The Beach Boys au Grand Rex

Alors bien entendu, quand on annonce un concert des Beach Boys, on peut être sûr que le groupe ne sera pas au complet… Techniquement, c’est pas possible, ne serait-ce que parce que des trois frangins Wilson, il n’en reste plus qu’un, et que justement Brian a refusé la reformation. Qu’à cela ne tienne, ça n’empêchera pas Mike Love et Bruce Johnston de s’amuser au Grand Rex. 

Parce qu’apparemment, c’est ce qu’ils avaient envie de faire. Loin des débats financiers (et ce malgré un beau cachet), nos deux retraités avaient envie de se faire un super voyage, ressentir les bonnes vibrations, voir les filles danser… Tout simplement ! Ils sont donc là pour se faire plaisir, avoir du Fun Fun Fun, quoi ! Cependant, Mike Love fait souvent référence à son cousin Brian – notamment sur ‘Their Hearts Were Full Of Spring’.

The Beach Boys au Grand Rex par Lorène Lenoir

The Beach Boys au Grand Rex par Lorène Lenoir

Du point de vue du public, comme on s’y attendait, c’est les soixanthuitards qui s’éclatent le plus sur la piste de danse, mais toutes les catégories d’âge sont largement représentées : des enfants aux grands-parents. Et dès les premières harmonies vocales, il souffle sur le Grand Rex une vague de nostalgie. Ces compilations dont on se nourrit depuis des années sont vertigineuses des bouffées de souvenirs – comme pour ‘Don’t Worry Baby’, et ce pour toutes les générations.

Même si leurs chansons sont toujours aussi irrésistibles, il faudra une bonne demi-heure pour que le groupe arrive à chauffer la grande salle. C’est sûr, ils n’ont pas l’énergie d’antan pour sauter aux quatre coins de la grande scène… Le début ressemble à un medley de chansons vaguement reconnues, avec une ambiance de féerie dansante des sirènes dans Retour vers le Futur. Il faudra attendre ‘When I Grow Up’ pour commencer à se sentir à l’aise.

Peu à peu, on laisse parler les ondes hawaïennes : sur ‘I Get Around’, le balcon se lève, et nos Garçons de la Plage se lâchent un peu. Ils commencent même à draguer le public féminin qui s’approche de la scène. Puis, sentant le public prêt, ils balancent ‘God Only Knows’, suivi de ‘Good Vibrations’… Les choubidouwa résonnent sous la voute étoilée et c’est dans la bonne humeur que la foule reprend ‘Wouldn’t it Be Nice’ !

Certains titres surprennent aussi, et c’est avec plaisir qu’on redécouvre ‘Help Me Rhonda’ ou ‘In My Room’. Le final se fera tout simplement sur ‘Barbara Ann’ et ‘Surfin USA’, qui n’ont pas pris une ride. Surtout que les Beach Boys font monter de jeunes demoiselles sur scène pour dépoussiérer les lointaines cartes postales qu’on s’était faites de ces mélodies. Au bout du compte, si on était suspicieux en début de soirée, on a passé un super moment. Et on part en se disant que c’était sûrement le tout dernier concert des Beach Boys à Paris… ou alors en hologrammes dans 20 ans ?


Remerciements : Lisa (NoSite)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

9 réactions »

  • Ibelise :

    J’ai assité au concert, c’était vraiment très bon. J’ai écris aussi un petit post sur le sujet dans mon blog:
    <a href="http://ibpatol.wordpress.com/2011/07/07/a-night-with-some-beach-boys-at-the-grand-rex-2/&quot;

  • peter edens :

    je ne pouvez pas assister au concert des Beach Boys, mais je ne regrette pas- j’ai déja vue les Beach Boys 3 fois, et avec les 3 frères. Aussi Brian Wilson en 2003.
    Aujourd’hui Mike Love et Bruce johnston se font plaisir, et pourqoi pas? Depuis des deccenies les groupes font des remakes des Beatles, donc pourquoi pas 2 membres d’origine des Beach Boys? C’est bien, et ils font decouvrir au jeunes qu’il n’existez pas seulement les Beatles et le Stones dans les sixties, comme font croire beaucoup encore aujourd’hui…have fun!

  • Cariou :

    je suis venu seul voir le concert. Un régal ! j’attends le prochain. le concert a t il été enregistré. j’adorerais le revoir

  • Rencontre avec Best Coast | Le Transistor :

    […] blanc. Les deux animaux se voulant une facette différente du groupe, aussi bien influencé par les Beach Boys que par Fleetwood Mac, LE groupe fétiche de Bethany. « Nos parents écoutaient cette musique, ma […]

  • Entretien avec Mermonte | Le Transistor :

    […] peu punk rock, vraiment DIY. C’est un gros passionné de musique et il aime bien les Beatles ou les Beach Boys, un peu tout ce genre de musiques, et il avait envie de faire son propre truc sur son ordi pour […]

  • Entretien avec Karkwa - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Mais on est aussi influencés par des gars comme Grizzly Bear, qui eux sont très influencés par les Beach Boys. C’est une espèce de mélange d’influences de partout. […]

  • Moshi Moshi : Teleman et Tom Vek à la Flèche d'Or - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Thomas Saunders, le chanteur au visage angélique, semble souffler à la foule de ne pas se fier aux apparences : toutes ces mélodies, aussi simples soit-elles, ne sont pas si innocentes qu’elles en ont l’air. Si l’on en croit la basse insidieuse, un coup latente, un coup sautillante, tout peut arriver. En effet, ‘Mainline’ commence sur des riffs acérés mais finit en jolie berceuse. Et tout au long du set, le groupe passe d’une séduisante et jazzy ‘Lay Low’ à une Kraftwerk-ienne ‘Monday Morning’. D’une ‘In Your Fur’ très Spiritualized, à une Beach Boys-ienne ‘Stream Train Girl’… […]

  • Gagne ton pass journée pour Rock en Seine - Le Transistor | Le Transistor :

    […] – adoubés par Alex Turner et Brian Wilson… (oui le songwriter des Arctics Monkeys et celui des Beach Boys […]

  • Rock en Seine 2015 - Jour 2 - Le Transistor | Le Transistor :

    […] groove, ça miaule sensuellement, et bientôt le public tente de reprendre les chœurs à la Beach Boys. Debout derrière ses fûts, le batteur semble maîtriser le set, tandis que le claviériste au […]

  • Gagne l'album hommage à George Harrison : George Fest - Le Transistor | Le Transistor :

    […] ! Parmi les héros musicaux de Dhani Harrison, on retrouve : Ben Harper, Norah Jones, Brian Wilson des Beach Boys, Nick Valensi des Strokes, les Black Rebel Motorcycle Club, mais aussi Cold War Kids, The Flaming […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins