New Year Festival Dublin – Jour 1

Pour le jour de l’an, l’Office de Tourisme d’Irlande, Fàilte Ireland (ce qui veut dire bienvenue en irlandais), a invité Le Transistor à venir assister à leur New Year Festival Dublin. Ni une, ni deux, @ybouh et @anyesway ont fait leurs bagages et se sont retrouvées le matin du 30 décembre à l’aéroport Charles de Gaulle pour monter à bord d’un avion Aer Lingus doté d’un joli trèfle vert ! Première journée, en photos, de cette escapade !

11h12 : atterrissage à l’aéroport de Dublin, il y a une heure de décalage avec Paris, comme à Londres, mais au moins tout est en Euros.
11h23 : l’officier des douanes est bien joyeux, remerciant même @ybouh d’un « thanks honey » complètement détendu !
11h32 : inspection des toilettes en attendant les bagages, tout est en ordre… mis à part qu’ici on nous propose pour 1€ un fer à lisser à utiliser en cas d’urgence ! Et on ose traiter les Parisiennes de superficielles ?! 😉
11h44 : un taxi nous attend, on profite du trajet pour un rapide court d’histoire*
12h13 : arrivée à l’hotel Brooks où une radio vintage et des cookies nous attendent sagement dans la chambre.

12h46 : balade dans le quartier pour repérer les lieux… on découvre des bars à yaourt, et des boutiques japonaises dans le plus vieux marché couvert de la ville : George’s Street Arcade
13h03: on se perd pour se retrouver dans un autre marché couvert, encore plus adorable
YouTube Preview Image 13h30 : rendez-vous à l’hôtel ! On rencontre les autres journalistes d’Europe et d’ailleurs.
13h42 : départ pour la Royal Hibernian Academy – avec lunettes de soleil sur le nez !!
14h02 : on se restaure gentiment tout en faisant la connaissance de Liam Campbell, en charge des relations internationales à l’Office de Tourisme d’Irlande.
14h22 : un artiste du Spoken Word Festival nous fait une démonstration de slam… on ne comprend pas tout – et il faut admettre que l’acoustique n’est pas vraiment adaptée…
14h42 : rapide introduction au cours de laquelle on apprend que cette galerie d’art est surtout réservée aux artistes émergents, d’Irlande, mais pas seulement
15h22 : on saute dans un bus direction le Wolfe Tone Square
15h26 : alors que Jane Stokes nous explique un peu la ville, le chauffeur du bus chante la traditionnelle Molly Malone – voici la version Sinead O’Connor
YouTube Preview Image 15h37 : arrivée à The Church, une église transformée en pub !
15h56 : enfin on nous sert la première bière !
16h43 : la nuit est enfin tombée, on peut aller voir les projections 3D en extérieur
16h52 : ça ressemble un peu au travail de Wax Tailor
17h11 : il commence à faire froid, Antoinette Reilly nous ramène à l’hôtel Brooks
17h24 : en chemin, on croise pas mal de voitures avec un nez rouge… et des cerfs ! Ces Irlandais ont bien l’esprit de Noël !

18h47 : c’est pas qu’on a passé notre journée à manger, mais il est déjà temps de se rendre au restaurant le Cleaver East
22h02 : on a bien mangé, bien bu, l’équipe du Transistor engraine maintenant deux journalistes allemandes pour s’enjailler un peu à Temple Bar
22h21 : beaucoup d’artistes jouent dans les rues, on se laisse aller à reprendre ‘Wonderwall‘ d’Oasis en chœur

22h36 : on s’arrête au Oliver St John Gogarty pour un whiskey (Bushmill’s pour certains, Jameson pour les plus patriotiques). Le jeune guitariste au fond du bar est en train de massacrer les Arctic Monkeys, et de nous coller un single de Ronan Keating dans la tête pour la soirée ! C’est parfait !
23h17 : on retrouve des amis irlandais, et on finit la soirée chez eux pour le fameux dernier verre. On découvre un jeu redoutablement drôle et sarcastique : Cards Against Humanity ! Merci Maeve et Niall pour cette découverte !

Rapide court d’histoire


La République d’Irlande existe depuis 1922. Depuis toujours considéré comme un état du Royaume Uni, elle a tenté d’obtenir son indépendance en 1916. Après une terrible répression de l’armée britannique, et une guerre civile, l’île d’Irlande s’est retrouvée séparée en deux : les 26 comtés au sud constituant la République d’Irlande, à majorité catholique, et 6 comtés au nord, l’Irlande du Nord, à majorité protestante. L’armée républicaine irlandaise (IRA) continuera à défendre les civils opprimés en Irlande du Nord en déposant des bombes à Londres et à Belfast. En 1998, Tony Blair signera l’Accord du Vendredi Saint, pour calmer ce qu’on appelle alors “les troubles”. Officiellement, l’IRA a déposé les armes en 2005. La République d’Irlande est membre de l’Union Européenne depuis 1973 et de la Zone Euro depuis 2002.
YouTube Preview Image


Remerciements : Tourism Ireland, Aer Lingus

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

  • New Year Festival Dublin - Jour 2 - Le Transistor | Le Transistor :

    […] balkans semble-t-il – par cœur car bien répétitive 19h26 : alors qu’on arrive aux abords de Temple Bar, la pluie commence à tomber 19h47 : on voit enfin le château mais la pluie ne s’est pas calmée […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins