FNAC Live 2014 – Morceaux choisis

Comme chaque année, le festival FNAC Live est venu animer le parvis de l’Hotel de Ville. Face aux éléments déchaînés, notamment une chaleur écrasante, les artistes se sont enchaînés devant une foule encore plus nombreuse avec les années. Pour ce premier volet, Le Transistor a retenu quelques morceaux choisis : les jeunes premiers Glass Animals, les arrogants La Femme, le comédien Julien Doré et l’égocentrique -M-.

Glass Animals

Petit intrus de la programmation plutôt variété de cette année : Glass Animals. Après avoir révélé Alt-J au grand public il y a deux ans, le festival suggère leurs petits frères : des Anglais qui aiment à bidouiller les textures et mélanger les genres. C’est toujours du rock indé, légèrement tribal, groovy comme il faut, mais plus incisifs que leurs prédécesseurs. Leur particularité, c’est que le chanteur, Dave Bayley, a fait des études de médecine et s’inspire de son expérience en psychiatrie pour ses paroles. Pourtant, le résultat est plus sensuel qu’inquiétant : malgré une densité sombre, leur album Zaba (tiré de The Zabajaba Jungle de William Steig, celui qui a inventé Shrek !) est très lumineux. Prenant et pourtant léger, il insuffle un mouvement de hanche instinctif.
YouTube Preview Image Interview à suivre !
lire le live report de Glass Animals au fireworks! festival

La Femme



Le Transistor suit La Femme depuis un bout de temps maintenant… On s’est même un peu habitué à leur attitude. Mais ce qu’on regrette pour ce set, c’est qu’ils aient privilégié les morceaux les plus calmes. On aurait bien aimé un ‘Welcome America’ pour dynamiter un public un peu timide (et surtout accablé par la chaleur). Alors que chaque artiste invité au festival en rajoute sur la scénographie, le groupe joue les rebelles. Le guitariste n’a pas surfé sur la foule avec un vrai board, comme il avait commencé à en prendre l’habitude lors du désormais mythique ‘Sur la Planche’.

Pas de pogo ce soir, donc. Et le public reste un peu sur sa faim. Heureusement qu’il reste les fameuses chorégraphies espiègles de la chanteuse, les facéties du claviériste, le style vestimentaire chamarré de tout le groupe. Sur la fin d’un set assez court (raccourci ?), après un superbe ‘Paris 2023’, leur hymne ‘Anti Taxi’ réveillera un peu les Parisiens de par son amusant surf-punk-électro.

Lire l’interview de La Femme
En concert au festival Heart of Glass Heart of Gold

Julien Doré



Même si son dernier album fait la part belle aux jolies chansons d’amour, le groupe qui l’accompagne est carrément bien rock. Ca sonne fuzz, vintage, voire analogique pour les synthés. On note d’ailleurs la présence du talentueux Arman Méliès, fidèle pote de Julien Doré, à la guitare.

Avec maintenant trois albums, les tubes s’enchaînent en live, avec notamment ‘Kiss Me Forever’ qui fait onduler le public avec sa chorégraphie simplette et forcément décalée. Profitant de son single ‘Paris-Seychelles’, le téméraire Julien Doré s’échappe de la scène, pour fendre la foule à pied et une fois de l’autre côté de l’esplanade, dégoupiller une fusée à cotillons. Toujours très théâtral, le performer soigne son final à la manière d’une tragédie grecque avec ‘Corbeau Blanc’. Un incorrigible romantique… qui en fait un peu trop ?

En concert à l’Olympia du 15 au 17 novembre

-M-



Toujours très attendu, Mathieu Chedid sombre encore dans la démonstration guitare-hero avec plusieurs solos pour soigner son égo plus que pour le public. Et les hurlements du parvis de l’Hôtel de Ville archi-comble n’arrangent rien ! Il joue de sa Stratocaster avec les dents, en tapping à la AC/DC, s’amuse d’une guitare-ipad, puis se jette dans le public : un grand sens du spectaculaire ! Il va même jusqu’à faire le mort pour le plaisir d’entendre le public crier son nom.

Les musiciens participent aussi à cette grosse machine rôdée, à l’aide de chorégraphies un peu niaises. Mais ça joue toujours fatalement bien, et –M- a le mérite de tenir en haleine pendant une heure et demie sans temps mort.

En concert au Cabaret Vert


Remerciements : Pauline Le Tallec

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

  • FNAC Live 2014 - Morceaux choisis (suite) - Le Transistor | Le Transistor :

    […] concerts gratuits. Parmi la pléthore de propositions, Le Transistor a décidé de faire un choix. Après Glass Animals, La Femme, Julien Doré et -M-, on a retenu : Breton les favoris, Moodoïd le magnifique, Mademoiselle K l’indétrônable, et […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins