FNAC Indétendances : 24juillet

Le festival FNAC Indétendances c’est un petit cadeau : découvrir des nouveautés musicales gratuitement sur le parvis de l’Hotel de Ville. Et ce festival a la particularité de ne présenter que des coups de cœur. Parce que pour certains artistes, c’est une magnifique opportunité. Et  les Parisiens sont peut-être prêts à claquer soixante euros pour un concert à Bercy, mais quand ils connaissent pas… Bref, tout le monde est gagnant.

Arpad Flynn

A l’écoute d’Arpad Flynn, on se demande pourquoi on a pas entendu parler d’eux plus tôt. A croire que les Stéphanois ne sont pas prêteurs. Pourtant, pour leur deuxième album, Anti-Aging, Arpad Flynn s’aventure au festival de Bourges. Et paraît-il qu’ils ont fait du bruit, puisqu’on les retrouve maintenant sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Les blagues teintées de provocation inutiles “Les Parisiens, vous êtes plus jolis en photo” trahissent une certaine nervosité, qui explique le jeu de scène un peu raide. Pourtant, cette excitation de la première scène parisienne a du bon, parce que c’est sûrement ce moteur qui les a poussés à élaborer leurs solos.
I cannot read the gallery's xml file: /homepages/40/d144383194/htdocs/letransistor/wp-content/photos/2010_07_24-Arpad Flynn/gallery.xml
Please check that the gallery's files have been created on the admin pages!

Pamela Hute

Les soirées sont apparemment à thème, pour pas chambouler le petit monde. Par exemple, le 30, c’est plus rap/hip-hop, le 7 c’est ambiance Breizh Touch et le 13 c’est clairement électro. Mais là, au cœur de la soirée rock par excellence, les comparaisons vont bon train. Et pour Pamela Hute, la position brute juste après le rock très Sonic Youth des Arpad Flynn ne dessert pas le trio. Même si j’aime sa voix, qui donne un côté sensuel à leurs compos froides, les rythmes sont plus basiques – punk diront certains ?
I cannot read the gallery's xml file: /homepages/40/d144383194/htdocs/letransistor/wp-content/photos/2010_07_24-Pamela Hute/gallery.xml
Please check that the gallery's files have been created on the admin pages!

Vismets

Les Vismets font parler d’eux depuis un petit moment maintenant. Après une flopée de concerts sur la capitale grâce à Belgians In Paris, le bouche-à-oreille a opéré avec charme. Si je les compare à Ghinzu, c’est pas (uniquement) parce qu’ils sont belges,  mais parce que j’aime inconditionnellement le groupe de Stargasm. Cet électro-rock n’a aucune limites, ni même celles de sampler AC/DC ou de reprendre les sacro-saints Pink Floyd. Et le rock a toujours aimé les rebelles !
I cannot read the gallery's xml file: /homepages/40/d144383194/htdocs/letransistor/wp-content/photos/2010_07_24-Vismets/gallery.xml
Please check that the gallery's files have been created on the admin pages!

JP Nataf

‘Carte Blanche à’ ça peut vouloir dire tout et n’importe quoi. Des fois, l’artiste en question fait à peine acte de présence sur scène. Heureusement, l’ex chanteur des Innocents a ici décidé de se faire plaisir : il a beaucoup écrit pour les autres, mais il a aussi su s’entourer d’amis très talentueux. Et si le public a été attiré par ‘Viens Me Le Dire‘, qu’on entend partout sur les ondes, ils ont la chance d’écouter Mathieu Boogaerts, le très classe Albin de la Simone, et l’enchanteresse Mina Tindle.
I cannot read the gallery's xml file: /homepages/40/d144383194/htdocs/letransistor/wp-content/photos/2010_07_24-JP Nataf/gallery.xml
Please check that the gallery's files have been created on the admin pages!


Remerciements : Marie (Disc-Over)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : , , ,
Evenement(s) :

10 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins