Misteur Valaire ou la classe canadienne !

Il paraît que pour comprendre la musique de Misteur Valaire, il faut absolument les voir en live. Donc après de malencontreux détours d’agenda, il était temps d’être au rendez-vous pour leur Alhambra ! Ont-ils balancé les petits plats dans les grands pour l’occasion ? Apparemment non, c’est tous les soirs le grand soir avec les Misteur Valaire.

Misteur Valaire


Les Misteur Valaire jonglent avec les styles. On se retrouve sur une mélodie très électro-intergalactique mais avec des percus tribales et un solo de trompette à la Ennio Morricone. Et sans rien comprendre, la sauce monte et on se met à danser. Et quand les cuivres live explosent, la foule n’est qu’un cri !
Mais ils arrivent à glisser d’un extrême à un autre tout en douceur : sur ‘Dan Dan‘, on part en chœurs de l’armée rouge, avec des danseuses du Bolshoi, puis, sans crier gare, le doigté de velours de la basse reprend le dessus – car ils ont la classe.

Sur scène, Luis agite son tambourin comme une baguette magique qui parsèmerait de la poussière d’étoile alors que France agite ses cheveux en slappant comme un dégénéré – mais tout en délicatesse. Loïc, le VJ, joue quant à lui à fond la carte retro : du film de Deauville au film dans l’espace japonais, en passant par Pong, l’ancêtre du jeu video ou des extraits de la roue de la fortune, tout y passe. Car le vintage, c’est chic !

Le public est présent, et captivé en un instant par les cinq jeunes gens en costumes de lumière. Leur recette : poser du jazz sur du hip-hop mêlé à des « tounes » super efficaces, ça claque tout de suite ! La foule ne se fait pas prier pour reprendre ‘Ave Mucho‘ ou suivre les chorégraphies. Nous avons même droit à un mime d’un match de ping pong et à un striptease, mais toujours les mains jazzy – car ils ont le style, baby.

Et même si leurs compositions sont d’extrême qualité, ils sont loin de tomber dans l’auto-contemplation. Au contraire, ils vont prendre plaisir à ruiner un sample par une ritournelle genre 8-bit, ou à interrompre un morceau pour faire chanter ‘Que Je t’aime‘ de Johnny à la foule – car ils sont plus hype que la hype.

Clairement, les Misteur Valaire, c’est des beaux gosses !

Réclame

Golden Bombay sera disponible en France à partir du 23 mai
Lire l’interview de Misteur Valaire


Remerciements : Virginie Berger

Catégorie : (re)Découvertes, A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

  • Misteur Valaire - Quo Vadis ? :

    […] Live Report et photos de Misteur Valaire à l’Alhambra Entretien avec Misteur Valaire […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins