Ornette au Café de la Danse

Le Transistor vous en a déjà parlé plusieurs fois, Ornette était en concert ce mercredi au Café de la Danse à deux pas de Bastille. Une occasion en or de retrouver en live sa pop sautillante et colorée. D’ailleurs, on vous donne une deuxième chance de gagner son album en physique !

Captain Kid

Pour bien débuter la soirée, on découvre sur scène un duo intimiste : Captain Kid, dont le single ‘We & I’ a été utilisé il y a quelques mois dans une pub pour une banque. On est souvent tenté de penser que les premières parties ne servent à rien, pourtant ce soir Sébastien et Jérôme prouvent bien le contraire. Un savoureux mélange de tons et d’harmonies pour produire une folk fragile et subtile, entre guitares et ukulélés et une facilité déconcertante à allier les voix.

Ornette

Ornette au Café de la Danse par Celine Lili Faye

Ornette au Café de la Danse par Celine Lili Faye

Peu à peu le café de la Danse se remplit, les gradins ne laissent apparaître que quelques places inoccupées tandis que bon nombre se collent au balcon près du bar. C’est bon, Ornette peut arriver … et c’est très vite chose faite !

Affichant un immense sourire, c’est en robe et collants dépareillés noir et blanc qu’elle monte seule sur scène pour ouvrir le set avec le premier titre de l’album, ‘The Dawn‘. On est de suite emporté par sa voix sensuelle et sincère. Au terme de cette entrée toute en douceur, ses musiciens prennent place à la batterie et à la basse et deux choristes viennent assurer le chant et le tambourin. Derrière son orgue incliné qui lui permet de jouer debout et qui permet au public de voir son jeu de mains, Ornette s’éclate, bouge, danse et fait partager sa bonne humeur. Elle n’hésite pas à communiquer avec le reste de la salle sur le ton de l’humour. Elle nous fait chanter sur d’autres chansons comme ‘Bye Bye Baby Bye Bye‘ puis nous fait rire quand elle explique que c’est Steve Jobs qui lui a inspiré son morceau ‘Yes I Do‘.

Tout les styles sont confondus, il y en a pour tout les goûts. Un mélange de pop, de funk avec des incursions rock mais aussi des ballades plus douces à l’image de ‘There’s a Man‘. Les titres se transforment, s’allongent et prennent une dimension étonnante en live. Bref, Ornette se donne à fond avec des chansons toutes plus entraînantes les unes que les autres, si bien que le public au départ assis va finir le concert debout.

Dans un esprit de fête et de jeu, notre chanteuse-pianiste nous fait également des cadeaux et pas seulement musicaux. Sur le fabuleux single ‘Crazy‘ elle fait lancer une vague de ballons de baudruche multicolores et des tiges phosphorescentes qui voleront à travers une salle conquise. On est pas au bout de nos surprises lorsqu’interviennent du haut du balcon deux cuivres pendant ‘Today is The Day‘. On en devient admiratif à la vue et à l’écoute de ce brin de femme qui se déchaîne sur son piano, déversant son talent dans des solos entraînants, et qui nous fait groover comme jamais.

Après trois rappels, deux reprises, ‘Bitter Sweet Symphony‘ de The Verve que l’on retrouve sur Crazy et une folle adaptation de ‘The Logical Song‘ de Supertramp, Ornette fait ses au revoir sur une toute nouvelle chanson qu’elle a appelée à juste titre ‘Secret Song‘. Il n’y a pas à dire, Ornette en concert, ça assure, ça envoie, ça balance une pop fraîche à ne rater sous aucun prétexte !

YouTube Preview Image

Et pour gagner Crazy, le premier album d’Ornette, il suffit de crier que vous êtes Crazy d’Ornette sur le wall du Transistor.
La manip est simple :
1 Se créer un compte sur Facebook – comment ça c’est déjà fait ?
2 Devenir fan du Transistor – donc ça aussi c’est réglé !
3 Venez crier sur le Wall du Transistor que vous êtes Crazy d’Ornette.
Le concours se finit le jeudi 17 novembre à 23h59.


Remerciements : Xavier Chezleprêtre

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

3 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins