Patrick Watson et Half Moon Run au Trianon

On les avait déjà vus au Printemps de Bourges, et ils nous avaient émerveillés en nous présentant Adventures In Your Own Backyards. Depuis, on n’avait pas décroché de cet album plein de rebondissements mais tout en douceur. On savait pertinemment qu’en allant au Trianon, ils risquaient de nous faire pleurer… Mission accomplie, chers Patrick Watson !

Half Moon Run

Half Moon Run au Trianon

Half Moon Run au Trianon

Derrière ce nom énigmatique se cache un groupe qui se révèle additif dès la première écoute. On reste fasciné par cette voix qui semble si atypique et pourtant si familière. Le guitariste au chapeau mou ondule en rythme, les percussions semblent sur ressors… On est pris autant par les boucles que par le rythme tribal. Et la foule, portée par l’enthousiasme, qui n’arrête pas d’applaudir, ne les laisse pas enchaîner sur le prochain morceau !
Recommandé par Monsieur Watson en personne ! Par contre, on est juste dérangés par cette influence In Rainbows un peu trop prononcée par moments.

Half Moon Run sont au Divan du Monde le 6 novembre pour le festival des Inrocks Volkswagen.

Patrick Watson

Dans le noir, Patrick Watson et ses acolytes vont nous éclairer de leur ‘Lighthouse’ : une scie musicale vient couper les arpèges, puis les cuivres à la Ennio Morricone éclatent. On est partis pour déguster ! Une poésie qui ouvre des champs de possibles, des émotions qui relèvent du cinéma, on découvre un autre monde. Dans cette sphère, les ‘Black Wind’ sont allégés de xylophone, les guitares sont comme élevées par le chant, et les violons rampent pizzicato. Et bientôt, on se retrouve en train de sourire bêtement, observant chaque détail de cette nouvelle faune.

Patrick Watson au Trianon

Patrick Watson au Trianon

Mais tout ce lyrisme n’est pas pesant, au contraire : il y a beaucoup sourires échangés, on se désempêtre d’une impro bancale d’un éclat de rire, une brosse à dent qui vibre provoque des fou-rires, une claque sur la fesse exprime une complicité de longue date. Impossible de garder son sérieux, même pour une dédicace à maman sur ‘Noisy Sundays’ ! Que des moments que tous les micros de France Inter ne pourront capturer. L’idée est donc de ‘Step Out For A While’ de notre quotidien, pour faire virer l’ambiance au cirque, ou au cabaret avec ‘Quiet Crowd’.

Embardée intimiste avec ‘Words in the Fire’ (composée autour d’un feu de camp parce qu’ils ne connaissaient aucune chanson de Bob Marley nous racontent-ils), moment de partage sur ‘Into Giants’, de surprise sur ‘Tracy’s Water’… On tentera ensuite de chanter « comme des malades » sur ‘Big Bird’, pour revenir à une explosion des sens sur ‘Lucious Life’, et retomber en enfance sur ‘Adventures In Your Own Backyard’.

Le final sera puissant par son équilibre : expérimentations sur ‘Beijing’, hommage simple à Lhasa sur ‘To Build A Home’ de The Cinematic Orchesta, et chorale avec Half Moon Run sur ‘Machinery of the Heavens’. Et pour remercier le public si chaleureux, Patrick Watson se réinstalle au piano pour une petite valse en français : ‘Je Te Laisserai des Mots’ ! Sublime jusqu’au bout !

Réclame

Adventures In Your Own Backyard, le quatrième album de Patrcik Watson, est sorti chez Domino.
Lire le live report de leur concert au Printemps de Bourges

YouTube Preview Image

Remerciements : Matthieu et Jennifer (Domino)

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

4 réactions »

  • Cri :

    L’hommage à Lhasa était sur “To build a home” (The Cinematic Orchestra – Ma fleur).

  • agnes (author) :

    merci ! je rectifie 😉

  • Les Inrocks VW – Here We Go Magic, Half Moon Run et Andy Burrows | Le Transistor :

    […] Là encore, les inRocKs avaient annoncé Andrew Bird. Finalement, l’affiche se complète avec le groupe préféré de Patrick Watson : les Montréalais avaient justement assuré la première partie du groupe la semaine…. […]

  • MaMA 2015 - jeudi - Le Transistor | Le Transistor :

    […] folk-pop dans la lignée de Patrick Watson – pour qui il a été musicien de studio – ou Half Moon Run – avec qui il tourne. Avec beaucoup d’élégance, Jon Matte sert des harmonies qui tantôt transporte, tantôt serrent […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins