The Popopopops au Nouveau Casino

The Popopopops sont définitivement de retour. Après presque 3 ans de silence, ils sont réapparus avec un timide EP, A Quick Remedy. Mais leur concert au Nouveau Cas a montré qu’ils sont prêts pour le grand saut de l’album. Un set énergique, réussi, tout en classe. On admire autant de maturité chez des musiciens aussi jeunes ! Comme quoi, Papy Brossard ne s’y est pas trompé.

Rhum For Pauline

Le concert est résolument breton, puisque les Rhum For Pauline sont originaires de Nantes. C’est frais, sympa, même si les ficelles sont un peu grosses. Rapidement, on se dit que ça va pas chercher loin, jusqu’à qu’ils partent dans des effets stylistiques. Sauf qu’ils ne mènent à rien. Pourquoi ce stop and go subitement ? Cependant, il faut bien admettre que nos quatre garçons dans le vent (avec le look bien hipster comme-il-faut) sont très énergiques, surtout sur cette reprise inopinée des Isley Brothers.

The Popopopops

Après leurs débuts très pop-dancy, The Popopopops (interview) se sont apparemment posé les bonnes questions pour trouver leur son. Le plus grand plaisir c’est de réaliser qu’on arrive pas à définir leurs compositions. C’est déstructuré à souhait, ça part dans un post-rock tout en restant accessible, ça dévie en funk, parfois plus électro. On sent qu’ils ont cherché à atteindre le fond des choses, qu’ils ont absorbé les influences pour créer de l’original.

Victor assure son rôle à merveille, il ne lâche pas son public des yeux, s’assurant que l’assistance bouge en permanence. S’il est un peu hésitant au début, on voit qu’il s’éclate pour petit à petit se mettre à l’aise. Le groupe motive les fans avec les anciens morceaux, comme ‘Enemies’, puis embrayent avec ‘Color’, une nouvelle compo irrésistible. Bientôt, le public chante sur ‘My Mind Is Old’.

Quand on revient sur les anciens titres, on comprend pourquoi ils se sont retrouvés en première partie de Pony Pony Run Run et Tahiti 80 (interview). Cependant, même s’ils ont été propulsés très jeunes, ils ont exploité leur potentiel pour explorer d’autres continents et développer leur style. Mais ce mélange gagnant de titres catchy et d’autres plus approfondis leurs permet de faire accroupir la salle à la fin du set.

The Popopopops prouvent une fois de plus qu’ils ont des facilités quand sur le rappel ils s’amusent à reprendre The Doors bien à leur sauce. Ils finissent sur ‘Dance Tonight’ et ça vire au gros bordel avec Simon qui multiplie ses sauts acrobatiques. Cependant ils profiteront d’un deuxième rappel pour faire à nouveau chanter le public sur ‘My Mind Is Old’, une parfaite chanson de final, et le symbole d’un nouveau Popopopops.

YouTube Preview Image

Réclame

A Quick Remedy, le premier EP des Popopopops, est sorti le 21 mai chez ZRP/Pschent.


Remerciements : Marion (Ephélide)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : , ,
Ville(s) :

Une réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins