Finaliste inRocKs Lab 2015 : Louis Aguilar

Alors on ne comprend plus très bien ce que font les inRocKs Lab, puisque maintenant ils ont rajouté une catégorie cuisine. Mais le fait est que dans les cinq finalistes musique qui s’affronteront le 19 septembre prochain au Trianon, on a déjà notre favori. On t’en a déjà un peu parlé, il s’agit de Louis Aguilar qui joue avec Cyril de We Are Enfant Terrible dans Weekend Affair. Et comme on a assisté à son concert à la Gaîté Lyrique pour le Festival des Lauréats, on te raconte.

Au passage, les quatre autres finalistes sont Kazy Lambist, Minuit, Sin Tiempo et Volin.

Louis Aguilar, c’est ce personnage tatoué jusqu’au cou, qui impressionne instantanément. Enfin surtout quand il chante. Parce que sinon, il arrive très bien à briser le mythe avec une vanne appuyée d’une imitation de l’accent ch’ti. Ça doit être une pratique courante dans le Nord, parce que Jérôme Voisin de Roken Is Dodelijk (interview) et Gym, et Cyril Debarge de We Are Enfant Terrible (interview) semblent partager le même humour. Il n’y a guère que Aurélien des Okay Monday (interview) avec qui on puisse avoir une conversation sérieuse dans cette région ! Au passage, justement les Okay Monday font un bal de promo à l’Aéronef le 27 juin, ça promet d’être sympa.

Fin de la parenthèse.

Si au sein de Weekend Affair, Louis Aguilar adoucit de sa basse les samples, quand il joue seul, c’est la guitare qu’il manie. Loin des territoires electro, son projet solo est plutôt country, avec une teinte blues séduisante. Mais clairement, peu importe le style, son atout c’est sa voix profonde. De celle qui va pousser à écouter ce qu’il raconte. Et à le croire surtout, car son timbre si mature donne un accent d’authenticité à ses textes. Avec des accents de Presley parfois.

Louis Aguilar nous emmène du côté de la Louisiane, en parlant de solitude, de démons du quotidien, d’amitié et d’amour. Des promesses, des menaces, des prières. De ces chansons qui foutent les larmes aux yeux aux plus dur(e)s d’entre nous. Parfois il tire un peu sur ses cordes vocales, pour rajouter du relief, mais jamais il n’en abuse pour donner des frissons. Et deux minutes après, il fait chanter et danser la foule alcoolisée qui le suit dans ses pérégrinations, enthousiaste.

YouTube Preview Image

Bref, c’est un artiste qu’on a envie de revoir, de ré-entendre, de recroiser. Donc on note le 19 septembre, même si c’est loin. Et si tu veux te rendre compte de l’effet de sa voix, Louis Aguilar passe avec Weekend Affair au Petit Bain samedi 20 juin !
Lire le compte rendu du concert de Weekend Affair à l’International


Remerciements : Abigail et Charlotte [les inRocKs] et Nelly [Orange]

Catégorie : (re)Découvertes
Artiste(s) :
Salle(s) :
Evenement(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins