Rachid Taha au Trianon

Après son passage quelque peu mitigé aux Trans Musicales pour présenter Zoom, Rachid Taha venait fêter ses collaborations au Trianon. Ne s’avouant jamais vaincu, il a ainsi pu prouver que les étiquettes ne collent jamais à la peau d’un véritable artiste et que ses invités n’étaient en aucun cas des béquilles d’un projet bancal comme certains pouvaient le laisser entendre. Avec cette énergie puisée dans l’engagement et l’espoir, l’apatride a fait vibrer et danser les Parisiens en compagnie d’une flopée de légendes.

rachidtaha

Dès les premières notes, la foule s’enflamme. Le ton est donné avec ‘Galbi’, Rachid Taha peut ensuite s’avancer vers des ambiances plus sombres, avec notamment ‘Zoom sur Oum’, le troublant hommage de Jean Fauque, parolier éprouvant d’Alain Bashung, à la cantatrice égyptienne Oum Kalsoum. Ou encore avec ‘Les Artistes’ en compagnie de Rodolphe Burger pour commémorer le départ d’un autre Grand : Daniel Darc.

Ce soir, Rachid Taha a remisé le costume de paillettes, mais reste élégant. Coiffé d’un haut-de-forme, il se fait monsieur Loyal, s’assurant du bon déroulement de la soirée. Alternant les appels à se poser les bonnes questions à la manière d’un muezzin inspiré sur ‘Bara Bara’, et les invitations à la danse… voire à la romance sur le petit interlude ‘Now or Never’ d’Elvis Presley en compagnie de la jeune Jeanne Added.

Le message est clair : Rachid Taha souhaite retrouver l’essence du ‘Camarade’, c’est pourquoi les artistes de marque défilent sur la scène du Trianon. Pour rire ensemble, pour s’émouvoir en écoutant Hakim Hamadouche, pour se remémorer les bons souvenirs sur ‘Should I Stay or Should I Go’ avec Thomas de Pourquery au saxophone, et ‘Rock The Casbah’ interprété par Mick Jones en personne. Et au milieu de toutes ces légendes, Maxime Delpierre qui maintient le cap à la guitare.

Pour se dire aussi qu’on a fait un bout de chemin en faveur de l’intégration depuis la sortie de ‘Ya Rayah’, mais que la lutte n’est pas finie. Mais on n’est loin d’être seul, car Christian Olivier de Têtes Raides et Camilla Jordana viennent compléter le plateau déjà bien rempli pour reprendre en chœur, et chacun dans sa langue, le fameux ‘Voilà Voilà’. Rachid Taha finit sur une montée d’intensité qui frisera la folie avec ‘Garab’ afin d’affirmer notre refus de renoncer devant l’ampleur de la tâche.

YouTube Preview Image

Réclame

Zoom, le nouveau projet de Rachid Taha, est paru chez Naïve.
Rachid Taha sera au Sziget festival


Remerciements : Julie (Naïve)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : , , , , ,
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

4 réactions »

  • Gagne tes places pour le MaMA Event 2013 | Le Transistor :

    […] dans les showcase de la journée, Le Transistor recommande Jeanne Added (qui tourne avec Rachid Taha), les Okay Monday (Inouïs du Printemps de Bourges), et Florian […]

  • Gagne tes places pour le festival Chorus - Le Transistor | Le Transistor :

    […] (lire l’interview), le 29 mars c’est Jeanne Added qui s’était fait remarquer aux côtés de Rachid Taha (lire le live report), la magique Madjo le 31 mars, le surprenant mélange Zun Zun Egui le 1er avril, le flow troublant […]

  • Robi et Jeanne Added pour Les Femmes S'en Mêlent - Le Transistor | Le Transistor :

    […] la jeune Jeanne Added était attendue pour son premier concert parisien. Aperçue aux côtés de Rachid Taha pour ‘Now or Never’, puis aux dernières Trans Musicales pour ses propres titres, elle a pu enfin réaliser son album […]

  • Entretien avec VKNG - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Illumination, le premier album de VKNG, paraît le 2 octobre chez Naïve. VKNG sera en concert le 9 octobre au Plan de Ris-Orangis, le 16 octobre au MaMA Event, le 21 à la Dynamo de Banlieues Bleues de Pantin, le 10 novembre à la Maroquinerie. Lire l’interview de Viva and the Diva Lire le live report de Limousine à la Gaîté Lyrique Lire le live report de Rachid Taha au Trianon […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins