Sarah W Papsun au Silencio

Les Sarah W. Papsun sont de retour avec leur deuxième album Marathon. A leur sortie de résidence à la Clef Saint-Germain, le groupe est venu présenter ses nouveaux titres au Silencio devant un parterre de fans invités en avant-première de leur date au Trabendo le 21 avril prochain. En un an, beaucoup de choses ont changé, depuis leur date au Divan du Monde, avec notamment le départ du chanteur Erwan, remplacé par le guitariste Sylvain. Premières impressions.

Sarah W Papsun


Les chœurs montent, l’atmosphère se pose, on guette les changements de sons ou autre. Mais non, la guitare suraiguë et entêtante est toujours bien présente sur ‘Wild West Show’. Et Germain, le grand guitariste, essaie toujours autant d’attirer l’attention sur lui, ayant troqué ce soir son pantalon rouge pour des lunettes aviateur… L’espace d’une intro, le gros son se transforme en acoustique plus métallique pour leur nouveau single ‘Whiskey Mike’…

Mais bientôt ils foncent tête baissée dans une de leurs habitudes, à crier “Hey” à la manière de punk perdus dans un océan math rock. Au milieu des accélérations, le guitariste promu chanteur peine un peu, mais trouve bientôt sa vitesse de croisière, et pousse même la troisième dans un cri. La foule applaudit en rythme et les Sarah W. Papsun embrayent avec ‘Wallace and Venus’ qui traite des genres avec légèreté, avant de repartir sur leur fameux ‘Lucky Like Stars’ qui s’éclate en mode dancefloor.

Une chose est sûre, le maître-mot de ce Marathon, c’est leur W qu’ils assument plus que jamais : sur scène en lettres lumineuses, mais aussi sur les titres de l’album, qui commencent tous par cette marque de fabrique. Investi dans son nouveau rôle, Sylvain redouble d’énergie et lève la baguette bien haut pour indiquer au public un rythme – un poil compliqué – à suivre sur ‘Weeping Willow’. Et déjà, on accroche à ‘Warm The Tempo’ (malgré un doute sur les paroles…)

La performance est bien intense, on a même l’impression qu’ils sont prêts à partir dans un rap sur ‘Wonderland’ mais ils repartent pied au plancher, et redoublent de bidouille electro pour cacher quelques astuces un peu élimées depuis le premier album Peplum. Au final, le concert est rondement mené, notamment avec l’imparable ‘Wild Again’. Une fois de plus les Sarah W. Papsun déstabilisent le temps d’une intro en acoustique sur ‘Work at Different Speed’ mais la batterie redevient très militaire pour annoncer l’incontournable ‘Kids of Guerilla’, le libérateur de tensions.

YouTube Preview Image

Réclame

Sarah W Papsun seront en concert le 21 avril au Trabendo
Lire l’interview de Sarah W PapsunLire le live report du concert de Sarah W Papsun au Divan du Monde
Lire le live report de Sarah W Papsun à la Boule Noire
Lire le live report de Sarah W Papsun et Breton à la Gaîté Lyrique
Lire le live report de Sarah W Papsun au Showcase


Remerciements : Gwendoline [Rabeat's Cage]

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

Une réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins