Les Femmes S’en Mêlent au Divan du Monde

Les Femmes S’en Mêlent, le festival qui fait la part belle aux artistes féminins, a battu son plein sur ces deux dernières semaines. Difficile de faire son choix. Le Transistor s’est attardé sur deux artistes en particulier de la programmation : Liesa Van Der Aa pour son élégance sur l’album Troops, et Teen pour percer le mystère de Here We Go Magic. Rendez-vous au Divan du Monde.

Teen

On avait été déçus par le dernier album de Here We Go Magic, et de même sur scène, la fameuse magie n’opérait plus. On a cru apercevoir une lueur d’espoir en apprenant que Teeny Lieberson avait quitté le groupe des new-yorkais pour monter le sien. C’est donc avec l’envie d’y croire qu’on est arrivés au Divan du Monde, mais la réponse n’est pas aussi évidente qu’on ne l’avait imaginée.

Teen c’est un groupe composé uniquement de nanas, qui savent jouer sur leur sensualité au lieu de leur physique comme certaines Dum Dum Girls, avec des compositions élaborées, et des paroles légèrement féministes, juste ce qu’il faut. Et pourtant rien ne se passe. Les chansons s’égarent dans des méandres sans agriper l’attention. On ne comprend pas non plus pourquoi Teeny est à genoux à triturer sa guitare pour si peu d’effets. Certes, le fait que la balance ait été faite à l’arrache n’aide pas non plus. Mais ça n’excuse pas tout.

Sans même attendre un sauvetage ou une copie gagnante de Here We Go Magic, on réalise juste que Teeny Lieberson n’était pas l’élément clé du groupe.

YouTube Preview Image

Liesa Van Der Aa

Un nom étrange, un son classieux, un choix d’instrument ardu, on s’attend à voir une rigueur toute nordique sur scène. Quelle surprise que de se retrouver face à un exemple de naturel, avec des mèches folles qui semblent vouloir s’échapper d’un chignon arrangé d’un tour de main experte.

Seule avec son violon et ses boucles, elle se raconte, entre l’orient et l’occident. On sent une douleur mais cicatrisée, comme si elle caressait doucement les points de suture à peine discernables pour se rassurer : oui la plaie a réellement existé et elle en est ressortie grandie.

Puis d’un coup, elle reprend Iggy Pop, de manière presque humoristique, poussant jusqu’au beat box. Avec cette voix étrangement pénétrante, Liesa Van Der Aa vire abrasif mais reste posée, visitant les abysses en frôlant les cimes.

YouTube Preview Image

Réclame

In Limbo, le premier album de Teen, est paru chez Carpark records
Troops, le premier album de Liesa Van Der Aa est paru chez Volvox Music.
Liesa Van Der Aa sera en concert le 22 avril à l’Olympia en première partie d’Arno
Lire le live report d’Arno au Café de la Danse


Remerciements : Marion (Ephélide) et Mélissa

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Evenement(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

  • Entretien avec Liesa Van der Aa - Le Transistor | Le Transistor :

    […] The Weight of the Heart, le deuxième album de Liesa Van der Aa, est paru chez Volvox Liesa Van der Aa sera en concert le 9 juillet aux Déferlantes, au Sables d’Olonnes Lire le compte rendu du concert de Liesa Van der Aa au festival Les Femmes s’en Mèlent […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins