La Maison Tellier et Radio Elvis au Pan Piper

Au Pan Piper, La Maison Tellier venait promouvoir son dernier album live, Beauté Partout. En première partie, les Rouennais ont accueilli Radio Elvis soutenu par le Megaphone tour, qui aide les artistes émergents et contribue à leur développement par la scène. Le jeune homme, sélection Fair 2015 semble être l’artiste de l’année. A voir sur scène donc. En ce qui concerne La Maison Tellier, leur réputation scénique n’est plus à faire depuis longtemps.

Radio Elvis

Le projet est encore jeune, mais en dépit des trémolos dans la voix, le chant est assuré. Cependant, on le sent encore tiraillé entre son admiration pour Dominique A – qui l’empêche peut-être de trouver sa plume – et Eiffel. Le fait est qu’en dépit de ses efforts et de ses airs profonds, il n’arrive pas à créer la tension qui emporterait ses morceaux. On dirait qu’à chaque fois, il se prend les pieds dans un semblant de reprise, ce qui accentue ses tics nerveux.

Une fois l’ambiance installée, Radio Elvis part dans une épique chanson de matelots. En jetant un œil à la foule, on remarque 3 Minutes sur Mer dans l’assistance et on ne peut s’empêcher de penser qu’ils auraient réussi à insuffler l’intensité pour nous émouvoir. Le morceau monte péniblement, et se transforme en chanson fleuve. Heureusement Robi vient remonter un peu le niveau l’espace d’un morceau, mais Radio Elvis replonge aussi sec dans ses ambitions d’écriture inassouvies.
YouTube Preview Image

La Maison Tellier

Un murmure monte, puis la voix d’Helmut s’impose, rapidement suivie du banjo de Raoul pour ‘La Maison de nos pères’. En un instant, la rythmique d’Alexandre se fait prenante, et quand la trompette de Leopold arrive enfin, les frissons parcourent l’échine du public. En une seule chanson, la foule est déjà à leurs pieds, applaudissant l’intro de ‘Sur un volcan‘ qui appelle à la danse.

Quelques chansons plus tard, la foule est pendue aux lèvres d’Helmut. Car en matière de textes, La Maison Tellier ne se contente pas de poser des poèmes en musique. Malgré le ton solennel, on a envie d’écouter l’histoire de ‘Love Boat’ ; leur douce ‘Exposition Universelle’ a énormément d’élégance ; quant à la ‘Prison d’Eden’, elle n’est pas surchargée, parvient à faire danser la salle… même si c’est de désespoir.

Les frissons reviendront, quand après ‘La Peste’, La Maison Tellier persiste et signe avec ‘Un bon Français’ qui sonne tellement juste en ces moments de troubles. Pour détendre l’atmosphère, Helmut et Raoul taquinent Sébastien Tellier, reprennent ‘Royals’ de Lorde, font un clin d’œil à Patti Smith avant se de lancer dans la sentencieuse ‘Petit Lapin’, suivie de l’électrique ‘Mauvais Coton’.

Un peu sur le carreau, le public en demande encore. Helmut revient pour un solo acoustique sur ‘La chambre rose’. Et pour ravir les amoureux de L’Art de la Fugue, La Maison Tellier ressort sa ‘Suite Royale‘. Enfin, pour ‘Barbe bleue’ qui vient clore le set, plus personne ne les écoute car des quatre coins de la salle, tout le monde s’enlace et se câline, épris d’un quelque chose qui ne se cherche pas…
YouTube Preview Image

Réclame

Beauté Partout, album live de La Maison Tellier, fait suite à Beauté Pour Tous, quatrième album de leur discographie, paru chez At(h)ome.


Remerciements : Charlotte At(h)ome

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

2 réactions »

  • Solidays 2015 - vendredi - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Radio Elvis prend place sous le chapiteau Cesar Circus. Il est seulement 17h mais déjà pas mal de monde remplit la petite scène pour applaudir, voire acclamer le jeune groupe français. Leur set plutôt sombre est empli de tension et le magnétisme du chanteur est plutôt scotchant. Le buzz qui les entoure est donc loin d’être terminé. Lire le live report au Pan Piper […]

  • Gagne ton pass full access pour le MaMA Event 2015 - Le Transistor | Le Transistor :

    […] le retour des Innocents (en duo), et la nouvelle sensation pop Alice on the Roof. A la Boule Noire, Radio Elvis (vu au Pan Piper) se perd entre Eiffel et Dominique A, Last Train (vus à Rock en Seine) se prennent pour des grands, […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins