Villagers et Bill Ryder-Jones à la Cigale

Pour adoucir un peu ce Printemps maussade, rien de tel qu’une soirée aux couleurs du label Domino à la Cigale. Après une tendre Maroquinerie et un mouvementé Printemps de Bourges, Villagers continue de s’aventurer sur les routes tel un troubadour pour présenter le deuxième album {Awayland}. En première partie, le timide mais touchant Bill Ryder-Jones venait déverser son âme avec A Bad Wind Blows in My Heart.

Villagers à la Cigale par Ludovic Etienne

Villagers à la Cigale par Ludovic Etienne

Bill Ryder-Jones

Des cris de groupies saluent l’arrivée de l’ancien guitariste de The Coral. Embarrassé, Bill Ryder-Jones balbutie une phrase dans un accent britannique incompréhensible. C’est un réel défi pour lui que de jouer ses compositions personnelles en public. Depuis peu en solo, il s’était caché, pour son premier album, derrière une bande son imaginaire du roman d’Italo Calvino « Si par une nuit d’hiver un voyageur ». Pour ce deuxième essai, Bill Ryder-Jones s’est fait violence en livrant ses souvenirs d’enfance.
Soutenu par un groupe, le concert révèle une version plus rock de l’album, accentuant les changements de rythme de ‘Christina That’s The Saddest Thing’, réveillant avec ‘Wild Swans’ ceux qui s’étaient laissé aller à la rêverie de ‘He Took You In His Arms’. Parfois le silence qui plane est un peu pesant, mais on comprend que Bill Ryder-Jones ne joue pas pour lui, il partage pour apaiser sa peine… et celle des autres.

YouTube Preview Image

Villagers

Villagers transmet beaucoup d’émotions au travers de ‘Set The Tigers Free’, sans pour autant l’atmosphère ne soit surchargée, au contraire : la foule est ravie de voir le songwriter si passionné. C’est ensuite d’un seul élan que tout le monde s’emballe sur l’évident single ‘Nothing Arrived’, et le sol de la Cigale se met même à trembler. Ébouriffé à force de tirer de tensions sur sa tignasse, Conor O’Brien devient la sirène au milieu du chaos de ‘The Bell’ et la fosse commence à danser enfin.

L’atmosphère se détend, le public entonne un bon anniversaire à l’attention de David Crean au clavier, puis tout le monde rit quand James Byrne fait tomber sa baguette. C’est en fait le calme avant la tempête de ‘The Waves’, morceau aussi impressionnant que le tsunami qu’il décrit. Les frissons commencent à poindre lorsqu’on réalise que l’auteur souhaiterait que cette vague « nettoie l’intolérance et le sectarisme ». Gêné par l’enthousiasme de la foule, il enchaîne avec ‘Jugement Call’ qui part en vrille d’intensité.

« This was our favorite Paris show so far… but we can still fuck it up » balance Conor O’Brien lorsqu’il remonte sur scène. Seul, presque a cappella, il raconte son histoire de ‘Cecilia & Her Selfhood’, touchante et humoristique à la fois. Enfin, après ‘Twenty Seven Strangers’ d’un réalisme scotchant, Villagers achève la Cigale avec ‘Becoming A Jackal’ où il avoue nous vendre ses peurs… Bouleversant !

Réclame

A Bad Wind Blows In My Heart, le deuxième album de Bill Ryder-Jones, est paru chez Domino.
{Awayland}, le deuxième album de Villagers, est paru chez Domino.
Lire le compte rendu du concert de Villagers au Printemps de Bourges


Remerciements : Christophe (Domino)

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

5 réactions »

  • Entretien avec Bill Ryder-Jones | Le Transistor :

    […] est disponible chez Domino. Bill Ryder-Jones sera en concert le 4 octobre au Point Ephémère. Lire le live report de Bill Ryder-Jones à la Cigale. On l’a aussi croisé sur le plateau de La Musicale de Canal+ avec les Arctic Monkeys Lire […]

  • Villagers - Le Transistor | Le Transistor :

    […] diffusée le 16 mars 2014 sur Virgin Radio Lire le live report de Villagers à la Cigale Lire le live report de Villagers au Printemps de […]

  • New Year Festival Dublin – Jour 3 - Le Transistor | Le Transistor :

    […] 17h23 @ybouh voit le renne pailleté dans une vitrine de la Exchequer Street 17h24 @ybouh rentre dans le magasin de chaussures pour enfants et fait sa petite mine triste qui marche à tous les coups 17h27 : contre toute attente, @ybouh ressort du magasin avec son renne pailleté dans un sac plastique ! 19h02 : pour cette dernière soirée, l’Office de Tourisme Irlandais nous offre un dîner au restaurant de l’hôtel, le Francesca 20h42 : après le dîner, on part avec nos potes allemandes pour le Whelan’s, le pub musical de Dublin qui a vu passer les Damien Rice mais aussi Jeff Buckley, les Arctic Monkeys, Bloc Party, Lisa Hannigan, Nick Cave, Mundy… Et Villagers ! […]

  • Bill Ryder-Jones au Winter Camp festival - Le Transistor | Le Transistor :

    […] deuxième album de Younghusband, est paru chez Modulor Lire l’interview de Bill Ryder-Jones Lire le live report de Bill Ryder-Jones à la Cigale Lire l’interview de The Coral Lire le live report des Arctic Monkeys à la Musicale de Canal […]

  • Entretien avec Villagers - Le Transistor - par Benjamin Lemaire et Agnès Bayou | Le Transistor :

    […] Darling Arithmetics, le troisième album de Villagers, est paru chez Domino Records. Villagers sera en concert le 4 mai au Café de la Danse et le 5 mai au Grand Mix de Tourcoing. Lire l’interview de John Grant Lire le live report de Villagers au Printemps de Bourges Lire le live report de Villagers à la Cigale […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins