Soirée TGV GéNéRiQ à Dijon

Le festival TGV GéNéRiQ c’est une sorte d’Eurockéennes d’hiver. Investissant les villes de l’Est, la programmation propose 70 artistes à découvrir de Mulhouse à Dijon. Pour faire découvrir ce jeune festival qui mérite plus de tapage pour tous les excellents groupes qu’il met en avant, TGV GéNéRiQ a invité quelques journalistes à Dijon pour une soirée de concerts. Au programme : Florent Marchet, une surprise, puis Mornachy, Jamaica, Planning to Rock, Teenage Bad Girl et The Bewitched Hands à la Vapeur !

Pour cette quatrième edition, le festival s’associe à la SNCF afin de promouvoir les nouvelles lignes vers l’Est. Direction Gare de Lyon pour prendre le train pour Dijon. Un fois à bord, le rendez-vous est à la voiture bar pour un concert de Florent Marchet. Un peu à la manière des concerts idTGV, sauf que là le bar est blindé de photographes. Pour l’artiste, le tout est de capter l’attention, de ne pas se laisser déconcerter par les conversations dans le fond, et de ne pas tomber quand le wagon tangue.

The Bewitched Hands à la Vapeur

The Bewitched Hands à la Vapeur

En complément de son troisième album, Courchevel, sorti en octobre, Florent Marchet a sorti un EP de chansons de Noël. La question qu’il pose est la suivante : pourquoi on a tant besoin de Noël ? Pour ceux qui aiment la chanson française, ce devait être un bon concert. Mais Florent Marchet a surtout eu la chance de sortir son nouvel album en 2004, à l’heure de la floraison de la nouvelle scène française… Un beau débat d’identité musicale. Interchangeable avec Thomas Fersen, au milieu des Bénabar, Cali, Jeanne Cherhal, Sanseverino et autres Raphaël, on ne savait plus comment se sortir de toutes ces paroles, jeux de mots et autres traits d’esprit linguistiques sur fond de guitare…

Justement, arrivés à Dijon, les premières rumeurs sur le showcase surprise commencent à courir… il se murmure des bribes de truite couleur arc-en-ciel. Et oui, le hype du hype en ce moment, ce serait Cali. Il y avait fort à parier qu’avec un nom d’album à rallonge aussi ridicule, le chanteur avait une bonne dose d’auto-dérision. Mais après l’avoir vu chanter, l’air contrit de la composition douloureuse et de l’intensité profonde marquant son visage, tous les doutes sont permis. Heureusement que l’album avait été envoyé en streaming aux journalistes, ça en a dissuadé plus d’un de faire un concours de CD-frisbee. Quand il chante son odeur délicieuse de la liberté, il fait penser à celui-qui-pousse-au-suicide-Saez. Abattez-moi chante-t-il, serait-ce de la provocation ? En résumé, Raphaël eut été moins pire.

Après un buffet des plus réjouissants, les navettes s’organisent pour aller à la Vapeur, où se déroulent déjà les concerts. Malheureusement, la neige aura causé des retards, et la moitié des concerts sont déjà finis. Heureusement que Jamaïca jouait aussi à la Flèche d’Or au concert Fnac Attention Talent Live la veille (Le Transistor y était).

Le temps de prendre une bière et The Bewitched Hands démarrent leur concert. Leurs chœurs sur ‘Happy With You‘ arrachent la foule au bar. Leur set va crescendo, avec un ‘Birds & Drums’ plus rock, et un ‘Cold’ à la limite du punk, avec un pic sur le puissant ‘Work’ suivi de leur a cappella jouissif sur ‘Out Of Myself’. Au fil des chansons, la fosse se rapproche de la scène, commence à se laisser aller, à danser, à sauter sourire aux lèvres. Leur single ‘Sea‘ est reconnue du public, qui se joint ensuite aux onomatopées de l’introduction de ‘Hard to Cry’. Le groupe se fait plaisir sur ‘2 4 Get‘, avec des solos en mode hard rocker, et introduit de nouvelles chansons. La salle les suit, clappant dans ses mains en rythme. Ils étaient le nom qui a poussé au déplacement jusqu’en Bourgogne, et ils ont su se montrer à la hauteur de cette tête d’affiche.

La soirée verse alors du côté clubbing avec un set de Monarchy, les vengeurs masqués d’Italie, pour tomber du côté obscur de la force avec Teenage Bad Girl.

En résumé : great trip, great bands, great friends, great food, great wine, great laughs. TGV GénériQ, What Else?

Réclame

The Bewitched Hands seront à la Cigale le 10 mars 2011.


Remerciements : Le Public Système et Delphine de La Vapeur

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : , ,
Salle(s) :
Evenement(s) :
Ville(s) :

13 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins