Breton au Silencio

L’année démarre sur les chapeaux de roue avec un nouvel album pour Breton. Et malgré les lourds clichés liés aux seconds albums, ce War Room Stories est excellent, meilleur que le Other People’s Problems ! Aussi, pour en convaincre la planète entière, Breton était au Silencio pour présenter quelques morceaux. Comme on peut s’en douter, la salle était pleine à craquer, aussi Le Transistor n’a rien vu, mais heureusement tout entendu !

BRETONrobin

Afin de plonger tout le monde dans le bain, Breton ouvre le set avec ‘Envy’, le second single mais premier titre de l’album. Un espoir s’installe : même sans la présence des 44 musiciens de l’orchestre macédoine, les Anglais oseront peut-être se lancer dans un filage de War Room Stories en son entier… Mais le groupe fait mieux et embraye sur ‘302 Watchtowers’, plus languissante, aux allures légèrement inquiétantes.

Pour mettre tout le monde à l’aise, Breton revient sur ‘Edward the Confessor’, un de leurs premiers succès. C’est ici que la différence saute aux yeux : autant Other People’s Problems était froid, autant War Room Stories est chaud, presque tropical, avec des envies de vitesses indéniables. Mais le groupe a aussi pris du galon en live, les musiciens sont plus assurés, arrivent mieux à se détacher de leurs compositions, pour faire partir ‘Jostle’ en vrille, à la limite des fièvres des Caraïbes.

Après ‘Got Well Soon’, qui agite les fans depuis trois mois déjà, Breton enchaîne avec l’imposante ‘Closed Category’, portée par les cuivres graves et les violons inspirants. La setlist est courte, le temps imparti ne laisse pas de place à la feutrée mais groovy ‘S4’. Ce titre séducteur qui reflète bien la vie berlinoise qu’ils ont vécue lors de l’enregistrement – à l’opposé de la froideur de Reykjavik où ils s’étaient échappés pour l’album précédent.

Aucune ‘Legs and Arms’ en vue non plus, si menaçante et éthérée qu’elle soit, Breton lui préfère une bonne vieille ‘The Commission’. Heureusement l’épique ‘Search Party’ vient réhausser le set. Mais déjà la voix de Roman Rappak se déchire sur ‘Foam’, et laisse enfin toute la ferveur de ‘15 Minutes’ exploser, transformant ce titre en un hymne imparable. Le groupe s’éclipse alors modestement, mais reapparaît quelques minutes plus tard – une fois la foule dissipée-, dégoulinant de sueur, pour passer un peu de temps avec leurs fans les plus dévoués.

YouTube Preview Image

Réclame

War Room Stories, le deuxième album de Breton, sort chez Believe Recordings le 3 février
Lire l’interview de Breton
Lire le live report de Breton à la Gaîté Lyrique
Lire le live report de Breton au Point Ephémère


Remerciements : Michele et Yasmine (Believe)

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

  • FNAC Live 2014 - Morceaux choisis (suite) - Le Transistor | Le Transistor :

    […] sous le soleil. Et contre toute attente, le son dense de ce deuxième album fonctionne aussi bien en plein jour que dans un club comme le Silencio. Lire l’interview de Breton Lire le live report de Breton au Printemps de Bourges En concert le […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins