New Year Festival Dublin – Jour 2

Deuxième jour d’escapade à Dublin, invité par l’Office de Tourisme Irlandais pour la quatrième édition du New Year Festival ! En résumé, Le Transistor a passé la première journée à boire et manger, on aime déjà le pays (si on en était pas déjà tombé amoureux avant), et malgré les mauvaises rumeurs, il n’a pour le moment pas plu ! Après un petit déjeuner à l’Hôtel Brooks, l’équipe de journaliste est prête à se cultiver un peu !

09h37 : on retrouve la guide Katie Murray et Antoinette Reilly, qui veille sur nous pendant cette expédition, dans le hall de l’hôtel Brooks.
09h42 : le lourd équipage de 17 journalistes affronte le vent dublinois… la mer n’est pas loin et ça se sent
09h52 : on traverse l’adorable rue marchande Grafton Street au son d’un Jeff Buckley joué par un guitariste dans la rue
YouTube Preview Image 09h57 : arrivée au Little Dublin Museum, face au parc St Stephen’s Green
10h04 : Niamh (prononcez Neeve, c’est un prénom traditionnel irlandais) nous accueille et nous raconte que ce musée est entièrement composé d’objets offerts par les habitants de la ville pour retracer l’histoire de la capitale
10h11 : Trait d’humour irlandais par excellence ! Pour permettre aux visiteurs d’affirmer avoir fini Ulysse, le chef d’œuvre de James Joyce, le livre est présenté à la dernière page.
10h23 : une pièce entière est réservée à U2, la plus grande fierté des Irlandais !
10h26 : on avait oublié que Bono avait embrassé Liam Gallagher tiens !

10h41 : départ pour le château de Dublin à pied pour se mettre en appétit
10h59 : petit stop pour un café et des biscuits au Silk Road Café de la Chester Beatty Librairie
11h34 : visite de l’exposition A to Z qui retrace la vie et les intérêts plus que variés du collectionneur qu’était Chester Beatty
11h58 : c’était chouette mais un peu court, donc on enchaîne avec une autre exposition
12h12 : 2015 sera l’année du design en Irlande ou ne sera pas, aussi nous sommes les premiers visiteurs de cette nouvelle exposition au Coach House du château
12h16 : l’exposition In The Making est très intéressante ! Elle montre des objets en cours de réalisation, on s’amuse donc à deviner quel sera l’objet fini, et c’est pas aussi évident qu’il n’y paraît.

12h52 : en chemin du Dean Hotel pour aller manger, on s’arrête rapidement pour apercevoir la Cathédrale St Patrick
13h12 : arrivés à l’hôtel on ne peut plus stylé, avec même des balançoires à l’étage du restaurant
13h18 : le restaurant Sophia bénéficie d’une magnifique vue panoramique sur Dublin
15h12 : seulement le service n’est pas à la hauteur du cadre… après maintes erreurs, la moitié du groupe part sans avoir la patience d’attendre le dessert
15h34 : notre pote allemande reçoit enfin son plat principal, en attendant qu’elle mange, on rencontre le manager
15h42 : après avoir fait un court de service au manager de l’hotel, on apprend que le restaurant vient d’ouvrir à peine un mois plus tôt… certes, mais ce n’est pas une raison, une mauvaise réputation a tôt fait de tuer un restaurant, tout hype qu’il est !
16h24 : on quitte enfin le restaurant, mais la nuit tombe déjà et il faut encore se préparer pour la procession de ce soir !

18h02 : rendez-vous à l’hôtel Fitzwilliam pour un vin chaud et les traditionnelles mince pies.
18h31 : le directeur artistique de la procession des lumières nous explique le parcours et notre mission
18h48 : armés de nos lanternes, on attend que la procession se mette en place
19h06 : la procession des lumières s’engage en musique sur Grafton Street en direction du château
19h21 : on connaît déjà la musique – des balkans semble-t-il – par cœur car bien répétitive
19h26 : alors qu’on arrive aux abords de Temple Bar, la pluie commence à tomber
19h47 : on voit enfin le château mais la pluie ne s’est pas calmée
19h51 : sous la pluie, un spectacle de cracheurs de feu s’organise
20h14 : un peu trempés, on rentre à l’hôtel Brooks se changer

20h37 : arrivés à l’office de tourisme – qui est lui aussi dans une ancienne église – on réalise qu’on a loupé le concert de The Whereabouts
21h02 : en pleine session de photomaton, on en oublie d’aller voir Walking On Cars
22h12 : le photomaton a fermé, beaucoup sont déjà partis voir The Dublin Legends… mais il pleut encore !
22h16 : l’équipe du Transistor se décide à se mettre en route pour le concert en extérieur
22h41 : James Vincent McMorrow commence son set et le Transistor chante déjà à tue-tête ‘We Don’t Eat
22h51 : on a déjà plus de voix à force d’avoir chanté ‘If I Had A Boat’ et ‘Breaking Hearts’
23h : il est minuit en France, on se souhaite la bonne année sur la magnifique ‘Glacier
YouTube Preview Image 23h17 : James Vincent McMorrow finit en beauté sur ‘Cavalier’. Lire son interview
23h21 : retour au Discover Ireland Center pour un dernier verre et un hug avec les journalistes américains pendant que Kodaline verse sa soupe sur la foule
00h12 : les pieds trempés, l’open bar fermé, on décide de rentrer à l’hotel Brooks. Sur le chemin, on croise une fanfare dans les rues de Dublin – ambiance !

00h26 : pour commencer l’année du bon pied, on se mate le film Pride de Matthew Warchus sur netflix.
YouTube Preview Image


Remerciements : Tourism Ireland, Aer Lingus

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , , , ,
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins