Rock en Seine 2014 – Jour 1

Premier jour de ce Rock en Seine 2014. Si les pessimistes annoncent de la pluie, les optimistes ne pensent qu’au bon son prévu par la programmation de cette 11e édition. Le Transistor a déambulé entre les scènes pour écouter les divagations électriques de Jessica 93, les rêves de Wild Beasts, les tripes de Traams, les hallucinations de Crystal Fighters, l’énergie de The Hives, les provocations deDie Antwoord, et les rumeurs sur les Arctic Monkeys.

Jessica 93

Pour une entrée en matière bien rock, Jessica 93 était posté sur la scène de l’Industrie afin d’accueillir les premiers festivaliers. Seul devant ses amplis, Geoffroy Laporte se retrouve bien préoccupé par ses pédales : jonglant avec ses guitares, il ne semble pas se préoccupe pas du public, mais son rock bien lourd se charge de malmener la foule. Entêtantes, lancinantes, ses boucles continuent leur chemin pendant qu’il dérive en solo. Les rythmes synthétiques partent dans une danse, rapidement plombée par une voix morbide. Tandis qu’il se démène sur le plateau, fourrage derrière ses amplis de retour, grille quelques résistances électriques au passage, la chair de poule monte doucement. Chapeau !
YouTube Preview Image

Wild Beasts

Au fil des albums, le groupe britannique a réussi à conquérir son public : Present Tense est en effet considéré comme un incontournable. Mais si les albums, aux productions si froides mais aux compositions si romantiques, arrivent à réchauffer le cœur, le set live est un peu plus compliqué. Rassemblés au centre du grand plateau de la Cascade, le groupe reste concentré sur les instruments mais pas sur le public. La voix d’Hayden Thorpe pourrait envoûter, mais il est trop pris par son look pour se donner. Tom Flemming tente de rattraper les morceaux, mais les synthés ne maintiennent pas la tension tribale…
YouTube Preview Image

Traams

Pour se consoler de cette déception, l’équipe du Transistor décide d’aller voir du côté de la scène Pression Live voir ce que Traams a à proposer. Certes, c’est pas vraiment comparable avec Wild Beasts, mais au moins ce trio a quelque chose dans le ventre. Dans un nuage poussiéreux de noise, les guitares se font entendre, plus bruyantes que mélodiques. Avec un phrasé qui n’est parfois pas sans rappeler les premiers albums des Strokes, les lignes de guitare énergiques partent explorer d’autres territoires, pour un résultat enivrant. A suivre !
YouTube Preview Image

Crystal Fighters

L’introduction des Crystal Fighters se fera sous la pluie. La pop perce doucement l’écran de sons mêlés et crades, et bientôt la foule se tâte à se lancer dans une danse pour appeler l’arc-en-ciel. Les rythmiques s’emballent, manquent de partir en batucada, l’ambiance est prête à décoller… mais Sebastian Pringle vient briser l’équilibre avec un long message d’amour. Ce doux hippy prouve au moins que si le deuxième album est plus pop que le Star of Love, ce n’est pas par esprit calculateur… Non, ce serait uniquement parce que le chanteur a trouvé le chemin intérieur vers la Cave Rave.
YouTube Preview Image

The Hives

Une chose est sûre : aucune chance de se planter avec cette machine de guerre ! Toujours sur la lancée de leur cinquième album Lex Hives, les Suédois continuent de semer leur punk ravageur aux quatre coins de la planète. Ne faites pas attention à leurs costumes ajustés, leur rock garage est direct et qu’efficace, et leur leader n’a pas peur de mouiller sa chemise blanche. Echangeant continuellement avec le public, Howlin’ Pelle Almqvist arrive à faire monter la sauce, à grand renforts de sauts acrobatiques, pour que ‘Won’t Be Long’ fasse son effet. Et peu importe s’il faut élimer le bon vieux tube ‘Tick Tick Boom’, l’important pour The Hives, c’est que le public prenne son pied.
YouTube Preview Image Lire l’interview de The Hives

Die Antwoord

La foule est désormais à point, amassée devant la scène de la Cascade, curieuse de se frotter à Die Antwoord. Le son est trash, les rythmiques partent en tribal sataniste, la voix de Yo-Landi Vi$$er se fait stridente… Toutes les conditions sont réunies pour le zef sud-africain, ce mouvement culturel contestataire de la nation arc-en-ciel. C’est un hip hop musclé, engagé, avec un humour décalé. Certains seront choqués de voir la chanteuse claquer les fesses d’une danseuse qui roule du cul, et justement c’est le but. La provocation va de pair avec les lumières fluo apparemment !
YouTube Preview Image Lire le live report de Die Antwoord aux Eurockéennes

Arctic Monkeys

La rumeur enfle depuis quelques jours : il semblerait que ce concert soit le dernier des Arctic Monkeys en France avant un certain temps. Après avoir enchaîné les tournées de Suck It And See et d’AM, Alex Turner souhaite faire une pause. Et qui peut le blâmer à l’écoute de ce dernier album insipide et surtout soporifique en live. Maintenant que le petit groupe de Sheffield a enfin conquis le territoire américain grâce à l’aide de Josh Homme, les Arctic Monkeys peuvent désormais se concentrer pour revenir aux sources : retrouver la langueur d’un ‘Crying Lightening‘, l’ingéniosité d’un ‘Dancing Shoes‘, des rythmiques dignes d’un ‘Teddy Picker‘, ou même l’intensité d’un ‘Don’t Sit Down Cause I’ve Moved Your Chair‘. Le Transistor veut bien patienter, parce qu’après tout, en seulement quatre ans d’existence, l’équipe les a déjà vus au moins quatre fois – c’était donc pas l’exclusivité de l’année !
YouTube Preview Image Lire le live report des Arctic Monkeys à la Musicale de Canal+
Lire le live report des Arctic Monkeys à l’Olympia
Lire le live report des Arctic Monkeys aux Eurockéennes
Lire le live report des Arctic Monkeys à Rock en Seine


Remerciements : Ephélide

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : , , , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

2 réactions »

  • Entretien avec Crystal Fighters - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Cave Rave, le deuxième album de Crystal Fighters, est distribué en France par PIAS. Lire le live report de Crystal Fighters à Rock en Seine […]

  • Le Transistor | Le Transistor :

    […] Rise, le deuxième album de Jessica93 paraîtra lundi 3 novembre 2014 chez Music Fear Satan et Teenage Menopause. Jessica93 sera en concert le 20 septembre au Café de la Danse en première partie de Tuxedomoon et au Point Ephemere pour le WinterCamp festival le 13 décembre. Lire le live report de Jessica93 à Rock en Seine […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins