Das Pop au Silencio

Ou comment faire d’une pierre deux coups : en une soirée on découvre un artiste en live dans un cadre à taille humaine et la nouvelle salle hypra hype du moment ! Parce que Das Pop sort tout bientôt son nouvel album, mais qu’on a fait que les louper en live ces temps-ci… et parce qu’officiellement Le Silencio n’a pas encore réellement ouvert ses portes !

Pour l’instant, le club conçu par David Lynch accueille des concerts d’artistes triés sur le volet – Chairlift, Foster The People, Soko (à la Cité de la Musique), Saul Williams – pour appâter le chaland et l’inciter à s’abonner (65€ tout de même par mois / avec tarif réduit pour les moins de 30 ans et les résidents étrangers). Mais quand on sait que Bent Van Looy, le chanteur de Das Pop, programme lui-même des soirées au Silencio, on se dit qu’on ne peut rêver de meilleure introduction.

Passés les aimables vigiles, on descend au club… Bon, faut pas être claustro, parce que ça doit être aussi profond que la ligne 14. On arrive, c’est moderne, noir et doré ; les murs ressemblent un peu au chemin qui mène au Magicien d’Oz… Il est 22h, le concert n’a pas encore commencé, d’ailleurs on aperçoit Bent confortablement installé dans un salon, donc on a le temps.
On se perd un peu dans le dédale de petites salles et on retrouve le bar, considérablement garni de fruits frais pour des cocktails alléchants ! A la vue des prix, on fait marche arrière : le verre de blanc est à 13€ minimum, mais ne vous inquiétez pas, ils ont du choix… jusque 478€ la bouteille !

Das Pop

Das Pop

Trêve de bagatelle, passons au concert. En un riff de guitare, Das Pop capte l’attention de la foule qui se rapproche de la scène. Cependant, le public du Silencio n’est pas acquis pour autant, il s’agit de le convaincre. Heureusement, Das Pop n’en est pas à son coup d’essai ! Avec déjà trois albums au compteur, ils tournent déjà depuis une décennie, dont une expérience de plus de 200 dates britanniques en une seule année.

Malgré ces références, ils n’ont pas l’air d’avoir choppé le melon. Bent, en Monsieur Loyal, a sorti un magnifique costume blanc, mais Reinhard, le guitariste, ne s’est pas laissé impressionner et a sorti sa salopette des grandes occasions. C’est assez cocasse de voir un mec qui ressemble aux barbus de O’Death entonner les chœurs de ‘A Kiss Is Not A Crime’.

De son côté, Bent est comme un poisson dans l’eau : avec son costume très début du siècle, il a tout du maître de cérémonie ; il s’installe au synthé et on voit tout de suite qu’il est né pour ça. C’est comme s’il nous recevait chez lui : il sort des petites anecdotes, des références, et en un clin d’œil, on se sent à l’aise.

Les élégantes chansons pop n’y sont pas pour rien. On est pile dans la cible : les mélodies sont gracieuses, intelligentes tout en restant accessibles ! ‘Gold’ nous met instantanément dans le bain, et en quelques phrasés rythmés, les hanches des filles se délient gentiment. Puis, leur batteur se lâche et le final de ‘Feelgood Factors’ dégénère… C’est là qu’un doute nous prend : ne serait-ce pas Matt Ecles, qui avait bluffé la salle de la Boule Noire en compagnie de Liam Finn en juin dernier ?

Le show continue, enchaînant des chansons de cœur brisé un tantinet baroque comme ‘Flowers In The Dirt‘, avec d’autres plus grinçantes montées en neige à la Queen comme ‘Fair Weather Friend‘, ou plus pop punk comme ‘Skip the Rope‘ ou ‘Fool For Love‘… L’ambiance se réchauffe et Bent brûle de s’élancer dans la foule !

Das Pop finit le set sur leur déterminé et déterminant ‘The Game‘, suivi de ‘Wings‘, titre parfait pour prolonger l’été façon batucada – avec en prime une petite impro de percu de Bent, qui avant assurait la batterie avant de croiser la route de Matt (car c’est bien lui) !
Defi relevé : le groupe quitte la salle sous les ovations du public !
YouTube Preview Image

Réclame

Das Pop sort son nouvel album The Game le 26 septembre chez EMI.
Das Pop sera en concert le 21 octobre à la Flèche d’Or avec la fascinante Sarah Blasko pour les Inrocks Indie Club.


Remerciements : Julien (EMI)

Catégorie : (re)Découvertes, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins