A Gorillaz nul n’est tenu !

Semaine en dent de scie, avec certains soirs imposants des choix douloureux et d’autres où on se demande s’il ne serait pas judicieux d’aller rentabiliser cette carte UGC qui débite inexorablement 20€ par mois.  Et ce, malgré la réapparition de nouvelles salles…

K's Choice le 22 novembre au Casino de Paris

K's Choice le 22 novembre au Casino de Paris

Lundi, impossible de profiter pleinement d’un concert sans un pincement pour un autre. Certes, Damon Albarn et sa bande Gorillaz sont au Zénith, mais ils y seront mardi aussi. De même, Dub Inc sera deux soirs consécutifs à la Cigale, et Yodelice fait deux dates parisiennes dans la semaine. Dans un délire barré, CongopunQ est à l’International. Plus électro, Goldfrapp sera au Trianon, et en plus instrumental, Holy Fuck sera à la Flèche d’Or avec Buck 65. En pop noise, Wavves seront au Point FMR. En pop décoiffant, K’s Choice (bientôt en interview et session sur Le Transistor) seront au Casino de Paris. Et pour le dépaysement, Fool’s Gold sera à la Machine. Pour une réelle impression de New York, The Pains of Being Pure At Heart seront au Glazart.
Mais, chauvinisme mis à part, le plus intense restera Yann Tiersen (entretien ici) à l’Elysée Montmartre.

Mardi, le monde se divise en deux catégories : ceux qui seront au Zénith pour Gorillaz, et ceux qui n’y seront pas. Pour la deuxième catégorie, vous pouvez vous rabattre sur The National à l’Olympia. Si vous aussi, ce groupe vous ennuie, vous pouvez vous divertir avec Curry & Coco à la Maroqu. Si vous avez loupé Ratatat à la Machine la semaine dernière, c’est le moment de vous rattraper. Il vous reste aussi Hey Hey My My au Bataclan mais si c’est la pop toute douce que vous recherchez, Chief sont au Nouveau Casino et si c’est le véritable folk, Carolina Chocolate Drops seront au Cabaret Sauvage. Sinon, Jean-Louis Murat est à l’Alhambra (oué, ça rime).

Mercredi, on pourrait presque pousser le cri du coq. Mais deux intrus de taille se sont immiscés dans le programme : le meilleur groupe du monde caché, Teenage Fanclub, au Point FMR, et Chocolate Genius Inc (bientôt en interview sur Le Transistor) à la Boule Noire. En dehors de ça, les nostalgiques iront voir Pigalle à la Maroqu, les star addict iront à la Cigale pour Yodelice, la bande de joyeux loufoques des Hold Your Horses ! vous donne rendez-vous à l’Espace B, et Charles Pasi (session ici) vous invite (gratuit) au China. C’est sans compter le passage de La Maison Tellier qui vous fera chavirer à l’Alhambra.

Jeudi, y’a pas de quoi casser trois pattes à un canard, même avec Ultra Vomit au Trabendo. Bien entendu, les petits Irlandais de Two Door Cinema Club (interview ici) sont à l’Olympia. Et la Maroqu’ héberge la soirée Want Some? avec Tokyo Police Club, Little Comets et Tellison. Si vous n’avez pas été rebutés par Total Life Forever, Foals est à l’Elysée Montmartre. Si vous aimez les natures mortes, Orchestral Manoeuvres in the Dark prouvent qu’ils n’ont pas changé au Casino de Paris. Heureusement, pour relever le niveau, Imogen Heap est au Divan du Monde et Phantom Buffalo à l’International. Et si les pas vous mènent dans le XXe, il y a pire que d’atterrir à la Flèche d’Or : Yoyoyo Acapulco, Teeth, Rrose Tacet et My Bee’s Garden au programme.

Mais on n’oublie pas qu’à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l’association Ni Putes Ni Soumises appelle toutes les Françaises à porter une jupe – symbole de résistance aux pressions, symbole de liberté !

Vendredi, vous pouvez faire relâche. Les fous de Tango seront au Casino de Paris pour Gotan Project. Les timbrés seront à l’Alhambra pour Les Blérots de RAVEL. Les pressés seront à l’EMB pour Courir Les Rues. Les bobos seront à l’Olympia pour Raphael – pour plus d’âme, c’est à la Cigale qu’il faut se rendre pour Bazbaz. Pour représenter la gente féminine, Brune (en session ici) est à la Maroquinerie.
Les recommandations du Transistor ? La journée, allez au Couvent des Recollets pour le colloque Femmes en Chanson (qui se déroule sur deux jours). Puis allez au Telerama Dub Festival : Bumcello meets Brinsley Forde, Dub Spencer & Trance Hill et Filewile seront au Trabendo.

Samedi, il faut fêter l’annulation du concert de Owl City. Oui mais avec quoi ? Pas les Plastiscines, pas Raphael non plus… La suite du Télérame Dub Festival au Trabendo ? Préférez Hugh Cornwell (l’ex chanteur des Stranglers) à la Java. Ou le doom métal à vous décoller les tympans de Seventh Void à la Machine. En mode décalé, Chilly Gonzales Presents Ivory Tower au Trianon. Sinon, Call Me Senor et Sourya seront à la Flèche d’Or.

Dimanche, alors que vous pensiez vous faire un bain de pied en matant toutes vos séries en retard, la programmation se réveille enfin ! Fans de métal, The Dogma vous attend au Trabendo. Malheureusement, le concert de Blitzen Trapper à la Maroqu est annulé. Mode psyché, Sleepy Sun est au Divan du Monde. Amoureux du rock anglais, Suede est à l’Elysée Montmartre. Si vous recherchez de vrais Suédois, Junip – le groupe de José Gonzales– est au Cabaret Sauvage avec Caribou. Enfin, si vous voulez être touchés par la grâce, Angus & Julia Stone sont à la Cigale avec Moddi en première partie.

http://www.dailymotion.com/video/xcj672

Femmes en Chanson, les 26 et 27 novembre au Couvent des Recollets, aborde tous les styles, du rap à la chanson moyenâgeuse, et tous les aspects de la position de la femme dans la musique, qu’elle soit compositrice ou inspiratrice. De Marguerite de Navarre à Sœur Sourire en passant par Jeanne Cherhal en somme…
Anne Sylvestre une des premières femmes après Nicole Louvier et avec Barbara auteure compositeure et interprète (il aura fallu attendre 1953 pour cela) évoquera les pionnières qui inspirent sa carrière,
Chantal Grimm abordera et prêtera sa voix aux poétesses de la Renaissance ainsi qu’aux paroles de femmes de la Résistance,
Claude Duneton et Catherine Merle liront et chanteront une correspondance entre une chansonnière et un chevalier du XVIIIe siècle,
Yves Bigot en tant que spécialiste du rock accompagné de la chanteuse et romancière Lola Lafon aborderont les femmes dans le rock
– Les rappeuses Lady Laistee et Kayna Samet rapperont et Olivier Cachin parlera des femmes dans le rap,
Isabel Pinto-Machado, Jean-Dominique Brierre et Sapho viendront parler des voix de femmes emblématiques de leur nation,
Cécile Prévost-Thomas s‘arrêtera sur les hommages en chansons,
Nancy Huston, la romancière et essayiste, Hélène de Gunzbourg, sage-femme et philosophe, Anne Berger, directrice du département des écritures féminines de Paris VIII et Anne Bustarret, spécialiste des chansons d’enfance, se prêteront au jeu de l’analyse de trois chansons,
Nathalie Joly viendra dire et chanter les relations épistolaires dʼYvette Guilbert et Sigmund Freud,
Jacques Cheyronnaud, anthropologue directeur de recherche au CNRS, viendra parler du ‘genre’ dans la chanson,
Pierre Philippe, spécialiste du Music Hall et auteur de chansons, abordera la Revue,
Martine Storti viendra bien sûr parler des Chansons du M L F qui fête ses 40 ans cette année,
– Enfin Manon Landowski, Chantal Grimm, Cyrille Lehn, jeune professeur au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris, et le musicien Lionel Privat qui arrangeront les chansons des matinées montées par Olivier Hussenet et Serge Hureau.




Catégorie : Près de chez toi
Artiste(s) : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Salle(s) : , , , , , , , , , , , , , ,
Evenement(s) : , ,

3 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins