Mini Mansions au Point Ephémère

Les Mini Mansions sont de retour, pas avec un nouvel album, mais un EP. Une excuse comme une autre pour retourner sur les routes et donner quelques concerts en Europe. Après tout, il faut bien rentabiliser les moments où les Queens of the Stone Age ne sont pas en tournée. Le groupe de Michael Schuman était donc au Point Éphémère pour présenter Works Every Time, la suite de The Great Pretenders.

Mini Mansions

Sur scène, les musiciens sont tous en tenue de scène, c’est-à-dire en costard. On les a croisés plus inventifs dans les motifs, mais jamais en bras de chemise. Pour se mettre dans l’ambiance, Mini Mansions se lance dans leur ‘Freakout’, et Michael Schuman, libéré de la batterie par Dan, un pote d’enfance, prend le devant de la scène. Une ovation salue ‘Death Is A Girl’ et le leader se met à lancer des regards équivoques à la foule.

La guitare se fait sensuelle sur ‘Creeps’, le bassiste Zach Dawes se met à onduler sur ‘Any Emotion’, les harmonies sont enivrantes, mais le sentiment que le groupe en fait un peu trop gâche le plaisir. Notamment sur la nouvelle chanson ‘Midnight in Tokyo’, qui fonctionne beaucoup moins bien que ses consoeurs. Heureusement, après ‘Monk’, Mini Mansions ressort son morceau de crooner, ‘Vertigo’, réalisé en featuring avec Alex Turner – privilège de tourner avec les Last Shadow Puppets.

Pour recentrer le débat, le groupe déterre la toute première chanson qu’ils ont écrite, ‘Majik Marker’, qui fait pâlir leur toute dernière ‘Works Every Time’, morceau à la sauce variété années 80. Les voilà qu’ils s’excitent sur ‘Honey, I’m Home’, avec une véritable rage, pourtant difficilement palpable. Ils enchaînent, et Michael Schuman joue de son manche pour voir le pouvoir qu’il détient sur le public… et en un geste, la foule se met à taper en rythme dans ses mains.

Au final, il n’y aura pas de rappel. Et Le Transistor reste avec le sentiment que les Mini Mansions sont surtout frustrés de ne pas avoir la notoriété des groupes qu’ils accompagnent. Mais n’est pas Josh Homme qui veut !

YouTube Preview Image

Réclame

Works Every Time, le nouvel EP de Mini Mansions, est paru chez Caroline
Lire l’interview de Mini Mansions
Voir les prochains concerts de Mini Mansions


Remerciements : Emma Boesch [Caroline]

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins