The Wombats au Trianon

Il y a un mois à peine, The Wombats sortaient enfin leur tant attendu deuxième album This Modern Glitch. Après le succès fulgurant de A Guide Of Loss, Love & Desperation en 2008, les fans étaient impatients de les revoir sur scène. Certes, le nouvel opus est pourtant moins délirant que le premier, mais on était sûr qu’avec un set cohérent, le concert retomberait forcément sur ses pattes, avec tous les hits que contient leur discographie.

Effetivement, non seulement le set est bien rodé, mais en plus les chansons prennent une nouvelle lueur. ‘Our Perfect Disease‘ est plus electrisé sur scène que l’ouverture en berne de This Modern Glitch. ‘Jump Into The Fog‘ fait étonnamment monter les filles sur les épaules des garçons… Même les anciennes chansons ont été ré-arrangées : la valse ‘Party in a Forest (Where’s Laura ?)‘ prend des airs de boîte à musique déglinguée car sabotée de rage.

Malgré le changement apparent de direction de This Modern Glitch, ‘Techno Fan‘ est parfaitement représentative du style des Wombats : alors que tout le monde sautille, on entend la voix suppliante du chanteur en plein combat intérieur qui mettrait presque mal à l’aise. C’est exactement le même sentiment que ces chœurs insouciants sur ‘Patricia The Stripper‘, qui est pourtant une chanson dramatique !

This Modern Glitch est moins dans l’énergie insouciante, et tire de plus en plus sur cette énergie du désespoir qui se faisait déjà ressentir en filigrane sur A Guide To Love, Loss & Desperation. A l’écoute de ce nouvel album, on se dit que ‘Here Comes The Anxiety‘, n’est plus la chanson la plus sombre qu’ils aient jamais écrite, et qu’elle était probablement annonciatrice de ‘Anti-D‘… Aurait-on dû leur venir en aide ? Ils ont l’air de bien se porter sur scène.

L’avantage des Wombats c’est que si on ne connaît pas les paroles, on peut toujours reprendre les chœurs. Le public applaudit dès qu’il le peut, l’ambiance est juste à se faire plaisir, autant sur scène que dans la fosse. Un concert parfait pour relâcher un peu la pression un vendredi soir dans la bonne humeur : on ne cherche pas le solo impressionnant ou les compositions bouleversantes, on cherche juste à hurler, à sauter dans tous les sens, à chanter à tue-tête, dans un délire légèrement régressif…

Réclame

This Modern Glitch est déjà disponible chez 14th Floor Records.
Entretien avec The Wombats sur la composition de ce deuxième album
The Wombats seront à Glastonbury, à Pukkelpop et à Rock en Seine !


Remerciements : Lara (Ivox)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : , , ,
Ville(s) :

3 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins