Skunk Anansie au Nouveau Casino

A Rock en Seine, leur performance avait été remarquée, voire même certifiée comme le premier vrai concert de la programmation. Les plus jeunes s’étaient soudain souvenus à l’écoute de ‘Hedonism‘, les autres se jetant dans la fosse à l’écoute d’un morceau qui les avaient marqués dix ans auparavant. C’est donc les yeux fermés qu’on se rend au concert du Nouveau Casino.

Skunk Anansie

Les yeux fermés, certes, mais reste en tête que le nouvel album de la formation n’est pas à la hauteur des espérances. Quelles espérances ? Après dix ans de séparation, personne ne s’attendait à ce qu’ils reviennent. Ravis de leur retour début 2009, les fans seront-ils exigeants quant à la qualité de Wonderlustre, ou juste reconnaissants de la parution d’un album scellant ainsi la reformation du groupe ?

Skunk Anansie par AnneCécile Kovalevsky

Skunk Anansie par AnneCécile Kovalevsky

Pour amorcer la bombe, Skunk Anansie assure ses arrières avec ‘Swastika’ et ‘Charlie Big Potato’, les morceaux qui ont assurés le succès du groupe dans les années 90. Sur ‘Twisted’ ou ‘Weak’, Skin alterne entre la douceur du chat et la rage de la tigresse : séduisant les photographes pour mieux pouvoir les rejeter d’un coup de talon. Mi-femme mi-démon, la puissance de sa voix est la preuve qu’elle n’est pas humaine. Elle a l’air de se sentir à l’étroit sur la petite scène du Nouveau Casino, elle piétine comme un chat qui se serait brûlé la patte, elle aimerait sauter mais n’en a pas la place !

Les nouveaux morceaux, composés dans le feu de la compilation Smashes and Trashes tiennent la comparaison avec les plus anciens : ainsi ‘Because of You’ fait ressortir la rage et ‘Tear the Place Up’ fait ressentir la folie.
Il n’en est pas de même pour les nouveaux issus de Wonderlustre : pour tenir la distance après le puissant ‘I Can Dream’, le volume de ‘My Ugly Boy’ est poussé à fond. ‘You Saved Me’ est une jolie ballade en acoustique…  comme un unplugged d’une ancienne chanson ; ‘Over The Love’ ne semble jamais décoller, et si ‘God Only Loves You’ s’annonce bien, elle n’est pas aussi punk qu’une ‘Skankheads‘ qui la suivra…
Le rappel ne sera pas plus convaincant.

Setlist : Swastika / Charlie Big Potato / Because of You / 100 Ways / I Can Dream / My Ugly Boy / Weak / You Saved Me / Twisted / Over The Love / God Only Loves You / Tear The Place Up / Skankheads
Rappel : Hedonism / Squander / Feeling the Itch


Remerciements : Melissa Promotion

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :

5 réactions »

  • zikomagnes :

    RT @le_transistor [Article] Skunk Anansie au Nouveau Casino – http://www.letransistor.com/2837-concert

  • Funkin :

    ‘Les plus jeunes s’étaient soudain souvenus à l’écoute de ‘Hedonism‘’
    Aha ! Je me reconnais bien la dedans !

  • Benjamin :

    Pierre c’est Hedonisme hein. Pas onanisme. Oops pardon.

  • Agnes (author) :

    @Funkin : recognize !! 😉

  • Le Transistor » Gagnez des places pour Sly Johnson le 11 mars à la Cigale :

    […] la soirée reste étonnante. Tout le monde sera à l’Olympia pour Skunk Anansie (nous on les a vus au Nouveau Casino). Mais pendant ce temps là, Owen Pallett et Karaocake sont au Café de la Danse ! Ah tiens ! Neon […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins