Bachar Mar-Khalifé au Café de la Danse

Bachar Mar-Khalifé était au Café de la Danse pour présenter Who’s gonna get the ball from behind the wall of the garden today? Un deuxième album qui lui permet de s’affranchir des influences familiales, tout en s’appropriant des reprises du Moyen Orient. Sans se réclamer d’aucun mouvement, il rassemble les cris de joie et de peine pour les faire chanter. Une performance très intense…

Bachar Mar-Khalifé au Café de la Danse par Olivier Hoffschir

Bachar Mar-Khalifé au Café de la Danse par Olivier Hoffschir

Dans le silence le plus total, le son monte tout doucement. Les cordes s’entremêlent et la voix vient contrer le piano, qui frappe pour se faire entendre. On est dans la confrontation, la lutte pour la liberté : Bachar Mar-Khalifé explique que ‘Marea Negra’ est inspirée du poète Ibrahim Qashoush, assassiné en Syrie parce qu’il chantait contre l’oppression. On nage dans une ambiance surchargée d’émotions, et pourtant, la mélodie est entêtante et les arrangements qui viennent habiller la froideur du piano se révèlent entraînants.

Invitée exceptionnelle sur son album, Kid A fera la course pour venir interpréter ‘Machin Chose’ de Gainsbourg avec lui avant de courir à la Machine du Moulin Rouge où elle se produisait pour le festival Les Femmes S’en Mêlent.

Ne se laissant pas perturber par des détails techniques, Bachar Mar-Khalifé continue de bercer la foule, tout en surprenant par des calvalcades pianistiques, comme sur ‘Progeria‘. Le public est un peu perdu, désorienté par le choix de la langue, il ne sait parfois si le chant est une plaie ouverte… mais sur ‘K-Cinera’ la voix feutrée se fait rassurante par rapport à la douceur inquiétante du piano. « Ya Ibni, ça veut dire mon fils en arabe. Parce que je chante en arabe depuis le début ! »

Bachar Mar-Khalifé
s’enhardit ensuite à reprendre une berceuse de son père, « qui ne l’est plus vraiment » et la foule s’anime, manifestant son envie de taper dans les mains. Le chant se fait ensuite plus puissante sur ‘Xeribi’, comme pour préparer aux méandres plus douloureux qui suivront sur ‘Mirror Moon’, confinant à la magie. Pour finir sur une note plus joyeuse, il se lance dans ‘Ya Nas’, et le public se lève pour noyer son désarroi dans la danse.

Réclame

Who’s gonna get the ball from behind the wall of the garden today?, le deuxième album de Bachar Mar-Khalifé est paru chez Infiné.


Remerciements : Virginie Freslon

Catégorie : A la une, Concerts, HIDDEN
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Une réaction »

  • | Le Transistor :

    […] Who’s gonna get the ball from behind the wall of the garden today?, le deuxième album de Bachar Mar-Khalifé est paru chez InFiné. Bachar Mar-Khalifé sera en concert le 13 août aux Heures d’Eté de Nantes. Lire le live report de Bachar Mar-Khalifé au Café de la Danse […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins