Budam et Family of the Year à la Maroquinerie

Un vendredi soir à la Maroquinerie, la terrasse est pleine de discussions. Le travail bouclé, la journée se finissait sur un bleu sans nuage. Il soufflait, en cette période de vacances scolaires, comme un vent d’insouciance ! Parfait décor pour accueillir les artistes Volvox : Budam et Family of the Year.

Budam

Budam vient des îles Féroé, perdues entre l’Ecosse et l’Islande… rien que ça, ça fait rêver. Peut-être est-ce cette disposition géographique qui a fait de Budam un poète au naturel ? Même ses discours entre les chansons, loin de paraître préparés à l’avance, prennent la forme de poèmes. Sans pour autant être dépourvu d’humour, puisque c’est d’éjaculation dont il nous parle avec tant de poésie… avant d’enchaîner sur un a cappella des plus intenses, pour lequel il prend son torse comme caisse de résonance.

Family Of The Year

Le public ne tient plus en place, il trépigne pendant les chansons acoustiques plus mélancoliques. Ce soir, les jambes veulent se délier ! Family of the Year s’accorde de bonne grâce et balance les bonnes vibrations comme ils savent si bien le faire. Mais attention, ils restent rock, ils sont de Los Angeles, pas de San Francisco, donc ils n’y a pas de fleurs dans leurs cheveux longs.

Si on les catégorise rapidement comme des hippy, les comparant rapidement à The Mamas & the Papas, à l’écoute du disque, on comprend que chacun apporte ses références. On sent d’ailleurs les influences hard rock des premiers groupes des frangins Keefe : Sébastien, le petit frère et batteur est habillé très glam rock, comme un hommage à Axl Roses. Mais Our Songbook est plus un rayonnement explosif de tous les points cardinaux de la rosace musicale.

Cependant, ils ont ce petit côté happy end indéniable quand ils se mettent à joindre leurs voix pour un unisson.

Si sur scène, on les sent pas encore rodés, mais tellement à l’écoute de leur public, que c’est un réel échange qui s’opère. Le public est chaleureux, et Family of the Year ne joue pas, il lui répond ! Le set est parsemé de nouvelles chansons qui sont accueillies avec tout autant de ferveur.

C’est le public qui portera le groupe pendant tout le concert, à reprendre en choeur les chansons dès qu’il le peut. A la fin, quelques fans réussissent même à convaincre le groupe, (qui ne se fait pas prier longtemps) pour refaire un mini concert dans le restaurant de la marock. De reprises en mélodies tubesques leur appartenant, le rappel se fera au cœur du public.

Réclame

Budam vient de sortir un EP, Bicycle, en attendant la sortie de Man, son deuxième album, prévu pour le 28 février.
Our Songbook, le premier album de Family of the Year est déjà disponible.

YouTube Preview Image

Remerciements : Gérald (Speakeasy)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

Une réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins