminer l’ambiance, à l’instar de ses chœurs. La basse mène cependant la danse, Baxter se contentant de nous lâcher ses histoires de cœur : la fameuse ‘Claire’ chasse rapidement ‘Isabel’ qui ne laisse dans son sillons que des effluves du Portugal.

Baxter Dury au Printemps de Bourges

Baxter Dury au Printemps de Bourges

« J’ai une tâche sur mon pantalon mais je vais pas attirer l’attention dessus » confie-t-il au public qui essaie encore de le cerner. Baxter Dury déstabilise, alternant entre le mélo et le flegme dont est doté sa nation. On sent le sarcasme percer son sourire, et désarmé, on accepte de partir pour un remake de Copacabana avec ‘Leak At The Disco’.

Petit à petit, intrigué par le personnage, on ne peut détacher ses yeux de cet homme qui se perd dans de douloureux souvenirs sur ‘Afternoon’. A la fois désabusé et irrésistible avec son air à côté de la plaque. Un peu comme un prof de philo qu’on admire et qu’on plaint à la fois. Même sur ‘Trellic’, il donne l’impression de vouloir être ailleurs.

Lui-même est pris entre deux eaux. Alors qu’il décide de dérider le public avec une blague, on lui fait savoir qu’il faudrait songer à plier le set. Donc, bien entendu, il en rajoute et ne s’empêchera pas de livrer une nouvelle chanson ‘Beautiful Babies’ qui se clôt par un inquiétant rire de bébé. Il remet  alors sa cravate négligemment balayée sur l’épaule avant de s’échauffer les doigts et s’installe au piano pour ‘Cocaïne Man’… « Sex, Drugs and Rock’n’roll » comme disait son père.

La fin du set approche malgré tout et Baxter Dury nous pardonne d’être aussi silencieux. On finit sur une ancienne plus enlevée, ‘Love In The Garden’, sur laquelle il nous raconte encore un peu sa vie, toujours aussi décalé. On repart avec une tonne de mélodies qu’on aura du mal à chasser, et cette impression d’avoir assisté à une sincère tranche de vie.

YouTube Preview Image

Réclame

Le troisième album de Baxter Dury, Happy Soup, est sorti chez EMI.

Baxter Dury sera au festival Primavera et aux Vieilles Charrues.


Remerciements : Antoine (Opus 64)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

3 réactions »

  • Gagne ton pass 3 jours pour La Route du Rock Eté 2014 - Le Transistor | Le Transistor :

    […] qui va joyeusement déménager, suivi de Mac De Marco, maître du négligé-recherché. A 21h, le beau Baxter Dury (vu au Printemps de Bourges) viendra présenter en avant-première le sucesseur de l’enjôleur Happy Soup. On va ensuite […]

  • La Route du Rock 2014 - Jour 3 - Le Transistor | Le Transistor :

    […] En toute discrétion, Baxter Dury monte sur scène pour doucement énumérer les femmes de son dernier album Happy Soup. Sur scène aussi, elles sont deux à harmoniser ses lamentations d’homme blessé. Au son de la mamba triste de ‘Leak At the Disco’, Baxter Dury, toujours très digne dans son costard, noie ses larmes dans sa bière. Au détour de ses compositions qui l’ont enfin mené au succès après dix ans de dur labeur, le chanteur présente son nouvel album à paraître en octobre : It’s a Pleasure. Le public manque de se lancer dans un madison, puis se ravise et finit par rejoindre l’artiste dans sa crise de la quarantaine avec ‘The Sun’ sur laquelle des voix suaves répètent indéfiniment « No one ever told us that we’re going to be left alone ». Contre toute attente, ce crooner aux racines punk arrive à rendre ses complaintes chaleureuses ! Un puzzle ! Lire le live report de Baxter Dury au Printemps de Bourges […]

  • Entretien avec Baxter Dury - Le Transistor | Le Transistor :

    […] It’s A Pleasure, le quatrième album de Baxter Dury, est paru le 20 octobre chez [PIAS] Le Label. Baxter Dury sera en concert le 15 novembre à la Cigale pour le festival des inRocKS Philips. Comme cette date affiche déjà complet, il revient le 25 février à l’Olympia. Lire le live report de Baxter Dury à la Route du Rock Lire le live report de Baxter Dury au Printemps de Bourges […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins