Soirée Coop : The Cast of Cheers et Citizens!

Cooperative Music organise régulièrement des soirées pour présenter les nouveaux groupes de leur écurie à suivre de près. Cette fois-ci, The Cast of Cheers et Citizens! étaient les deux sensations qui risquent fort de nous aliéner à force de les passer compulsivement en boucle sur votre platine. Bon, comme y’en avait deux, c’était difficile de pas les comparer.

The Cast of Cheers

The Cast of Cheers

Citizens!

Les Anglais, qui viennent de signer chez Kitsuné, semblent provenir de nulle part. La seule chose dont on est sûrs, c’est qu’Alex Kapranos a produit leur premier album : ça se sent de leur élégante pop jusqu’à leur tenue vestimentaire. Leur EP est très addictif, fourmillant de mille détails qui tournent en vrille et désorientent pour enivrer, aussi on avait hâte de voir les morceaux en live. Mais sur scène, la turbine tourne étonnamment à vide. Quand ils attaquent ‘Reptile’, on comprend que nos cinq musiciens n’y sont évidemment pour rien : la salle n’aura pas réussi à rendre la richesse de leur son. On capte vaguement les clap clap ici ou là, qui résonnent dans le vide… Et les Citizens! passent alors pour un vulgaire copycat de Franz Ferdinand. Le chanteur aura pourtant donné de sa personne, effets de voix assez impressionnants à la clé, mais à peine la salle commence à danser que le set, bien trop court, prend fin.
YouTube Preview Image Il faudra retourner les voir au Printemps de Bourges et le 7 juin au Point FMR pour se faire une réelle idée.

The Cast Of cheers

Avec les Irlandais, ce sera instantanément une claque. Plus énergiques, on sent que les Cast of Cheers sont en train de s’éclater, et font du coup rapidement danser la foule. Contrairement aux Citizens!, ils ne se mettent pas la pression de devoir faire leurs preuves. L’EP est moins immédiat que les compos des Citizens!, mais en live, leur math rock prend des allures ludiques et leur set devient passionnant.
Dès l’intro, les morceaux sont stimulants, surtout quand les Cast of Cheers vont farfouiller du côté de leur premier essai autoproduit, Chariot, avec comme morceau de bravoure : ‘Auricom‘, qui donne l’impression de visiter les méandres du cerveau de Conor, le chanteur. Sur leurs nouvelles compositions, les structures brisées restent mais les gimmicks sont entraînants, avec une ambiance purement irlandaise planant sur des paroles qui peuvent se reprendre même bourré. Souriant d’être surpris de cette manière, on abandonne l’idée de suivre les breaks de batterie tant ils sont rapides, et on se laisse gagner par l’enthousiasme de Neil, le guitariste qui balance sa guitare dans tous les sens de joie.

YouTube Preview Image

Réclame

The Cast Of Cheers sortira son deuxième album Family chez School Boy Error/Cooperative Music le 18 juin.
Citizens! sortira son premier album Here We Are chez Kitsuné/Cooperative Music le 28 mai prochain. Ils seront en concert au Printemps de Bourges et le 7 juin au Point FMR.


Remerciements : Quentin et Michael (Coop)

Catégorie : (re)Découvertes, Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

4 réactions »

  • Siskro :

    Merci pour cet article, vu le monde qu’il y avait pour Citizen! j’avais peur que le Cast of cheers passe inaperçu. J’ai vraiment ressenti la même chose ce soir là.

  • Entretien avec Citizens! | Le Transistor :

    […] Here We Are, le premier album des Citizens! est à paraître le 28 mai chez Kitsuné/Cooperative Music. Les Citizens! seront en première partie de The Rapture le 26 avril à l’Olympia. Puis au Printemps de Bourges au 22 Est le 27 avril. Ils seront le 7 juin au Point FMR. Le 9 juin au festival Garorock. Et au Rock Dans Tous Ses Etats aussi le 30 juin. Live Report de leur concert à la Flèche d’Or pour la Soirée Coop. […]

  • Printemps de Bourges – vendredi | Le Transistor :

    […] Comparé à la dernière fois qu’on les avait vus, les Citizens! paraissent cette fois-ci dans leur élément. Le public danse au son des gimmicks entêtants, le jeu de scène n’est là que pour souligner les compositions accrocheuse pas pour cacher un manque de créativité. L’intensité se fait sentir sur ‘Let’s Go All The Way’ sur lesquels Tom donne de la voix, les filles commencent à miauler, l’ambiance se réchauffe. C’est alors que le groupe commence à s’énerver sur ‘True Romance’, et déterminés à apporter une différence, font monter le public sur scène pour ‘(I’m In Love With Your) Girlfriend’ : Tom doit alors s’accrocher aux amplis placés en hauteur pour finir son set. Un show haut-en-couleur digne des Franz Ferdinand ! […]

  • Entretien avec The Cast of Cheers | Le Transistor :

    […] ! Par contre, on a pas encore de concert annoncé en France. En attendant, vous pouvez relire le live report à la Flèche d’Or. Remerciements : Quentin (Coop) Catégorie : A la une, Entretiens Artiste(s) : The Cast […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins