We Are Match au Silencio

Pour fêter la sortie de leur tout premier album, Shores, les jeunes We Are Match ont donné un concert privé au classieux Silencio. Une sorte de rebond après leur performance en Avant Seine au festival Rock en Seine, et un échauffement avant leur concert prévue pour le 21 octobre à la Maroquinerie. Verdict : les chatons ont bien grandi puisqu’ils ont réussi à scotcher le public ultra-sélectif de la salle de David Lynch.

Tous en ligne, les musiciens semblent déjà habités par leur intro très electro sur ‘Old Chimney’. Après cette montée en pression couronnée de chœurs, les We Are Match balancent un ‘Animals’ pour commencer à faire bouger la foule. Clairement, que le public réagisse ou non, ils sont là pour fêter un accomplissement : leur premier album Shores sort le lendemain dans les bacs, aussi ils n’hésitent pas à sauter sur le petit plateau du Silencio !

Le temps de l’intro de ‘Shores’, Simon pique les claviers d’Aurélien et la foule se retrouve pris dans une intensité digne d’une composition de Thom Yorke. La batterie semble emporter le morceau, jusqu’à ce que Simon – décidément sur tous les fronts – n’attrape sa trompette ! Le public a à peine le temps de s’en remettre que les garçons enchaînent sur l’énergique ‘Mohawk’ ! Pris dans le feu, Paco ne cesse de faire tomber son pied de micro.

Au premier rang un couple s’embrasse langoureusement tandis que Gwenaël semble réviser ses katas, et la foule d’applaudir de bon cœur. Les We Are Match sentent le public désormais à point pour le nouveau single le fun et léger ‘The Shark’. Paco se laisse même aller à descendre dans la fosse pour occuper cet espace devant la scène qui s’obstine à rester vide d’intimidation.

Comme le groupe aime à surprendre son petit monde, les voilà qui en profitent pour sortir un titre en français, ‘L’Avenue’, simple mais beau. Loin d’être pataud dans sa langue maternelle, Paco arrive, de sa voix qui rappelle Patrick Watson, à faire tourner ses rimes à la manière d’un Karkwa.

Après avoir retrouvé pied sur l’électrisante ‘Violet‘, le groupe se lâche en mode destruction finale sur la très dense ‘Speaking Machine’, pour laquelle Jim manque de démonter ses fûts. Et en guise de rappel, les désormais lionceaux font frissonner une dernière fois avec leur magnifique ‘Older Colder’.

YouTube Preview Image

Réclame

Shores, le premier album de We Are Match, est paru chez A+LSO/Sony
We Are Match seront en concert le 21 octobre à la Maroquinerie
Lire l’interview de We Are Match
Lire le live report de We Are Match à Rock en Seine
Lire la chronique de Match


Remerciements : Anthony Lapoire

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

Une réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins