Archive au Grand Rex

Après huit albums studio, Archive se lance dans une tournée de concerts avec orchestre. Certes ce n’est pas le premier concert de ce genre, et c’est loin d’être le dernier : des centaines de groupes de rock se sont prêtés à l’exercice, plus ou moins avec succès. Mais Archive aime à essayer de nouvaux arrangements pour ses compositions et leur style semble s’y prêter merveilleusement.

Archive


La soirée sera pleine de surprises. Tout d’abord, le rendez-vous au Grand Rex, en disposition assise donc, est assez déconcertant. Mais on se rassure à l’idée que les manches des guitares parallèles aux archers des violons donneront une profondeur de son, pour un effet encore plus prenant et envoûtant. Ils ouvrent avec ‘Lights‘, et la première impression est qu’on s’attendait à un poil plus de puissance…

Les chanteurs défilent, et la même déception reste : leurs voix sont bien faibles par rapport à l’orchestre. Etant donné que, pour des raisons évidentes de production, Archive ne joue pas avec le même orchestre chaque soir, on en vient à se demander s’ils ont eu le temps de travailler avec ces musiciens. Péniblement, le groupe essaie de décoller… ‘Finding it so Hard‘ marque un tournant, et la tension monte progressivement. Sur ‘Words on Signs‘, leur son est plus éclatant, mais au final, tout repose sur ‘Bullets‘, pour lequel le public se lève et se rapproche de la scène.

Ce concert avait tout pour être dément et pourtant il s’étire en longueur. On s’était préparé à du majestueux, le résultat est fade, plat, frôlant le faux. Comme quand deux magnets perdent de leur puissance lorsque mis en contact.

Le rappel apporte le soulagement avec ‘Dangervisit‘. On touche enfin du doigt le ressenti, les tripes, la raison qui fait qu’Archive est incontournable…  Et c’est là qu’on réalise que c’était un des seuls morceaux joués sans l’orchestre. Comme si l’orchestre les retenait, les coupait dans leur élan. ‘Again‘ donne encore et toujours des frissons, mais c’est un sentiment de frustration qui nous dirige vers la sortie.


Remerciements : Melissa

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : , ,
Ville(s) :

21 réactions »

  • Simon M :

    Fallait venir le 5. Le public devant la scène était debout de Finding It So Hard jusqu’à la fin, et toute la salle était débout pendant le rappel. Le concert était majestueux, et prenait aux trippes. C’était simplement splendide. Je ne trouve pas vos reviews pertinentes. On dirait que vous cherchez à chaque fois à descendre les artistes pour paraître supérieur.

  • agnes (author) :

    Je cherche pas à descendre les artistes, ou alors vous tombez sur les mauvais papier…
    Rien que récemment, Le Prince Miiaou, The Go! Team, The Black Keys, Freelance Whales ?
    Ici, sur Archive, j’ai surtout été déçue parce que ce groupe me fait tripper – et j’attendais cette date avec impatience… Même le photographe, fan de longue date, a avoué qu’il y avait une demi-heure de valable sur les 2h de show.
    Maintenant un concert, c’est un soir, un temps donné. C’est aussi possible que le deuxième soir soit meilleur, ça arrive souvent ! On a pas vu le même concert, puisque c’était pas le même soir 😉

  • Lauren :

    Je pense que selon la place que les gens avaient au Grand Rex, ils ont vécu un concert différent…. J’étais tout en haut (au concert du 5) et entre les spots dans les yeux toute la première demi-heure (nous empêchant littéralement de voir la scène), les balances très mal faites qui donnaient beaucoup trop de volume aux voix (masquant complètement les instruments) et très certainement la hauteur, je n’ai vraiment pas aimé ce concert…
    Certes le public était debout, mais ceci n’était peut être dû qu’au fait, que voir un concert de rock assis est un peu frustrant…

  • agnes (author) :

    J’étais sur le parterre… et franchement, ça n’a rien changé !
    Je suis entièrement d’accord sur le problème des balances – les voix avaient pas de soutien instrumental et ça gâchait tout !!

  • Octave :

    En inconditionnel d’Archive que je suis , je suis ressorti tres decu hier soir.
    Des concerts d’Archive je n’en ai pas loupé 1 depuis 9 ans à Paris mais hier soir l’orchestre a pour moi simplement cassé la plupart des melodies du groupes.. C’était pompeux, ce que j’aime chez Archive c’est la clarté de leur son, la puissance, la pureté et la diversité des voix, des ambiances sonores ( entre Lights, Nothing Else, Pulse, ou Sane pour ne citer qu’eux c’est quand meme la richesse de ce groupe).
    Hier rien de cela ne ressortait, j’étais sceptique sur l’interet d’un orchestre mais sur le début de lights je me suis dit que ca pouvait peut etre donner quelque chose, c’était me tromper.
    Et que dire de cette premiere partie grotesque et ennuyeuse ou Rosko John ( avec tout le respect que je lui doit) vous reprend les géneriques de France Inter ou d’Amicalement Votre ( quand Birdpen assurent la premiere partie c’est quand meme d’un autre niveau….).
    Les balances étaient mauvaises, POllard pas en grande forme.
    Seul Dave reemontait un peu le niveau sur Fish ou again ( bien que la fin soit encore bien amoché par l’orchestre).
    Grosse deception d’un grand grand fan..

  • Octave :

    En inconditionnel d’Archive que je suis , je suis ressorti très décu .
    Des concerts d’Archive je n’en ai pas loupé 1 depuis 9 ans à Paris mais hier l’orchestre a pour moi simplement cassé la plupart des mélodies du groupes.. C’était pompeux, ce que j’aime chez Archive c’est la clarté de leur son, la puissance, la pureté et la diversité des voix, des ambiances sonores ( entre Lights, Nothing Else, Pulse, ou Sane pour ne citer qu’eux c’est quand même la richesse de ce groupe).
    Hier rien de cela ne ressortait, j’étais sceptique sur l’interêt d’un orchestre mais sur le début de Lights je me suis dit que ca pouvait peut être donner quelque chose, c’était me tromper.
    Et que dire de cette première partie grotesque et ennuyeuse ou Rosko John ( avec tout le respect que je lui doit) vous reprend les génériques de France Inter ou d’Amicalement Votre ( quand Birdpen assurent la première partie c’est quand même d’un autre niveau….).
    Les balances étaient mauvaises, Pollard pas en grande forme.
    Seul Dave remontait un peu le niveau sur Fish ou Again ( bien que la fin soit encore bien amoché par l’orchestre).
    Grosse déception d’un grand grand fan..

  • JOe :

    j’y était hier donc le 5 sur la mezzanine en plein milieu j’ai trouvé le son pas mal du tout, et j’ai adoré leur show avec l’orchestre, évidement différent de d’habitude mais ça change et j’ai vraiment adoré !!
    la première partie ROsko c’était vraiment nul, d’ailleur tout le monde parlé…

  • Papivol :

    J’étais au concert du 04 avril… et je n’ai jamais autant trippé qu’hier… La technique blablabla… j’ai trouvé le son plus que correct même si , de temps en temps, la voix (ou la batterie) “anesthésiait” l’orchestre.
    Les lumières pouvaient être gênantes… mais les yeux fermés, je fus transporté…
    Assis tout en haut au milieu… J’ai SURkiffé!

    J’ai trouvé les chanteurs très très bons… sans fausses notes… ce qui m’avait “choqué” au cours de leurs précédents concerts…

    Organ song somptueuse! (depuis le temps que je l’attendais en live… Ah… ce Cor…)
    Finding it so hard orgasmique!
    Again… énorme! bien qu’écourtée…

    J’ai ressenti la musique d’Archive comme jamais… J’ai adoré 🙂 🙂 🙂

    Gigantesque Satisfaction d’un fan de la 1ère heure…

  • Jeff ( Selway2) :

    Concerts mémorables au REX (5) et à Bruxelles(6) !!!!!! Intensité, émotion, et spontanéité d’un collective qui reste un des meilleurs groupe de tous les temps .

    ARCHIVE c’est une claque à chaque fois

    PS: Agnes quand tu écris un article, renseignes toi un minimum sur le nom des chansons !!! : ” Words on signs ” et ” Bullets ” me semble plus correcte.

  • agnes (author) :

    Oups – merci !
    Ca doit pas du tout être la fatigue ! 🙂

  • Lisotte :

    J’ai beaucoup apprécié ces deux jours de concert, et suis pourtant d’accord avec vous, ça manquait de puissance.
    Cela n’empêche en rien que ce fût un excelent moment, j’en ai pris plein la tête.

    Une chose me turlupine, Octave dis : “Seul Dave remontait un peu le niveau sur Fish ou Again ”
    Fish … d’où vient cette chanson (merveilleuse) ? Je cherchais désespérément son nom merci de l’avoir cité.
    Mais je n’arrive pas à mettre la main dessus, quelqu’un peu m’éclairer ?
    Merci d’avance.

  • Lisotte :

    Autant pour moi, je me suis trompé, c’était Slowing, désolé.
    Alors, qu’est-ce que cette chanson ? Fish

  • agnes (author) :

    Je pense qu’ici on fait référence à Finding It So Hard ? #FISH

  • Octave :

    Absolument Fish c’est finding it so hard , sur You all look the same to me sorti en 2002.

  • Agenda – gagnez vos places pour Sound of Guns le 26 mars à la Boule Noire | Le Transistor :

    […] Oh ! Tiger Moutain (Fair 2012)et Cali. Au Café de la Danse, Robin Foster invite de Dave Pen d’Archive (au Grand Rex) à se joindre à lui ! Pour Chorus, Yael Naïm est à Colombes. A la Boule Noire, ça rigole pas […]

  • BirdPen au 114 | Le Transistor :

    […] Pen est décidément partout en ce moment : après la tournée en symphonique avec Archive et sa collaboration avec Robin Foster sur Where do we go from here? qui le mène aussi sur les […]

  • Gagne des places pour les Francofolies de La Rochelle | Le Transistor :

    […] l’Esplanade St-Jean d’Acre par exemple, on retrouve des têtes d’affiches en tous genres : de Archive (au Grand Rex) à Tryo(au FNAC Live) en passant par -M- (au Cent Quatre) ! Dans les favoris, c’est Lilly Wood […]

  • Gagne tes places pour le MaMA Event 2013 | Le Transistor :

    […] dernier jour et pas des moindres. La Cigale se paie Archive (au Grand Rex), Daan et Robi, pendant que le Divan du Monde part en worl avec Susheela Raman et Yasmine Hamdan. Tu […]

  • alice :

    Hello…
    tant de méchanceté dans un article, c’est désorientant.

    j’y suis allée le 5 avril 2011, c’était génial, je ne voulais plus partir, et j’ai pleuré de ne pas avoir pris de place jour le 2e jour…

    Certes, les balances n’étaient pas terribles au début du concert, ça sonnait un peu creux… mais c’était avant le rééquilibrage!

    ça reste le meilleur concert que j’ai vu! j’ai été bluffée, abasourdie, sonnée …

  • agnes (author) :

    C’est pas de la méchanceté, c’est de la déception… J’ai trouvé les arrangements pauvres, et l’exercice mal exécuté (avec une sono en dessous de tout !) Loin d’être le meilleur concert d’Archive – il faut admettre qu’ils sont comme leurs albums : pas très fiables 😉

  • Archive et BRNS au Zénith - Le Transistor | Le Transistor :

    […] décembre chez Danger Visit / [PIAS] Cooperative. Lire le live report de BRNS à Rock en Seine 2012 Live report et photos d’Archive au Grand Rex Lire report et photos d’Archive à Rock en Seine 2011 Photos d’Archive aux Eurocks 2013 […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins