Adam Kesher à Mains d’Oeuvres

A la fin de l’été 2010, Adam Kesher sortait son deuxième album sous la bannière Disque Primeur. Depuis avril déjà, ‘Hour of the Wolf‘ donnait de quoi se lécher les babines à l’approche de Challenging Nature. L’album confirme les espoirs qu’avait fait naître leur précédent opus Heading for the Hills, Feeling Warm Inside. Entre un Point FMR et une Boule Noire, Mains d’œuvres s’est fait un plaisir de leur consacrer une soirée « Dans la Bulle de »

Les cinq jeunes gens s’installent tranquillement sur la scène, le public est venu nombreux, mais un rempart de timidité sépare encore les deux camps. Adam Kesher débute doucement avec ‘Armed Hands’ pour une ambiance très Midnight Express, et en deux secondes, on se prend à battre la mesure au son de la batterie explosive. ‘Knock Myself Right’ vient confirmer les doutes : le rythme est contagieux, les mélodies sont imparables.

Adam Kesher à Mains d'Oeuvres par AnneCécile Kovalevsky

Adam Kesher à Mains d'Oeuvres par AnneCécile Kovalevsky

Les musiciens ne sont pas forcément à l’aise sur scène, ils essaient d’occuper l’espace mais on ressent comme une retenue dans chaque geste. Pas besoin pourtant de jeu de scène élaboré, leur electro-pop punchy parle d’elle-même : ‘Hour Of the Wolf’ explose, rapidement suivi par un ‘Gravy Train’ très marqué par des rythmes dignes des soirées au mythique Studio 54. On a beau essayer de résister, on se laisse prendre par les chaudes percus de leurs compos.

Le groupe prend bien soin à faire durer le plaisir d’un beat qui a touché le cœur de la cible, pour que le public se laisse aller à danser. Adam Kesher ressort ‘South’ et ‘Local Girl’, et le public, enfin en terrain connu, se lâche enfin. Bientôt les bouts de baguettes volent au détour d’un déboulé et les ovations fusent. Le point culminant est atteint sur ‘Hundred Years’ avec une montée en puissance des plus énergisantes. Vient déjà le temps de la reprise de Joe Smooth, ‘Promised Land’. Le set est passé à vitesse grand V. De quoi laisser sur sa faim pour retourner les voir en avril à la Boule Noire.

A l’heure où les Klaxons ont délaissé la new rave pour des guitares plus lourdes, on se prend à espérer une relève plus jouissive dans les Bordelais.

Réclame

Adam Kesher sera le 7 avril à la Boule Noire


Remerciements : Blandine (Mains d'Oeuvres)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

4 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins