La Fête de la Musique du Fair

Chaque année, Le Fair, soutenu par Ricard S.A Live, programme un plateau d’exception pour la Fête de la Musique. Pour la sixième année consécutive, des groupes, actuellement ou anciennement parrainés, viennent retourner la place Denfert Rochereau. Pour cette édition, la programmation réunissait deux lauréats 2013, Hyphen Hyphen et Aline ainsi que Sarah W. Papsun (2012) et Stuck in the Sound (2007).

fête-de-la-musique-2013

Créé en 1989 à la demande du Ministère de la Culture, Le Fair soutient depuis plus de 20 ans des groupes français émergents. Pour eux, “le travail ne s’arrête pas au soir de la sélection artistique, au contraire, il y commence”. Au-delà d’un simple soutien financier, il s’installe autour du groupe une véritable entreprise promotionnelle ainsi qu’un accompagnement personnalisé. Une véritable collaboration et non une simple aide budgétaire de façade. Ainsi, c’est devant une foule d’une dizaine de milliers de personnes que sont montés sur scène deux jeunes protégés du panel 2013 pour un baptême par le feu !

Pour ouvrir le bal, Hyphen Hyphen dont on entend parler depuis maintenant deux ans (lire l’interview), suivi de Aline, lauréat CQFD 2010 (sous le nom Young Michelin) et dont le premier album Regarde le ciel est paru en janvier (lire l’interview). Les premiers nous comblent avec un set électrique et dansant : si en studio le groupe peut lasser par la linéarité de ses compositions, elles prennent finalement sens en concert. A l’inverse, Aline calme nos ardeurs : même si on reconnaît le travail de composition, on ne peut qu’être déçu de le voir noyé par une couche de guimauve, comme pour ne pas déboussoler un auditorat potentiel.

Les deux groupes suivants étaient d’anciens pensionnaires du Fair. Sélectionné l’an passé, les Sarah W. Papsun, que l’on suit depuis pas mal de temps déjà (lire l’interview) réveillent brutalement la foule avec leurs longs morceaux math rock. Piochant dans ce qui faisait le meilleur de Foals à leurs débuts pour en ressortir toute la puissance, le groupe se permet de longues digressions instrumentales terriblement dansantes, faisant chavirer le coeur de la place Denfert. Synthèse parfaite entre Foals et Breton (lire l’interview) pour le côté électronique, les Parisiens démontrent clairement que la scène française émergente à beaucoup à nous apprendre.

Arrive finalement le clou de la soirée. Parrainées il y a 6 ans, les Stuck in the Sound (lire l’interview) n’ont plus rien à prouver à personne. On connaît déjà leur set sur le bout des doigts mais on prend toujours un malin plaisir à chanter avec eux leurs compositions. Une fois n’est pas coutume, les hostilités sont déclenchées avec ‘Ouais’, et déjà la foule saute comme un seul homme. Si le son et la performance ne sont pas parfaits, on leur pardonnera aisément tant on sait que leurs concerts en salle sont ravageurs. Il manquait peut être ce soir au groupe le côté intimiste d’une salle pour véritablement nous emporter.

YouTube Preview Image

Remerciements : Adrien (Ricard SA Live)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : , , ,
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

2 réactions »

  • Gloaguen :

    Toujours très bien

  • La Ricard SA Live Session du 26 novembre à la Flèche d’Or | Le Transistor :

    […] année, quinze artistes sont aidés au niveau technique, promotion et financier, et le soir de la fête de la Musique, la place Denfert-Rochereau se transforme en haut-lieu du rock. Pour 2014, les artistes ont été sélectionnés, donc sur cette compilation tu trouveras : Benjamin […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins