Franz Ferdinand et Citizens! au Zénith

L’été dernier, à quelques jours de leur performance à Rock en Seine, Franz Ferdinand sortait son très attendu quatrième album. Quatre ans après Tonight, Alex Kapranos et sa bande se sont rappelés à notre bon souvenir avec un irresistible Right Thoughts Right Words Right Action. Cette longue absence se justifie par la production de l’album Citizens!, jeune groupe qui assurait leur première partie pour ce Zénith blindé.

Citizens!

En 2012, les jeunes et fringants Citizens! sortaient fièrement leur premier album Here We Are, produit par Alex Kapranos, sur le très chic label Kitsuné. Deux ans plus tard, malgré un passage au festival des inRocKs, ils ne semblent pourtant pas avoir réellement marqué les esprits. Cette première partie est l’occasion rêvée de séduire le public français, mais seul le chanteur semble investi de cette mission.

Thomas Burke est le seul looké, le seul motivé, le seul à avoir un jeu de scène, le seul à tenter des chorés pour soutenir les compositions pleines d’énergie. Les autres ont l’air de s’ennuyer ferme, ce qui se reflète sur la foule malgré leur tube ‘True Romance’. Finalement ‘(I’m in Love With Your) Girlfriend’ aura raison du public, mais il est un peu tard, car le temps imparti est déjà fini.

YouTube Preview Image
Lire l’interview des Citizens!

Franz Ferdinand

C’est sur une introduction aux allures de film noir que Franz Ferdinand fait son entrée tranquillement. Cette entrée en matière est trompeuse car dès que ‘Bullet’ retentit, les gradins se lèvent et la fosse commence à sautiller. La foule est clairement en demande et le groupe s’exécute avec ‘Dark of the Matinée’. De là, l’ambiance ne retombera pas une seule seconde de tout le set.

Les Ecossais sont montés sur ressorts, avec Alex Kapranos en permanence cherchant à effectuer des grand-écarts en apesanteur. Chaque morceau plus énergique que le précédent, Franz Ferdinand défile les tubes, de ‘Tell Her Tonight’ à ‘Can’t Stop Feeling’, intercalant des morceaux du nouvel album – que le public a eu le temps d’apprendre par cœur depuis sa sortie l’été dernier.

Le leader joue avec le public, le teste sur les introductions, et le voit réagir au quart de tour. Après un seul quart d’heure, la foule applaudit déjà en rythme de ‘Do You Want To’, et se met à chanter ‘Walk Away’. Comme toujours, les morceaux sont bien plus pêchus en live que sur album, avec notamment le ‘Stand on the Horizon’ qui partirait presque en bossa.

A mesure que le concert avance, le groupe va piocher plus loin dans sa discographie, avec ‘Michael’, le fameux ‘Take Me Out’, et l’incontournable ‘This Fire’ qui en dix ans n’ont pas pris une ride. Les riffs, qu’ils soient issus de ‘Illumination’ ou de ‘Ulysses’, sont imparables, montés sur des rythmiques entêtantes et des claviers enivrants. Et en live, les Franz Ferdinand en font des tonnes pour le plus grand plaisir du public.

YouTube Preview Image

Pour le rappel, on retrouve avec plaisir l’insidieuse ‘Jacqueline’, mais on a bien envie de les suivre jusqu’à Hamburg pour voir si demain Alex Kapranos osera jouer leur titre en allemand ‘Erdbeer Mund’…

YouTube Preview Image

Réclame

Right Thoughts, Right Words, Right Action, le quatrième album des Franz Ferdinand, est paru chez Domino Records.
On retrouve les Franz Ferdinand aux Solidays, aux Eurockéennes, aux Nuits de Fourvière, au Bilbao BBK Live, aux Vieilles Charrues, et au festival de Carcassonne !




Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

2 réactions »

  • Citizens! à la Boule Noire - Le Transistor | Le Transistor :

    […] l’interview de Citizens! Lire le live report de Citizens! au festival des inRocKs Lire le live report de Citizens! au Zénith avec les Franz Ferdinand Lire le live report de Citizens! à la Flèche […]

  • Le Transistor | Le Transistor :

    […] années 50. Mais le groupe que Le Transistor venait applaudir, c’était FFS : la rencontre de Franz Ferdinand avec leurs idoles, […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins