Jaakko Eino Kalevy à l’Espace B

Ils étaient nombreux sur le trottoir de la rue Barbanègre à se préparer avant d’affronter la chaleur de la salle. Le premier album de Jaakko Eino Kalevy vient à peine de sortir chez Weird World, mais l’Espace B est déjà complet pour voir le grand Finnois à la chevelure de métalleux. Et comme certains aspects de ce premier Jaakko Eino Kalevi pouvaient le laisser entendre, sous les lourdes chapes de psyché, en live l’espièglerie est de mise.

Le grand jeune homme aux traits singuliers mais doux monte sur scène et marmonne des mots que personne ne comprend. D’une voix étonnament aigüe, Jaakko Eino Kalevi s’embarque sur ‘Chamber of Love‘ de son premier EP, avec des sons electronique presque kawaï. Puis la batterie de son acolyte part sur des rythmes à tendance brésiliens avec ‘Pass The Cat‘ de son Dreamzone EP, et l’envie d’esquisser des pas de danse monte.

Bientôt, le synthé reprend le dessus pour plonger dans une ambiance 80s. Une fois tout le monde est bien installé dans le tempo, Jaakko Eino Kalevi se risquera à présenter les nouveaux morceaux, à commencer par ‘Hush Down‘, la plus funky de toutes. Lui-même désormais un peu plus à l’aise, il se risquera à une légère chorégraphie !

Parfois, le Scandinave ferme les yeux et prend une voix de velours, mais il ne faut pas s’y fier. Ce n’est qu’une courte pause, une feinte pour mieux rebondir et partir explorer un autre monde encore : de The Doors à Kraftwerk, tous les styles sont permis… Et à le voir jongler avec les tonalités, il y a de quoi être impressionné.

Tout au long du set, Jaakko Eino Kalevi nous balade, avec une rythmique soutenue et en même temps fluctuante, voire cassée par moments. Inutile d’essayer de suivre sa voix, elle se perd dans des limbes de réverbération. Mais c’est parfait pour danser mou, comme il se doit en milieu hispter. Et en fin de compte, c’est ce côté non fini à ses chansons, ce côté fabriqué main, qui lui donne ce côté si personnel. De toute façon, il lui suffira de sortir sa valse ‘Double Talk‘ pour conquérir la foule.

YouTube Preview Image

Réclame

Jaakko Eino Kalevi, le premier album de Jaakko Eino Kalevi, est paru chez Weird World / Domino.


Remerciements : Matthieu, Caroline et Christophe [Domino]

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins