We Are Match à la Maroquinerie

Leur premier album Shores à peine paru, We Are Match devaient déjà annoncer que leur toute première Maroquinerie affichait complet. Surfant sur un petit tube avec ‘The Shark‘, qui a su étonner les accros à leur premier EP Relizane, le jeune groupe est en train de se roder en tournée. Mais pour ce concert parisien, l’heure n’était pas à essayer de convaincre comme lors de leur passage à Rock en Seine ou au Silencio, mais plutôt à savourer le succès après leurs longs efforts en studio.

Dans un décor très simple avec seulement quelques lumières intimistes, le concert démarre sur les harmonies enjôleuses de ‘Over The Sea’, avec cette trompette qui prend toujours par surprise. Le ciel s’assombrit alors et ‘Old Chimney’ faire prendre un virage electro avec un flow hip-hop. Revenant à leurs premières amours, We Are Match sort ‘Animals’ qui manque certes d’amplitude, mais arrive tout de même à décoller : bientôt la foule se met spontanément à taper dans les mains.

Dès que les arpèges de Simon font leur apparition sur ‘Shores’, une clameur s’élève dans la foule. Galvanisés par l’enthousiasme du public, les musiciens se lâchent, et Jim vient à bout de sa caisse claire ! Souriant comme un enfant, Paco confie sa joie de voir la salle blindée. « Je sais bien qu’on est qu’en octobre, mais c’est un véritable cadeau de Noël ». En guise de réponse, une bande de joyeux fêtards commence à organiser un mini-pogo au milieu de la fosse pour ‘Mohawk’.

La joie des musiciens fait plaisir à voir, mais le plus excitant sera le moment où la salle reprendra le refrain de ‘The Shark’ avec eux. Du coup, Paco lâche ses maracas et descend dans la fosse pour un bain de foule. Ne perdant pas de vue l’objectif de montrer tout ce dont ils sont capables, We Are Match enchaîne avec ‘L’avenue’. Une fois de plus, le problème de son est rétabli à temps, et la foule paraît ravie de cette tentative francophone. Emporté par la vague, le public acclame ‘Dying Kings’ et reprend ‘Violet’ en chœur.

We Are Match quittera la scène sur un retentissant ‘Speaking Machines’ avec force de mise en scène à l’appui. Les applaudissements couvrent bien vite les cris lancinants des guitares désertées, aussi le groupe revient pour calmer l’ambiance de leur émouvante ‘Older Colder’. Les cinq musiciens saluent puis s’en vont, mais la foule en a décidé autrement. Après un moment de flottement, Paco et Simon se voient obligés de revenir avec un morceau en acoustique pour contenter le public… bientôt rejoints pour les chœurs par Aurélien et Gwen.
Un beau succès cette première Maroquinerie, on leur en souhaite bien d’autres et des plus belles.

Réclame

Shores, le premier album de We Are Match est paru chez A+LSO/Sony
We Are Match sera en concert le 31 mars à la Gaîté Lyrique.
L’interview de We Are Match
Leur concert à Rock en Seine
Leur concert au Silencio
Leur passage aux Inouïs du Printemps de Bourges
Leur passage au festival des inRocKs
Leur tout premier concert


Remerciements : Anthony Lapoire

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins