Coups de Coeur à Rock en Seine – Samedi

La programmation de la deuxième journée à Rock en Seine a été marqué par deux grands noms du rock : Queens of the Stone Age et Massive Attack. Pourtant l’un me laisse froid, l’autre me tétanise. Les groupes que je retiens pour ce samedi seront les Two Door Cinema Club, Jonsi et le concert de l’édition 2010 : LCD Soundsystem.

Two Door Cinema Club

Les Irlandais de Two Door Cinema Club ont été portés aux nues toute l’année, leur concert à Rock en Seine est une opportunité de faire le point. Leur album, Tourist History, sorti en mars, a eu le temps de parcourir les platines. On ne peut nier la puissance des mélodies de cette galette. Mais on ne peut nier non plus qu’ils font penser à Vampire Weekend – surtout frappant sur ‘Cigarettes in a Theater’. De plus, chaque titre individuellement est entraînant et dansant, pourtant, la musique ne reste pas en tête. Ils gagneraient à forger leur personnalité pour le deuxième album.
Sur scène, surtout en festival, leurs morceaux devraient faire mouche, surtout par un soleil éclatant. Les rythmes subéquatoriaux imparables s’emparent de nos hanches. Cela dit, au cours du set, les jeunes n’osent rien dire, et le silence entre les morceaux fait retomber l’ambiance. Le public patiente, attend, mais se lasse du manque d’enchaînement. Le plaisir est instantané, encore une fois, mais aussitôt consommé, aussitôt oublié.

Jonsi

Jonsi, chanteur de Sigur Ros, a sorti son premier album solo ‘Go’ en avril et était venu le défendre au bataclan en juin dernier. Cette fois-ci, pour des problèmes de matériel retardé au Portugal, Jonsi a du jouer son set en acoustique. Pour des compositions riches et élaborées, proche de la symphonie, difficile de rendre la complexité de son album en acoustique. Pourtant, le pouvoir du chant de Jonsi est telle que ce concert reste hypnotique.
Il est possible de remettre le succès de cet album sur la positivité qui s’en dégage, mais il y a fort à parier que la personnalité du chanteur joue aussi un grand rôle. Beaucoup d’observateurs, qui auront réussi à résister au tourbillon d’’Animal Arithmetic‘, seront témoins de la transcendance qui porte ceux touchés par la grâce de la musique de l’Islandais. Tel un Shaman, Jonsi diffuse, de par sa voix se nichant dans les aigues, des vibrations qui transmettent des frissons. Un concert qui reste plus une expérience qu’une performance.

LCD Soundsystem - Øyafestivalen 2010 (c)NRK P3

LCD Soundsystem - Øyafestivalen 2010 (c)NRK P3

LCD Soundsystem

La boule à facettes est en place, la foule est présente et compacte : impossible de bouger. Si This Is Happening est réellement le dernier album de LCD Soundsystem, nous vivons un des derniers lives. Chaque morceau, de par sa longueur, prend de l’ampleur pour atteindre des summums éreintants. Un live de festival est court, aussi le set part très vite et l’enchaînement des titres donne rapidement le vertige. James Murphy, arqué par l’intensité, envoie sa voix qui se brise sur les notes. Il donne l’impression que chaque parole, aussi sporadique ou répétitive qu’elle soit, lui déchire l’âme.
Le final est juste époustouflant – au sens littéral du terme puisqu’étouffée entre deux pogoteurs : ‘Tribulations‘, ‘Movement‘ et ‘Yeah‘ créent une ascension en puissance proche de la transe. Et pour achever le public, James Murphy joue son fameux ‘New York I Love You But You’re Bringing Me Down‘, cette douceur casse sur le champ toutes les exacerbations et rassemblerait presque. A vivre absolument.

Réclame

LCD Soundsystem sera au Zénith le 8 novembre aux côté de ThE bEwItChEd HaNdS oN tHe ToP oF oUr HeAdS, Jamaica et Is Tropical pour le Festival des Inrocks.


Remerciements : Ephélide

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : , ,
Evenement(s) :

2 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins