tUnE-yArDs et Caandides pour le Fireworks! festival

L’agence Super ! – qui a repris le Trabendo avec Tsugi – s’est lancé dans un tout nouveau festival. Après le festival Super Mon Amour et le Pitchfork Music Festival de Paris, voilà le Fireworks ! festival. Au menu, encore et toujours la crème de la crème de l’actualité musicale. Entre SBTRKT, Real Estate, Trailer Trash Tracys et Active Child, Le Transistor a réussi à se procurer des places pour tUnE-yArDs !

Caandides

En première partie, on découvrait sur scène le jeune groupe Caandides. Sur scène c’est un joyeux foutoir : les musiciens éclairés par les projections de pixels colorés ne semblent pas encore bien à l’aise. Mais au milieu des changements de rythmes non maîtrisés, on sent un désir d’innovation qui fait plaisir à entendre. Leur pop exotique nous fait voyager, mais pas qu’à ‘Rio’. Les percussions sont inventives et recherchées : en quelques toucher de steel drums, ‘Phoenix’ transporte. C’est dansant et prenant à la fois ! Et même si le résultat est encore un peu brouillon, on a hâte de les revoir.

En attendant, la Java le 2 mars et l’International le 5 mars, on achète leur EP pour 1€.

tUnE-yArDs

La tête d’affiche de la soirée, c’est Merrill Garbus, plus connue sous le nom de tUnE-yArDs. L’Américaine un peu perchée ouvre avec ‘Party Can’, une chanson bonus dévoilée en décembre dernier – réservée à l’édition japonaise de son dernier album W H O K I L L. Les salves d’onomatopées et les cuivres dissonants fusent de toutes parts et font écho aux peintures de guerre des musiciens : cette musique a été créée pour faire voyager. Mais Merrill vient en paix, comme en atteste son sourire chaleureux et les couleurs tibétaines de sa tunique.

Tantôt jazzy, tantôt tribal, les compositions sont un dialogue permanent entre des percussions minutieuses et des effets de voix travaillés… souvent contradictoires d’ailleurs. L’ensemble pourrait devenir cacophonique, mais la mélodie parfois murmurée, parfois criée, arrive à bercer, surprendre, oppresser et émouvoir à la fois. Il est difficile de capturer l’atmosphère d’un morceau, car il varie sans fin, le set prenant rapidement des airs d’immense champ récréatif.

Adepte des samples, Merrill enregistre sa batterie et ses voix pour rendre en live son travail studio : les éléments prennent lentement leur place pour emplir progressivement la pièce. Un spectateur commence à s’énerver de ces intros un peu longues, et la foule tente de le remettre à sa place. Mais tUnE-yArDs ne se laissera pas déstabiliser de ces mauvaises ondes et un ‘Bizness’ relancera l’ambiance en un tour de main.

Dansant et fascinant, on se laisse porter au gré des intempéries rythmiques : cascade de saxophones pour ‘Bizness’, pluie de bois sur ‘Doorstep’, marée de basse sur ‘Powa’, tempête de voix sur ‘Riotriot’… les improvisations se font fracassantes et douces. Avec sa joie communicative, Merrill clot le set avec ‘You Yes You‘ – “What if I cannot see the sound ? What if I cannot hear the light ?” – et fait sauter la fosse d’un seul élan. La foule repart avec cette si rare impression de liberté.

YouTube Preview Image

Réclame

Le dernier album de tUnE-yArDs, W H O K I L L est paru chez Beggars.


Remerciements : Adrien (Beggars)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

6 réactions »

  • Trailer Trash Tracys et Oberhofer pour le fireworks! festival | Le Transistor :

    […] Après tUnE-yArDs à la Maroquinerie, le Transistor était au Point FMR pour suivre la sixième soirée du Fireworks! festival qui accueillait les énervés Oberhofer et les échappés de Twin Peaks, Trailer Trash Tracys. […]

  • Gagnez des places pour le festival des inRocKs Volkswagen | Le Transistor :

    […] la Boule Noire, les obsédants Alt-J viennent prouver les effets de leur Awesome Wave, les jeunes Caandides explosent en couleurs kaléidoscopes, et les trois nanas de Haim s’imposent en […]

  • Gagne des EP de Caandides et L’Effecktif avec une distribution Zimbalam | Le Transistor :

    […] Caandides, mais si tu lis Le Transistor, tu remarques qu’on t’en a déjà parlé ! Ils étaient au fireworks festival en première partie de tUnE-yArDs et invités plus récemment lors d’une Nuit Fauve. Du coup, on te fait gagner l’EP de […]

  • Pitchfork Music festival - troisième jour - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Le Transistor avait découvert cette schizophrène musicale au fireworks! Festival ; depuis, l’Américaine a sorti un troisième album, Nikki Nack, toujours aussi déroutant. Car si son set débute en pop sur ‘Sink-O’, Merrill Garbus, dans son costume militaire doré, prend tout le monde de court avec son déferlement de percussions tribales. […]

  • MaMA festival 2015 - jeudi - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Caandides nous surprendrons toujours. Découverts en 2012 au festival Fireworks en première partie de tUnE-yArDs, puis revus l’année suivante lors d’une Nuit Fauve, on était intrigués par l’electro-pop […]

  • Caandides au Silencio - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Winter XIII, le premier album de Caandides, est paru chez Cracki records. Caandides seront en concert le 16 avril pour le Disquaire Day au Badaboum Lire le livre report du concert de Caandides en première partie de Fauve Lire le livre report du concert de Caandides en première partie de tUnE-yArDs […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins