Wye Oak au Pop Up du Label

En publiant le mini-album Tween, qui contenait des éléments de leurs deux derniers albums, Shriek et Civilian, Wye Oak semblait clore leur carrière avant de partir sur leurs projets respectif. Mais Jenn Wasner et Andy Stack n’ont pas dit leur dernier mot. Au contraire, comme le prouve l’emphatique The Louder I Call, The Faster It Runs. Le duo était au Pop Up du Label pour présenter leur sixième opus devant une foule de fans.

Wye Oak

Ce soir, le concert est filmé par la Blogothèque, mais Jenn Wasner reste très simple, et s’installe, sans cérémonie. Derrière elle, un bassiste s’accorde, nouvel élément du groupe, qui pour une fois a décidé de faire une entorse à toutes les restrictions qu’il s’impose. Une gamme ascendante et les voilà partis, entraînant la foule dans un tourbillon sur ‘The Instrument’. Une surprise pour ceux qui attendaient de la dream-pop.

Face à l’enthousiasme de la foule, Jenn Wasner semble intimidée. D’une petite voix elle annonce ‘Lifer’ et certains se retrouvent à danser sur un nuage. Wye Oak s’enfonce dans le nouvel album, et sa voix s’envole vers des cieux encore plus élevés avec ‘It Was Not Natural’. Après cette introduction en fanfare, le groupe revient à ‘Shriek’ voire à la très dancefloor ‘Spiral’ pour rassurer les fans.

La salle a désormais passé un cap, tout le monde se détend. Jenn Wasner démontre la puissance de sa voix sur ‘Say Hello’, et la tension retombe un peu. Wye Oak continue à faire découvrir son nouvel album, avec le rythmiquement audacieux ‘You Of All People’. La chanteuse annonce alors qu’ils vont reprendre une ancienne chanson, mais d’une manière moderne… Et un cri de joie et surprise mêlée fuse quand démarre ‘Glory’.

Wye Oak a cette capacité à alterner douceur et violence, comme sur ‘Holy Holy’, puis quand le chaos règne, le chant s’élance pour dominer les émotions. Mais au naturel, même sur les morceaux les plus calmes, comme sur ‘Watching The Waiting’, la voix de Jenn Wasner s’impose naturellement. On regrette même parfois que la batterie vienne briser des moments oniriques comme sur ‘I Know It’s Real’. Mais pour clore le concert, Wye Oak réconcilie tout le monde avec le single ‘The Louder I Call, The Faster It Runs’ qui clôt le set en beauté.

YouTube Preview Image

Réclame

The Louder I Call, The Faster It Runs, le sixième album de Wye Oak, est paru chez Merge Records/Differ-Ant




Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins