Arctic Monkeys à La Musicale de Canal+

Quelle meilleure sensation que de découvrir un album en concert ? C’est ce que Canal+ offrait avec La Musicale en invitant les Arctic Monkeys à peine quelques jours après la sortie de leur cinquième album AM. Il s’agissait juste de se préserver pendant trois jours, pour ressentir les notes pour la première fois telles qu’elles ont été composées. Sans production, juste quelques (beaucoup) d’amplis et (surtout) en présence du groupe. Un vrai cadeau !

Dès que retentit la voix d’Alex Turner, une décharge d’électricité parcourt l’échine. Pas de doute, c’est bien les Arctic Monkeys. Par contre, où est passé le rock ? Le chanteur s’est perdu dans une pâle copie de John Travolta, avec costard, chemise moutarde col pelle à tarte et mocassins vernis, quand Matt Helders n’a toujours pas quitté son jogging aux couleurs de la Grande-Bretagne. Look mis à part, on se demande s’ils n’ont pas aussi remisé leur énergie au tiroir.

Arctic Monkeys à La Musicale © Daniel Bardou

Arctic Monkeys à La Musicale © Daniel Bardou

Après ‘One for the Road’ en demi-teinte, ‘No 1 Party Anthem’ paraît formaté pour devenir un classique FM… Et malgré un titre prometteur, c’est pas la folle ambiance. Le batteur a l’air de s’ennuyer ferme et le clavier paraît suicidaire. Dans un coin, Bill Ryder-Jones semble tout faire pour se faire oublier. Certes, Alex a gagné en assurance, mais il devient agaçant à recoiffer sa banane et à se rhabiller entre chaque chanson.

Avec ‘Mad Sounds’, le chanteur semble vouloir raconter quelque chose… Sur ‘Fireside’, Matt commence à reprendre lentement du poil de la bête, mais le morceau est trop court pour réellement décoller. Le single ‘Why’d You Only Call Me When You’re High’ a un peu de personnalité, mais reste superficiel. ‘Knee Socks’ redonne un peu espoir avec de la profondeur au niveau des paroles, et un rythme un peu plus nerveux. Mais les Arctic Monkeys enchaînent avec ‘I Wanna Be Yours’, ballade anodine au possible.

C’est alors qu’Alex Turner attrape sa douze cordes, on retient son souffle mais un problème de son le coupe dans son élan. Gavé d’avance de devoir accorder son beau joujou, il le balance à un roadie et enchaîne avec ‘R U Mine’ – le morceau, sorti début 2012 pour le Record Store Day, est heureusement plus proche de leur précédent album Suck It And See. Après avoir réglé le problème de son, les Arctic Monkeys lâchent le single ‘Do I Wanna Know’ sur laquelle la voix du chanteur ne fait pas le poids face à la recrudescence des guitares.

YouTube Preview Image

Le groupe revient, non pas pour faire plaisir au public, mais pour reprendre la ‘Snap Out Of It’ qui ne lui convenait pas. Et pour remercier l’audience de sa patience, les Arctic Monkeys empiètent sur le timing pour un petit ‘Cornerstone’… plus frustrant qu’autre chose dans ces circonstances.

Réclame

Am, le cinquième album des Arctic Monkeys, est paru chez Domino Records.
Les Arctic Monkeys seront en concert les 7 et 8 novembre au Zénith de Paris.


Remerciements : Thomas (No Site)

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

4 réactions »

  • Alain :

    Ils ont fait aussi la matinale ?? 😉

  • agnes (author) :

    ah bon ?

  • Entretien avec Bill Ryder-Jones - Le Transistor | Le Transistor :

    […] en concert le 4 octobre au Point Ephémère. Lire le live report de Bill Ryder-Jones à la Cigale. On l’a aussi croisé sur le plateau de La Musicale de Canal+ avec les Arctic Monkeys Lire l’interview de The […]

  • Gagne ton pass journée pour Rock en Seine 2014 - Le Transistor | Le Transistor :

    […] Bourges) à la Scène Pression live. Pour finir, on va reprendre en chœur les chansons de AM des Arctic Monkeys (vu à la Musicale de Canal+), à moins qu’on ne préfère les hypnotiques Trentemøller (vus à Rock en Seine). Et on […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins