Trans Musicales 2017 – Washed Out, Snapped Ankles, Tshegue

Dernier jour des 39e Trans Musicales de Rennes. Le crachin de la région commence à avoir raison de nos chaussures, mais la curiosité dévorante quant à la programmation aura le dessus. Au programme : l’Américain Washed Out connu comme le specialiste de la chillwave, la petite sensation Tshegue, le délire Confidence Man et la claque de cette édition : les Britanniques Snapped Ankles. Aussi on aurait bien revu Voyou, mais…

Voyou

Tout le monde se presse pour le concert (gratuit) de Voyou à l’Etage. La file d’attente est longue, on entre au compte-goutte, au fur et à mesure que les gens quittent la salle. Heureusement, nous l’avions vu au MaMA ! Interview à paraître.

Washed Out

Pour ce premier concert en France depuis bientôt quatre ans, Ernest Greene est entouré d’un batteur et d’une console, et surtout surplombé d’un immense écran. Car pour son nouvel album, Mister Mellow, Washed Out a conçu une vidéo par chanson. On dodeline, on se laisse avoir par les petites ritournelles très naïves du nouvel album, ou par l’acid jazz avec variation hip hop de ‘Floating By’.

Malgré l’effort déployé, le concert ne décolle pas vraiment, oscillant entre funk et dub… Il faut attendre ‘Get Up’ pour que dans la foule ça se déhanche, et enfin danse sur ‘Get Lost’. Parenthèse de courte durée, car on enchaîne sur le fameux thème de la série Portlandia pour finir en mode planant.

YouTube Preview Image Lire l’interview de Washed Out

Snapped Ankles

Sur scène, ces musiciens sont déguisés en arbre… Pas de doute possible ce projet est bel et bien né dans une galerie d’art alternative à Londres. Au milieu d’un chaos pas croyable se détache une seul note. Après tout, deux notes sur une ligne de basse suffisent non ? Puis, bois bien plantés sur le crâne, les voix s’élancent en chorale, pour appeler à rejoindre la forêt la plus proche.

Finalement, de ces percussions intempestives, la mélodie s’impose, pour bientôt partir en post-punk endiablé – à la limite du disco punk. Soudain, le guide sourcier se met torse nu, coup de feu pour les slams qui s’élancent. La batterie accélère, culmine, pour une apothéose sur ‘I Want My Minutes Back’. Quelle claque !

YouTube Preview Image Lire l’interview de Snapped Ankles

Confidence Man

Dans le hall 9, c’est une grosse fête qui s’organise. Un garçon en short danse tandis qu’une fille chante, dans un style flirtant avec l’eurodance, sur quelques notes 8-Bit pendant que le batteur enquille derrière. Heureusement, le groupe a opté pour jolie chorégraphie bien décalée : le garçon s’amuse comme un petit fou, se met en caleçon, fait gicler du champagne sur la fosse en émoi… Oui Confidence Man c’est beaucoup d’humour et de second degré, mais ça fait pas tout !

YouTube Preview Image

Tshegue

Dans le hall 4, Tshegue se fait attendre. L’introduction se fait enfin, percussive, très rythmée, mais uniquement rythmée. Des chants africains montent, puis le groupe vire au blues mais sur des envies punk, pour enchaîner sur des tonalités plus orientales. C’est en fin de compte assez difficile à suivre, car la musique ressemble à un gros mélange de tous les rocks possibles et imaginables. La prêtresse lève les bras, et la foule ne réagit pas. Non pas parce que le public n’aime pas, mais simplement parce que personne ne regarde la scène : chacun reste dans son délire, sa chorégraphie improvisée. De notre côté, on sature.
YouTube Preview Image


Remerciements : Delphine [ATM]

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

  • Entretien avec Snapped Ankles | Le Transistor :

    […] Come Play The Trees, le premier album de Snapped Ankles, est paru chez The Leaf Label. Lire le compte rendu de Snapped Ankles aux Trans Musicales de Rennes […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins